Aujourd'hui,
URGENT
Meeting du CED: le Naaba Kiiba de Tampouy met en garde Pascal Zaïda
USA : la dernière version du décret anti-immigration du président américain a été bloquée par la justice.
Développement : le président de la BAD assure que l’Afrique détient la clé pour nourrir 9 milliards de personnes d’ici à 2050. 
Education : le Conseil des ministres approuve le recrutement de 250 enseignants dans les domaines techniques et 400 conseillers techniques.
Santé: un projet de loi portant fonction publique hospitalière adopté en conseil des ministres.
Finances: les dépenses des collectivités territoriales en 2015 se chiffraient à 182 milliards de FCFA. 76 milliards de FCFA exécutés.
Finances: les recettes des collectivités territoriales en 2015 estimées à 181,32 milliards de FCFA. 62% mobilisés (Conseil des ministres).
Football: la saison 2017-2018 du «Fasofoot», championnat national, débute ce vendredi 20 octobre. 
Justice: le MBDHP appelle à une marche le 4 novembre 2017 pour réclamer le jugement des dossiers de l'insurrection et du putsch.
Kenya : une membre de la commission électorale démissionne, en accusant ses collègues de partialité.

MONDE

La survenue d’un accident de la circulation à Tchaloudè, à 200 km au Nord de Lomé, sur la route nationale N1 a entrainé la mort de six personnes dont cinq humoristes togolais. C’était le dimanche 23 juillet où ils rentraient à Lomé après une série de spectacles dans le Nord du pays.

Les six occupants de la voiture qui les transportait, ont tous péri lorsqu’ils sont entrés en collision avec un camion venant en sens inverse, selon les témoins du drame. En effet, l’accident s’est produit, semble-t-il, au moment où la voiture transportant les comédiens tentait de dépasser un bus d’une compagnie de transport, alors stationné sur la route. Du fait de la forte pluie qui s’abattait sur la zone et de la visibilité réduite, le véhicule se serait alors retrouvé nez-à-nez avec le camion venant dans le sens opposé.

Parmi les cinq artistes décédés, figurent de grands noms de l’humour togolais, en l’occurrence Folo Foli et Agbasco Wiyao (noms de scène). Le moins que l’on puisse dire, c’est que ces derniers étaient depuis quelques années de tous les grands spectacles de rires au Togo et au-delà. Ils ont même été les acteurs principaux de courts métrages diffusés sur la principale chaîne de télévision du pays et préparaient selon leurs proches, une tournée pour la fin de l’année.

De nombreuses personnalités ont réagi pour exprimer leur tristesse face à ce drame qui éprouve le monde de la culture. Le président Faure Gnassimgbé a réagi à travers son compte Twitter, partageant « profondément la douleur des familles éplorées » et leur présentant ses « sincères condoléances ainsi que celles de la nation togolaise ». Proche des disparus, le capitaine des Éperviers du Togo a également posté un long message pour saluer la mémoire des disparus.

D’autres voix s’élèvent pour s’insurger contre la diffusion des images des victimes sur les réseaux sociaux après la publication de premiers clichés. Du reste, l’Observatoire togolais des médias (OTM) a appelé dans un communiqué les journalistes à « la retenue et à l’esprit de responsabilité pour que l’image et la mémoire des défunts soient préservées et respectées ».

Les autorités en charge de la sécurité sont instamment attendues avec les résultats des premières constatations.

Des mots pour le dire...

Sondage

Les députés démissionnaires du groupe parlementaire de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) doivent purement et simplement rendre leur mandat et quitter le parti.

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé