Aujourd'hui,
URGENT
Agriculture: les parasites, notamment les chenilles légionnaires, ont été maîtrisés à 98% dans la region du Sud-Ouest (Directeur régional).
Covid-19: l’ambassade de Chine au Burkina offre 10 000 masques et 20 thermomètres au ministère de l’Education nationale.   
Burkina: la police met fin aux activités d’un réseau de présumés malfrats dans la ville de Ouaga détenant 509 cartes bancaires.   
Niger: 6 Français et 2 Nigériens tuées dimanche par des hommes armés dans la zone de Kouré (sud-ouest du Niger). 
Tapoa: 5 personnes enlevées samedi sur l'axe Fada-Kantchari par des hommes armés ont été retrouvées saines et sauves dimanche. 
Bobo Dioulasso: 850 élèves de l’Enam en formation militaire au Groupement d’instruction des forces armées.
Fada: l’explosion d’un pneu provoque une débandade au marché de bétail. 
Covid-19: les cas confirmés en Afrique dépassent la barre du million. 
Burkina: la Semaine nationale de la culture ne se tiendra pas en 2020 à cause de la Covid-19 (ministre de la Culture).
Liban : au moins quatre Burkinabè blessés dans l'explosion survenue au port de Beyrouth (bilan provisoire). 

ECONOMIE

Patrice Patindeba Naza est le nouveau directeur général de la Loterie nationale du Burkina (Lonab). Nommé lors du dernier conseil des ministres, il replace Simon Tarnagda, qui va pouvoir jouir d’une paisible retraite. 

«Monsieur Patin Deba Naza, Mle 90 03 0060, Economiste gestionnaire, catégorie I, classe B, 19ème échelon, est nommé directeur général de la Loterie nationale burkinabè (Lonab)», peut-on lire dans le compte-rendu du conseil des ministres du 24 juin 2020.

Le nouveau patron de la Lonab, Patrice Naza dirigeait jusque-là le pool support de la «nationale des jeux de hasard». Ce pool, faut-il le rappeler, regroupe cinq directions et a pour missions, entre autres, de veiller à l’élaboration de la stratégie globale et des stratégies sectorielles de la Lonab; de veiller à l’élaboration, au suivi des plans stratégiques et opérationnels de la société; d’assurer une gestion efficiente des ressources financières de la Lonab ou de représenter le directeur général dans des instances, des rencontres nationales ou internationales, etc.  

Économiste gestionnaire de formation, il est titulaire d’une maitrise en sciences économiques, option gestion des entreprises et des organisations et d’un master professionnel en audit et contrôle de gestion.  

C'est un pur produit de la maison pour y avoir effectué toute sa carrière. Dès la sortie de l’Université en effet, il a directement intégré la Loterie nationale burkinabè comme cadre.  C’est donc un fin connaisseur des coulisses et des dossiers de la maison, pour avoir tour à tour été chef de service, chef de département, chef d’agence, directeur régional, directeur des finances et de la comptabilité et enfin directeur de pool.

Il a notamment servi à Ouahigouya et à Tenkodogo comme chef d’agence, à Bobo Dioulasso comme chef de service puis comme directeur régional. 

Il fait partie, avec le directeur général sortant, de l’équipe qui a lancé le Pari mutuel urbain burkinabè (PMU’B) en 1990. 

Ses mérites ont été reconnus par la Nation par deux fois. En décembre 2006 il a été élevé au rang de Chevalier de l’Ordre national et, en décembre 2015, au grade d’Officier de l’Ordre national. 

Créée le 10 mai 1960 sous la forme d’un Etablissement public à caractère industriel et commercial, la Loterie nationale burkinabè a été a été transformée par la suite en société d’Etat en 1994.

Spécialisée dans l’organisation des jeux de hasard, elle mobilise les ressources financières à l’organisation des jeux de hasard pour soutenir le développement économique et social du Burkina Faso. En termes de bilan pour l’année 2019, elle a réalisé plus de 156 milliards de FCFA de chiffre d’affaires.

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir