Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: 65 partis politiques soutiennent la candidature du président Roch Kaboré, selon le MPP, parti au pouvoir. 
Elections 2020: la date limite de dépôt le 22 septembre pour les législatives et le 2 octobre pour la présidentielle au Burkina.
Burkina: Ouaga enregistre 541 266 candidatures, soit 41,95% du nombre total pour les concours directs de la Fonction publique/2020.
Burkina: 1 290 142 candidatures enregistrées pour 4 721 postes à pourvoir pour les concours directs de la Fonction publique /2020.
Présidentielle/2020: des jeunes collectent 8 millions de Fcfa pour payer la caution du candidat Roch Marc Christian Kaboré.  
Burkina: l’ancien premier ministre Yacouba Isaac Zida sera investi comme candidat à la présidentielle le 25 septembre.
Burkina: le dialogue avec les groupes armés, une «nécessité humanitaire», selon le CICR.
Justice: le juge des référés ordonne l’interdiction immédiate de l’utilisation de l’identité et du logo du CDP par Mahamadi Kouanda. 
Elections 2020: 1 122 554 nouvelles personnes enrôlées pour un total de 6 492 026 électeurs au Burkina Faso. 
Burkina: 101 civils tués en juillet 2020, dont 39 dans la région du Sahel, 22 à l’Est, 19 au Nord, selon l'ONG Crisis Group. 

Les élections présidentielle, législatives et provinciales sont fixées le 23 décembre 2018, a annoncé le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Corneille Nangaa, dimanche 5 novembre, lors de la publication du calendrier électoral.

Un attentat-suicide perpétré dans la capitale somalienne en milieu d’après-midi du samedi 14 octobre a entrainé la mort d’au moins 276 personnes.

Au cours d’une conférence de presse animée le dimanche 15 octobre, la Commission électorale nationale (NEC) du Libéria a annoncé que le sénateur George Weah et le vice-président Joseph Boakai s’affronteront au second tour de la présidentielle.  Selon le porte-parole de la Commission électorale nationale (NEC), Henry Flomo, « Il n’y a plus de doute à présent » sur la nécessité d’un second tour.

L’ancienne ministre de la Culture française, Audrey Azoulay,  a été élue, vendredi 13 octobre, directrice générale de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (Unesco).

Les Etats-Unis annoncent ce jeudi qu'ils se retiraient de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (Unesco), accusant l'institution d'être «anti-israélienne».

L'opposant kényan Raila Odinga a annoncé ce mardi 10 octobre son retrait de l'élection présidentielle du 26 octobre, organisée suite à l'invalidation en justice de la réélection du président sortant Uhuru Kenyatta lors du scrutin du 8 août.

Au moins 50 morts et 400 blessés, c’est le bilan de la tuerie de masse survenue dans la nuit de dimanche à lundi à Las Vegas, aux Etats-Unis. La plus meurtrière de l'histoire du pays en dehors des périodes de guerre.

Les autorités éthiopiennes ont annoncé que de violents affrontements opposant les deux principaux groupes ethniques du pays - Oromo et Somali - ont fait «des centaines» de morts. Une annonce faite le lundi 25 septembre avec la précision qu'une enquête est ouverte pour élucider et situer les responsabilités de ces scènes de massacres.

Le khalife des Tidjanes, l’une des plus grandes confréries musulmanes au Sénégal, est décédé dans la nuit du jeudi 21 au vendredi 22 septembre. Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine, puisque c’est de lui qu’il s’agit, avait 89 ans.

L'activiste Franco-Béninois, Kémi Séba, a été arrêté à nouveau mercredi et expulsé du Sénégal.

Les résultats de l’élection présidentielle kenyane du 8 août dernier ont été invalidés par la Cour suprême le vendredi 1er septembre. Lesquels résultats avaient donné le président sortant Uhuru Kenyatta vainqueur. La Cour suprême tout en reconnaissant que l’élection présidentielle «n’a pas été conduite en accord avec la Constitution», a ordonné à la Commission électorale (IEBC) d’organiser un nouveau scrutin dans un délai de 60 jours, conformément à la Constitution. Ce lundi, la commission électorale a fixé la nouvelle date de reprise du scrutin pour le 17 octobre prochain.

Ce vendredi, La cour suprême kényane a invalidé l’élection d’Uhuru Kenyatta et ordonné l’organisation de nouvelles élections sous 60 jours.