Aujourd'hui,
URGENT
Soum : un soldat et son frère ont été assassinés à domicile dans la nuit du dimanche au lundi à Gorom Gorom (Watt FM).
Justice: arrêté le 21 octobre pour manifestation illégale, Pascal Zaïda a été présenté au juge lundi et conduit à la Maco (Oméga).
Meeting du CED: Pascal Zaïda arrêté par les forces de sécurité
Meeting du CED: le Naaba Kiiba de Tampouy met en garde Pascal Zaïda
USA : la dernière version du décret anti-immigration du président américain a été bloquée par la justice.
Développement : le président de la BAD assure que l’Afrique détient la clé pour nourrir 9 milliards de personnes d’ici à 2050. 
Education : le Conseil des ministres approuve le recrutement de 250 enseignants dans les domaines techniques et 400 conseillers techniques.
Santé: un projet de loi portant fonction publique hospitalière adopté en conseil des ministres.
Finances: les dépenses des collectivités territoriales en 2015 se chiffraient à 182 milliards de FCFA. 76 milliards de FCFA exécutés.
Finances: les recettes des collectivités territoriales en 2015 estimées à 181,32 milliards de FCFA. 62% mobilisés (Conseil des ministres).

MONDE

Plus de deux mois après la détection d'un cas de dengue de type 3 en Côte d'Ivoire, 130 malades étaient recensés à la fin du mois de juin, principalement dans la commune de Cocody, à Abidjan.


Pas d’inquiétude, mais une vigilance renforcée, font savoir les autorités sanitaires après la recrudescence des cas de dengue dans la capitale économique ivoirienne. Sur les plus de 380 cas suspects recensés en date du 23 juin, 130 ont été diagnostiqués positifs à la dengue à Abidjan par l’Institut Pasteur, selon les chiffres communiqués par l’Institut national d’hygiène publique (INHP).

Parmi ces malades, deux décès ont à ce jour été enregistrés, précise l’INHP. « Il est toutefois difficile de confirmer que ces personnes sont mortes de la dengue, le lien est difficile à établir », explique le docteur Daouda Coulibaly, chef du service de la surveillance épidémiologique de l’Institut national d’hygiène publique (INHP).

Cette recrudescence des cas de dengue, observée depuis fin avril, affecte principalement la commune abidjanaise de Cocody. « C’est clairement le foyer de l’épidémie, même si des cas ont également été détectés à Abobo ou à Marcory », poursuit le chef de service à l’INHP, chargé d’endiguer toute propagation de la dengue en Côte d’Ivoire.

Cette maladie, transmise par le moustique de type Aedes, présente des premiers symptômes similaires à la grippe ou au paludisme.
« Nous ne sommes pas particulièrement inquiets : il est vrai que le nombre de cas est important, mais ce n’est pas la première fois que nous y sommes confrontés et nous avons les compétences pour y faire face », rassure Daouda Coulibaly.

Source: JA