Aujourd'hui,
URGENT
Soudan: l'Union africaine donne un ultimatum de 15 jours à l'armée pour remettre le pouvoir aux civils, sans quoi le pays sera suspendu
Burkina: le gouvernement dément la prétendue labellisation du Faso Dan Fani par une firme chinoise et annonce sa labellisation future
Irak: 900 présumés terroristes rapatriés de Syrie pour être jugés
France:  la cathédrale Notre-Dame de Paris ravagée par les flammes, l'édifice et les œuvres sauvées 
Burkina: l'ancien ministre de la Culture, Tahirou Barry accepte d'être le candidat du MCR à la présidentielle de 2020
Etats-Unis: le progressiste Pete Buttigieg candidat à l'investiture démocrate
Libye: le HCR s’inquiète du sort des migrants pris dans les combats
Soudan: le ministre soudanais de la défense, Mohamed Ahmed Ibn Aouf, renonce à diriger le Conseil militaire qui dirigera la transition
Burkina: le gouvernement lance une opération de contrôle de l’authenticité des diplômes des fonctionnaires en activité
Burkina: plus d'une centaine d'individus interpellés au cours de l'opération Otapuanu

ECONOMIE

Les Partenaires techniques et financiers s’inquiètent, dans la déclaration qui suit, de la situation qui prévaut à la Centrale d’achat des médicaments essentiels génériques (Cameg) suite à la nomination d’un nouveau directeur général.

 

«La France, l’OMS, l’Unicef et l’Union européenne en tant que membres fondateurs de la Centrale d’Achat des Médicaments Essentiels Génériques et Consommables Médicaux (Cameg), avec les Etats-Unis d’Amérique, chef de file des partenaires techniques et financiers du secteur de la santé au Burkina Faso :

–         Expriment leur grande préoccupation au regard de la crise qui perdure à la Cameg ;

–         S’inquiètent des conséquences que cette crise pourrait avoir sur l’approvisionnement en médicaments au Burkina Faso ;

–         S’engagent à chercher avec l’Etat  burkinabè une solution rapide, et ceci en concertation avec les différentes parties prenantes ;

–         Prendront part aux travaux de la commission de réflexion sur les statuts de la Cameg, afin de contribuer à la continuité et à la performance du système d’approvisionnement en médicaments essentiels au Burkina Faso. »

Ont approuvé :

PTF membres fondateurs de la Cameg

Chef de file des PTF intervenant dans le domaine de la santé

–          Madame le Représentant de l’OMS

–          Madame le Représentant de l’Unicef au Burkina Faso

–          SEM l’ambassadeur de France au Burkina Faso

–          SEM L’ambassadeur de l’UE

–          SEM l’Ambassadeur des USA au Burkina Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La nomination de l'ancien Premier ministre Paul Kaba Thiéba comme directeur général de la Caisse des dépôts et de consignations du Burkina Faso (CDC-BF) est-elle, selon vous, un choix judicieux?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé