Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: la CS-MEF reconduit son mot d’ordre de grève du 25 au 29 juin 2018
Indonésie: le prédicateur extrémiste Aman Abdurrahman condamné à mort (RFI)
RDC: les Etats-Unis annoncent des sanctions contre des officiels congolais
Ouagadougou: plus de 200 blogueurs et web-activistes venus d’une quarantaine de pays sont actuellement en sommet du 22 au 23 juin
Burkina: le président du Faso a décidé d'institutionnaliser le Forum national des personnes vivant avec un handicap
Cameroun: 81 policiers et militaires tués dans la crise anglophone (RFI)
Ouagadougou: une Conférence internationale se tiendra les 9 et 10 juillet 2018 sur la mise en œuvre du PNDES 
Niger: la Cour constitutionnelle a déchu l‘opposant Hama Amadou de sa qualité de député (RFI)
Terrorisme: 146 individus activement recherchés par les forces de sécurité et de défense (officiel)
Mali: le ministre de la Défense confirme l'existence de fosses communes dans la région de Nantaka et Kobaka près de Mopti

MONDE

Ce mercredi 19 juillet 2017, un réajustement est intervenu au sein du gouvernement ivoirien. Ce remaniement ministériel, a engendré des changements notoires avec Hamed Bakayoko, qui devient ministre en charge de la Défense, après avoir officié en tant que ministre de l’Intérieur.

Le président ivoirien, Alassane Ouattara, a procédé à un réaménagement de son gouvernement. Hamed Bakayoko se voit offrir le portefeuille du ministère de la Défense. Il remplace Alain Richard Donwahi, qui glisse au ministère des Eaux et Forêts. Le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, garde lui le ministère du Budget et du Portefeuille de l’Etat.

La fonction laissée vacante par Hamed Bakayoko, échoit à présent à Sidiki Diabaté, nouveau ministre de l’Intérieur et de la Sécurité. Aussi, le ministère de la Modernisation de l’administration et de l’Innovation du service public, a été confié à Pascal Abinan Kouakou. Celui-ci cède son siège de ministre de la Fonction publique à Issa Coulibaly.

Par ailleurs, le secrétariat auprès du Premier ministre, chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat revient à Moussa Sanogo. Pour sa part, Abdourahmane Cissé, auparavant en charge du Budget et du Portefeuille de l’Etat a été nommé conseiller spécial auprès du président de la République.