Aujourd'hui,
URGENT
Maouloud 2020: la journée du jeudi 29 octobre 2020 déclarée chômée et payée sau Burkina Faso.  
Justice: Jean Claude Bouda recouvre la liberté 5 mois après sa détention à la Maco. 
Burkina:  18 Burkinabè meurent dans un accident à l'entrée de Bouaké en Côte d'Ivoire (conseil des ministres).       
Mali: plus de 100 djihadistes libérés en vue d’un échange pour obtenir la libération de Soumaïla Cissé et Sophie Pétronin (AFP).
Togo: la BOAD injecte 20 milliards FCFA dans le projet cimentier du magnat Burkinabè Inoussa Kanazoé.
Présidentielle/2020: la jeunesse de l’Union pour le progrès et le changement collecte 26 millions de FCFA pour la caution de Zéphirin Diabré.
Sécurité: le Soudan détruit 300.000 armes à feu illégales dans le cadre du projet national de collecte d'armes
Santé: le Bénin lance la construction d'un Centre hospitalier et universitaire de référence dans la sous-région ouest-africaine.  
Présidentielle/2020 : le dossier du candidat Roch Marc Christian Kaboré déposé par Simon Compaoré, président du MPP, parti au pouvoir. 
Burkina: Mahamadi Kouanda démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir).

ECONOMIE

Le gouvernement burkinabè a examiné lors de sa réunion hebdomadaire un rapport concernant la proposition de schéma d’apurement de la dette intérieure irrégulière des ministères et institutions.


Cette dette intérieure irrégulière avait été évaluée à 39,3 milliards de FCFA par  l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption (ASCE-LC), à la suite d’un audit effectué au cours du premier trimestre 2016.  «Mais le ministère de l’Economie et des Finances a ramené cette dette à 32 milliards de francs CFA»,  a expliqué Remi Fulgance Dandjinou, le porte-parole du gouvernement. 

Cette année 2017, ajoute-t-il, 1445 dossiers, reconnus par l’ASCE et le ministère de tutelle, vont connaître une procédure d’apurement avec un allègement  des pièces justificatives  et une signature de contrat avec les différents prestataires concernés. 

Les ministres en charge du dossier ont été instruits de prendre les dispositions idoines «en vue de l’apurement diligent du reste de la dette déclarée irrégulière par l’ASCE-LC, en tenant compte de la mise à jour régulière de la liste des dossiers validés qui seront parvenus au ministère de l’économie, des finances et du développement», notre le compte rendu du conseil des ministres.

Quant à la dette intérieure déclarée régulière estimée à 35 milliards de francs CFA, elle a un taux d’apurement de 98,21%. Cela, après ait doté le budget national de 30 milliards de FCFA pour l’apurer.  Pour l’année 2017,  cinq milliards de francs CFA sont prévus sur le budget national  pour  finaliser l’apurement de la dette intérieure  régulière.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir