Aujourd'hui,
URGENT
Sahel: la soldate de 1re classe Bilgo Nadège est l’un des militaires tués dans l’explosion d’une mine (Observateur Paalga).
Sahel: le soldat de 1re classe Tiendrébéogo Franck est l’un des militaires tués dans l’explosion d’une mine (Observateur Paalga).
Sahel: le soldat de 2e classe Koussoubé Sylvain est l’un des militaires tués dans l’explosion d’une mine (Observateur Paalga).
Terrorisme: la Chambre de Commerce appelle les acteurs socio-économiques à se joindre à la marche de soutien aux familles éplorées.
Coopération: le Japon octroie un don de 30 milliards de FCFA pour la réhabilitation de la rocade sud-est du boulevard des Tensoba.
France: suite à l'attaque terroriste contre le Café́ Istanbul, un livre de condoléances est ouvert à l’ambassade du Burkina à Paris.
Nécro: décédé dans l'attaque terroriste contre le Café Istanbul, Isidore Zongo, directeur de l’ONG Welt hunger hilfe a été inhumé.
Houndé: un octogénaire battu à mort ce jeudi 17 août 2017 pour sorcellerie une foule en colère (Sidwaya).
Terrorisme: la Cedeao offre 30 millions de FCFA au Burkina pour la prise en charge des blessés de l'attaque de l'Aziz Istanbul.
Ouagadougou: les travaux de réhabilitation de l'hôtel Azalaï, saccagé lors de l'insurrection de 2014, vont débuter en septembre.

MONDE

Un peu plus de deux semaines après leur mouvement d’humeur du côté de la ville de Bouaké ayant fait 4 morts, les ex rebelles «démobilisés» ont fini par trouver un accord avec le gouvernement ivoirien ce mercredi 31 mai 2017. C’est en substance ce qui ressort des propos de représentants des différentes parties. 


Le ministre d’Etat Hamed Bakayoko a expliqué qu'«un accord a été trouvé. On ne paie pas les primes (revendiquées) mais nous avons trouvé un terrain d'entente». Voici ce qu’il convient de retenir au sortir des négociations entreprises, en vue de parvenir à une issue favorable. Cet accord semble ravir l’ensemble des concernés. En témoigne les propos de Megbé Diomandé, le porte-parole des  démobilisés « le gouvernement nous a fait de belles propositions que nous avons acceptées. Nous sommes satisfaits et la protestation est terminée ». Signalons que le contenu de cet accord n’a pas été révélé.

Toutefois, contrairement aux soldats qui se sont mutinés en janvier et mai dans diverses villes de la Côte d'Ivoire pour obtenir le versement de leurs primes, les « démobilisés » sont des ex rebelles, n’ayant pas été intégrés dans l’armée, comme ils l’auraient souhaité.  A travers leur mouvement d’humeur ces « démobilisés » estimés à environ 6.000, réclamaient à leur tour des primes de 18 millions de francs CFA chacun.

En rappel, les récents évènements de mai ont fait cinq morts dans les rangs des « démobilisés ». ceux-ci, auraient été mis en colère par les propos de la ministre ivoirienne de la solidarité, Mariatou Koné, faisant cas de ce que le gouvernement avait mis en place des projets, dits d’aides à la création d'entreprises pour eux.


Des mots pour le dire...

Sondage

Selon vous, le Programme d’autonomisation économique des jeunes et des femmes initié par le gouvernement est:

Publicité

Rejoins-nous sur Facebook

Publicité

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé