Aujourd'hui,
URGENT
Niger: 17 morts lors d’une attaque à Aghay, près de la frontière malienne (RFI)
Hadj 2018: le délai des inscriptions prolongé à la fin du Ramadan (communiqué)
Galian 2018:  Dabadi Zoumbara des Editions Le Pays «super» lauréat 
Kenya: les braconniers bientôt passibles de la peine de mort (France 24)
Burkina: les agents publics de l'Economie et des finances entameront ce lundi 21 mai 2018 une grève de 120 heures (5 jours)
Terrorisme: le «groupe EI dans le Grand Sahara» sur la liste noire américaine
Etats-Unis: une fusillade dans un lycée au Texas fait au moins huit morts (RFI)
Guinée: le Premier ministre guinéen Mamady Youla a présenté à sa démission ainsi que celle de son gouvernement
Chili: les 34 évêques venus parler avec le pape sur le scandale de pédophilie ont remis leur démission
Burkina: une œuvre d’art honorifique décernée à l’ancien président Michel Kafando

MONDE

Visée par une attaque, une patrouille mobile de l’armée nigérienne a perdu 15 de ses hommes. C'était le mercredi 22 février, dans la région de Tillabéri.


L'information a été révélée par une source sécuritaire nigérienne qui précise que la patrouille a été attaquée à Tiwa, à quelques encablures de la frontière avec le Mali.  A en croire la même source, les assaillants ont réussi à emporter sept véhicules et en ont également brûlé quatre.

Pour l'heure, aucune revendication n’a été faite. Mais sur place, l'on suspecte les hommes d’Adnane Abou Walid Al-Sahraoui, un ancien lieutenant de Mokhtar Belmokhtar, qui a prêté allégeance à l’État islamique. Du reste, ceux-ci opèrent dans la zone frontalière entre le Mali, le Niger et le Burkina Faso qui peinent à quadriller conjointement leurs frontières communes.

Des mots pour le dire...

Sondage

Le gouvernement annonce la tenue régulière du conseil des ministres dans les différentes régions du Burkina. Selon vous, c'est une décision:

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé