Aujourd'hui,
URGENT
Agriculture: les parasites, notamment les chenilles légionnaires, ont été maîtrisés à 98% dans la region du Sud-Ouest (Directeur régional).
Covid-19: l’ambassade de Chine au Burkina offre 10 000 masques et 20 thermomètres au ministère de l’Education nationale.   
Burkina: la police met fin aux activités d’un réseau de présumés malfrats dans la ville de Ouaga détenant 509 cartes bancaires.   
Niger: 6 Français et 2 Nigériens tuées dimanche par des hommes armés dans la zone de Kouré (sud-ouest du Niger). 
Tapoa: 5 personnes enlevées samedi sur l'axe Fada-Kantchari par des hommes armés ont été retrouvées saines et sauves dimanche. 
Bobo Dioulasso: 850 élèves de l’Enam en formation militaire au Groupement d’instruction des forces armées.
Fada: l’explosion d’un pneu provoque une débandade au marché de bétail. 
Covid-19: les cas confirmés en Afrique dépassent la barre du million. 
Burkina: la Semaine nationale de la culture ne se tiendra pas en 2020 à cause de la Covid-19 (ministre de la Culture).
Liban : au moins quatre Burkinabè blessés dans l'explosion survenue au port de Beyrouth (bilan provisoire). 

©RTB

ENVIRONNEMENT

Les Eaux et Forêts du Burkina ont saisi 20 peaux de crocodiles et deux pointes d’ivoire d’éléphants. La présentation à la presse des spécimens d’animaux sauvages intégralement protégés est intervenue ce 16 août 2019 à Ouagadougou. Une synthèse de la RTB.

Face à la presse, le Commandant des Eaux et Forêts, Lassané Dénis Nikiéma a présenté la saisie de spécimens d’animaux sauvages intégralement protégés. Il s’agit de 20 peaux de crocodiles et 2 pointes d’ivoires d’éléphants saisies par les agents de la direction  des Opérations des Eaux et Forêts le 31 juin 2019 et 19 juillet dernier des mains de braconniers.

Pour lui, cette recrudescence du braconnage fait suite au problème sécuritaire que connait le pays ces dernières années. Or, selon le décret n°2017-0238-PRESPM/MEEVCC, l’éléphant et le crocodile sont des espèces intégralement protégées, donc interdits d’abattage.

La présente saisie, a indiqué le Commandant Nikiéma, a permis d’interpeller 7 individus dont 4 dans le trafic des peaux de crocodiles à Zorgho et 3 dans celui des ivoires à Pô. « Ces 7 individus sont déposés au Commissariat de Police et la justice suit son cours sur le dossier », a-t-il précisé.

Le Burkina Faso disposant de 6000 têtes d’éléphants sur les 12 000 au plan ouest-africain, le commandant Nikiéma a lancé un appel pressant de protéger cet héritage que la nature nous a offert.

RTB

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir