Aujourd'hui,
URGENT
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 
Burkina: le gouvernement et ses partenaires vont injecter 5,2 milliards FCFA dans 12 projets afin de promouvoir l’agriculture contractuelle
Fichier électoral  : le top départ pour l'enrôlement du Centre donné, les équipes d'enrôlement vont officier sur la région du 23 juin au 9 juillet 2020
Burkina: lancement ce 23 juin 2020 des examens franco-arabes du CEP et BEPC. 12 500 candidats concernés par les deux examens.
Covid-19: le grand pèlerinage à la Mecque (Arabie saoudite) aura lieu, mais avec un nombre "très limité" de fidèles. 
Covid-19: le porte-parole du gouvernement, Remi Dandjinou annonce la réouverture prochaine des frontières terrestres et aériennes du Burkina

Siège de la banque centrale chinoise/©French.china.org.cn 

ECONOMIE

La Chine regrette profondément la décision du Département du Trésor des Etats-Unis étiquetant la Chine comme "un pays manipulateur de devises", a déclaré mardi la Banque populaire de Chine, la banque centrale.

Cette étiquette imposée à la Chine ne correspond pas au critère quantitatif du prétendu "manipulateur de devises" fixé par le Trésor américain, explique la banque centrale chinoise dans un communiqué.

Cette pratique est un geste arbitraire unilatéral et protectionniste, qui va à l'encontre des règles internationales et aura un impact significatif sur l'économie internationale et les marchés financiers, dénonce le communiqué.

L'affaiblissement récent reflète l'offre et la demande du marché, ainsi que les fluctuations sur les marchés internationaux de change, sur fond de changements de la situation économique mondiale et de hausse des tensions commerciales, analyse le communiqué.

La banque centrale s'est engagée de longue date à maintenir la stabilité fondamentale du taux de change du yuan à un niveau raisonnable et équilibré.

La monnaie chinoise est la devise la plus forte au sein des pays membres du G20 et une devise qui a globalement connu une appréciation importante.

Du début de l'année 2005 au mois de juin 2019, le taux de change nominal du yuan s'est apprécié de 38%, tandis que le taux de change réel a augmenté de 47%.

Source: Xinxua

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir