Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: 15 380 kg de cannabis saisis entre novembre 2017 et février 2018 (Douanes).
Culture: Ouagadougou va abriter du 27 février au 1er mars 2018 la première édition du Festival panafricain de la Série"Séries Séries" 
Israël: 750 migrants africains menacés d'expulsion en grève de la faim (RFI)
Football: Le RCK éliminé de la ligue africaine des champions après sa défaite 2 à 0 à Libreville
Football: L’EFO éliminé de la Coupe de la Confédération après sa défaite 1 à 0 contre l’Olympic Star FC du Burundi
Burkina: le journaliste Mahamadi Tiegna nommé directeur général des Editions Sidwaya (Conseil des ministres)
Burkina: Le journaliste Pascal Yemboini Thiombiano nommé  directeur général de la radiodiffusion télévision du Burkina
Mali: deux soldats français tués et un blessé dans l'explosion d'une mine artisanale (RFI)
Nécro: Idrissa Ouédraogo décoré Grand officier de l'Ordre national à titre posthume avant d'être inhumé ce mardi 20 février
Bobo Dioulasso: deux morts dans l’éboulement d’une mine à Borodougou (Oméga Fm)

Photo d'archives

ENVIRONNEMENT

Le président malien Ibrahim Boubakar Kéïta, est arrivé à  Ouagadougou en début de soirée, ce mercredi 14 juin 2017. Il prendra part à la cérémonie marquant la journée mondiale de lutte contre la désertification.


Ibrahim Boubakar Keïta, dont l’avion a atterrit à 18 heures et 15 minutes, a été accueilli par son homologue burkinabè Roch Marc Christian Kaboré, en présence d’une partie de la communauté malienne vivant à Ouagadougou. Aucun des deux présidents n’a fait de déclaration. Mais on sait que le séjour du chef de l’Etat malien, s’inscrit dans le cadre de la tenue de la journée mondiale de lutte contre la désertification.

Cette édition 2017, qui se tient du 14 au 17 juin prochain, placée sous la présidence du président Kaboré, abordera le thème portant sur « Notre terre, notre maison, notre avenir ». Elle intervient après celle de l’année précédente, qui portait un regard sur « Une coopération inclusive en vue d’atteindre la neutralité en matière de dégradation des terres.» Le président du Niger a lui aussi été invité.

En rappel, le 17 juin de chaque année, il est célébré la journée mondiale de lutte contre la désertification. Ce qui constitue un rendez-vous permettant de porter un regard et surtout mener des réflexions poussées sur la dégradation des terres. Phénomène, qui de toute évidence se présente comme un défi dans les enjeux mondiaux.  

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir