Aujourd'hui,
URGENT
Justice: Jean Claude Bouda recouvre la liberté 5 mois après sa détention à la Maco. 
Burkina:  18 Burkinabè meurent dans un accident à l'entrée de Bouaké en Côte d'Ivoire (conseil des ministres).       
Mali: plus de 100 djihadistes libérés en vue d’un échange pour obtenir la libération de Soumaïla Cissé et Sophie Pétronin (AFP).
Togo: la BOAD injecte 20 milliards FCFA dans le projet cimentier du magnat Burkinabè Inoussa Kanazoé.
Présidentielle/2020: la jeunesse de l’Union pour le progrès et le changement collecte 26 millions de FCFA pour la caution de Zéphirin Diabré.
Sécurité: le Soudan détruit 300.000 armes à feu illégales dans le cadre du projet national de collecte d'armes
Santé: le Bénin lance la construction d'un Centre hospitalier et universitaire de référence dans la sous-région ouest-africaine.  
Présidentielle/2020 : le dossier du candidat Roch Marc Christian Kaboré déposé par Simon Compaoré, président du MPP, parti au pouvoir. 
Burkina: Mahamadi Kouanda démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir).
Burkina: le Premier ministre appelle à la mise en place d’un «système de commande publique efficient».

ECONOMIE

Le Fonds permanent pour le développement des collectivités territoriales (FPDCT) organise du 21 au 25 octobre 2019 à Koudougou, une formation sur la commande publique au profit de ses directeurs centraux, ses Chefs d'agence et chargés de projets des 13 régions du Burkina. Ceci pour se conformer aux exigences de l'Autorité de régulation de la commande publique (ARCOP).


La mission principale du FPDCT étant de mobiliser des ressources pour le développement des collectivités territoriales, il était nécessaire selon Bruno Dipama, Directeur général du FPDCT, de renforcer la capacité de ses hommes et femmes de l'institution, dans les procédures des marchés publics. «La gestion des deniers publics a des exigences», a indiqué le premier responsable de l'institution. Conscient donc de la place de sa structure et des difficultés qui peuvent entraver son bon fonctionnement, cet atelier s'avère très important aux yeux de Bruno Dipama qui estime que cette formation permettra au FPDCT d’être en concordance avec ses visions.

Bruno S. Dipama, Directeur général du FPDCT aux micros des journalistes

Pour Bruno Dipama, son institution est soumise à des principes cardinaux qui commandent son fonctionnement et ses interventions. Il s’agit de la transparence, la recevabilité, la traçabilité, la rationalité, la responsabilité et la reddition des comptes. Pour cette première partie, ce sont les chefs d’agence, les chargés de projet du FPDCT et les directeurs centraux qui seront outillés. La formation est assurée par l’ARCOP. Pour le secrétaire permanent de l’ARCOP, Sanou Tahirou, cette décision du FPDCT est salutaire. En effet, ladite formation est assurée par le secrétaire permanent de l'ARCOP Tahirou Sanou assisté de son collègue Gaston Yaméogo.

Durant les cinq jours, les participants bénéficieront de généralités sur la commande publique. Ils seront outillés également sur les modalités d’élaboration des dossiers d’appel à concurrence, l’évaluation des offres et le règlement des différends en matière de commande publique. Ainsi, une fois la formation terminée, les agents pourront suivre les collectivités pour voir si les principes qui gouvernent la commande publique sont respectés, se convainc Bruno Dipama.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir