Aujourd'hui,
URGENT
Niger: 17 morts lors d’une attaque à Aghay, près de la frontière malienne (RFI)
Hadj 2018: le délai des inscriptions prolongé à la fin du Ramadan (communiqué)
Galian 2018:  Dabadi Zoumbara des Editions Le Pays «super» lauréat 
Kenya: les braconniers bientôt passibles de la peine de mort (France 24)
Burkina: les agents publics de l'Economie et des finances entameront ce lundi 21 mai 2018 une grève de 120 heures (5 jours)
Terrorisme: le «groupe EI dans le Grand Sahara» sur la liste noire américaine
Etats-Unis: une fusillade dans un lycée au Texas fait au moins huit morts (RFI)
Guinée: le Premier ministre guinéen Mamady Youla a présenté à sa démission ainsi que celle de son gouvernement
Chili: les 34 évêques venus parler avec le pape sur le scandale de pédophilie ont remis leur démission
Burkina: une œuvre d’art honorifique décernée à l’ancien président Michel Kafando

MONDE

La Brigade d’intervention polyvalente (BIP) et la Division des investigations criminelles (DIC) ont interpellé, à Dakar, deux djihadistes maliens dont un était en relation avec les auteurs de l’attentat du Grand Bassam annoncé la police sénégalaise dans un communiqué remis à la presse.


Selon la police, Ould Sidi Mouhamed SINA et Ould Ame Sid Alamine, qui vivaient depuis quelques semaines à Dakar, auraient des connexions avec d'autres djihadistes présumés dont celui qui a planifié les attentats perpétrés à Grand-Bassam en côte d'ivoire le 13 mars 2016.

Les enquêteurs de la DIC affirment également que Ould Sidi Mouhamed Sina était « en contact avec Moustapha Diatta, terroriste présumé précédemment arrêté par la DIC ». Celui-ci était cependant déjà derrière les barreaux lors de l’attaque de Gand-Bassam.

Depuis l’attentat en Côte d’Ivoire, une dizaine de suspects ont été arrêtés, notamment au Mali. En janvier 2017, les forces françaises de l’opération Barkhane ont arrêté l’un des organisateurs présumés de l’attentat à l’Ouest de Gao, dans le nord du Mali.

Plusieurs djihadistes présumés ont été arrêtés ces derniers temps au Sénégal, Au total, 16 présumés terroristes djihadistes font l'objet d'enquêtes. Certains sont détenus dans les prisons sénégalaises. On peut notamment citer l'imam Alioune Badara Ndao arrêté en 2016, Makhtar Diokhané et ses deux épouses.

Des mots pour le dire...

Sondage

Le gouvernement annonce la tenue régulière du conseil des ministres dans les différentes régions du Burkina. Selon vous, c'est une décision:

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé