Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: 65 partis politiques soutiennent la candidature du président Roch Kaboré, selon le MPP, parti au pouvoir. 
Elections 2020: la date limite de dépôt le 22 septembre pour les législatives et le 2 octobre pour la présidentielle au Burkina.
Burkina: Ouaga enregistre 541 266 candidatures, soit 41,95% du nombre total pour les concours directs de la Fonction publique/2020.
Burkina: 1 290 142 candidatures enregistrées pour 4 721 postes à pourvoir pour les concours directs de la Fonction publique /2020.
Présidentielle/2020: des jeunes collectent 8 millions de Fcfa pour payer la caution du candidat Roch Marc Christian Kaboré.  
Burkina: l’ancien premier ministre Yacouba Isaac Zida sera investi comme candidat à la présidentielle le 25 septembre.
Burkina: le dialogue avec les groupes armés, une «nécessité humanitaire», selon le CICR.
Justice: le juge des référés ordonne l’interdiction immédiate de l’utilisation de l’identité et du logo du CDP par Mahamadi Kouanda. 
Elections 2020: 1 122 554 nouvelles personnes enrôlées pour un total de 6 492 026 électeurs au Burkina Faso. 
Burkina: 101 civils tués en juillet 2020, dont 39 dans la région du Sahel, 22 à l’Est, 19 au Nord, selon l'ONG Crisis Group. 

©Dr

ECONOMIE

Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération Alpha Barry, faisant le point des travaux préparatoires du 12e sommet extraordinaire de l’Union africaine, a révélé que le siège du secrétariat permanent de la ZECLAf sera basé à Accra au Ghana.

Le 12e sommet extraordinaire de l’Union africaine s’ouvre demain 7 juillet 2019 à Niamey dans la capitale nigérienne. En prélude, les ministres des affaires étrangères de l’Afrique ont eu une rencontre le jeudi 4 juillet. Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération du Burkina Faso, Alpha Barry a expliqué que ce sommet marquera l’inauguration d’un nouveau format de rencontre de l’Union africaine. « Désormais, il y a le sommet de janvier-février, qui concerne tous les Etats, et le mois de juillet, nous allons organiser un autre sommet avec les commissions économiques régionales. Tous les Etats n’y participeront pas. Ca va être de notre côté la CEDEAO, la CMAC pour l’Afrique centrale, l’Union du Maghreb Arabe côté nord africain. » a-t-il expliqué. 

Cependant, Alpha Barry a fait savoir qu’il y a des interrogations quant à l’implication de chaque Etat. « Qui va réellement représenter chacun des pays ? Et puis il y a des pays membres de deux organisations. Il y a eu beaucoup de discussion autour de cela » a fait comprendre M. Barry.

Le ministre Barry a aussi évoqué la volonté de l’Union africaine de prendre en charge son budget de fonctionnement et celui consacré à la paix. Il a ainsi indiqué qu’un fonds pour la paix a été mis en place. Et des discussions sur l’opérationnalisation de ce fonds ont été au menu de la rencontre des ministres des Affaires étrangères. « Ce fonds est important pour nous Burkinabè et Sahélien. Nous avons hâte qu’il se mette en place afin qu’il puisse venir nous aider dans la situation de l’insécurité que nous vivons en ce moment » a déclaré M. Barry.

Le lancement de la Zone de libre échange continentale africaine (ZLECAf) est au cœur du 12e sommet extraordinaire. Le Burkina Faso est, selon le ministre, le 24e pays à ratifier la ZLECAf, un projet porté par le président Nigérien Mahamadou Issoufou, discuté pendant deux ans. En attendant, des pays ont déposé leurs candidatures pour abriter le siège du secrétariat permanent de la ZECLAf. « Il a été décidé que le siège va être à Accra. C’était la position du Burkina Faso, et celle de toute l’Afrique de l’Ouest, qui a soutenu le Ghana » a fait savoir le ministre Alpha Barry.

Direction de la communication de la présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir