Aujourd'hui,
URGENT
Burkina Faso : la lune aperçue. Le jeûne de Ramadan commence le samedi 27 mai 2017 (FAIB).
Nécro: la dépouille du président de l'ODJ, André Tibiri, sera rapatriée de Tunisie où il est décédé dimanche 28 mai (ODJ).
Ghana:  le général Pingrenoma Zagré, ancien chef d'Etat-major général des armées, nommé ambassadeur du Burkina.
Adja Divine:  une marche silencieuse prévue samedi 27 mai 2017 pour condamner l'agression dont a été victime l'artiste.
Affaire Kanis: Inoussa Kanazoé a bénéficié lundi d'une liberté provisoire contre une caution de 700 millions CFA (Omega)
Gendarmerie : nommé chef d'Etat major il y a quelques jours, le colonel Tapsoba Omer a pris officiellement les commandes ce mardi 23 mai.
Bobo: le personnel de l'hôpital Sanou Souro en arrêt de travail pour protester contre l'agression d'un infirmier par un accompagnant de
Ramadan: l'observation du croissant lunaire marquant le début du jeûne prévue pour le 26 mai à la grande mosquée de Ouagadougou (FAIB).
Burkina : un piratage de masse de sites web du gouvernement burkinabè en cours (Lefaso.net)
Burkina : onze sites du gouvernement déjà tombés entre les mains de pirates (Lefaso.net)

MONDE

Dans un communiqué du ministère marocain des Affaires étrangères envoyé le vendredi 24 février à Ellen Johnson Sirleaf, présidente en exercice de l’organisation, le Maroc a demandé à adhérer à la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cédéao).



Avec cette demande d'adhésion, le Maroc entend arracher le statut de membre à part entière de la Cédéao qui lui reconnaît le statut d'observateur depuis belles lurettes.

Cette démarche intervient dans le cadre d'une dynamique affichée pour la création d'un pôle de coopération renforcée Nord-Ouest du continent africain. Une dynamique enclenchée avec notamment la conclusion d'un projet d’extension du pipeline ouest-africain entre le Maroc et le Nigeria en décembre dernier.

A noter que c'est une démarche activement entreprise à la suite de la réintégration du royaume chérifien à l’Union africaine (UA). Une réintégration effective depuis le 30 janvier dernier à la faveur du Sommet de l'organisation panafricaine à Addis-Abeba. A l'occasion, le roi Mohamed VI a clairement exprimé son attachement au rayonnement des relations de son pays avec les Etats africains.

C'est sans doute pour donner le ton dans ce sens, qu'il a entrepris une tournée africaine qui l'a conduit en Zambie, en Guinée Conakry, en Côte-d'Ivoire. Dans chacun de ces pays, beaucoup de contrats ont été signés, notamment dans les domaines de la relance économique et de l'agriculture.