Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: des médecins expriment leur ras-le-bol avec un ‘’carton jaune’’ au ministère de la santé (AIB)
RDC: l'Eglise appelle Tshisekedi à rompre avec les méthodes du régime précédent
France: Lamine Diack, l'ex-patron de l'athlétisme mondial, bientôt jugé pour «corruption active et passive» et « abus de confiance »
Barsalogho: 15 personnes tuées dans la soirée du samedi 22 juin 2019 par des hommes armés non identifiés (ministère de la Défense). 
USA: une condamnation à mort annulée après 6 procès pour «biais racial» (RFI)
Burkina: le Code pénal révisé adopté malgré l’opposition des médias et des organisations de droits humains   
Burkina: 110 508 candidats à la conquête du BAC premier diplôme universitaire
Turquie: les militaires «meneurs» du putsch raté condamnés à la prison à vie
CDP: le député Yahya Zoungrana et d’autres militants «exigent» la démission d’Eddie Komboigo
Burkina: les médias dénoncent le caractère liberticide de certains articles du futur Code pénal

ECONOMIE

Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a inauguré la route communautaire Koupela-Bitou-Cinkansé-frontière du Togo, longue de 153,3 kilomètres, ce jeudi en fin de matinée.

Cette infrastructure routière qui a coûté plus de cent milliards de FCFA est, selon le chef d’État, une victoire pour le développement. 

«Nous sommes un pays sans littoral et nous nous approvisionnons à partir du Togo. Plus nous avons de bonnes routes , plus nous sommes certains que le commerce va se développer entre nos deux pays» a fait savoir le président du Faso. 

Le chef de l’État a apprécié la qualité de l'infrastructure. Il a ainsi appelé les populations et les usagers a en prendre bien soin. «Il faut que les transporteurs nous aident à ce que les camions soient (convenablement) chargés pour préserver les infrastructures. Nous n'avons pas à chaque fois plus de 80 milliards pour faire des routes » a dit le président du Faso. Il a rappelé que d'autres projets routiers sont en cours de réalisation. Ce qui va participer de son avis, au développement du commerce à l'intérieur du pays et à l'extérieur, facilitant du même coup la libre circulation des personnes et des biens.

La construction de cette route communautaire a été financée par la BAD, la BOAD, la BIDC, la KFW, l'UEMOA, et le gouvernement burkinabè. Dans le cadre de sa réalisation, des infrastructures socio-éducatives et économiques ont été construites en faveur des populations, a déclaré le ministre des infrastructures Éric W. Bougouma. Il s’agit, entre autres, de forages, de pistes rurales, de centres de promotion de la femme...

Direction de la communication de la présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé