Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le Syndicat des travailleurs de l'action sociale (Syntas) annonce une grève de 96h à compter du 19 décembre.
Côte d’Ivoire : 4 blessés dans le crash d’un hélicoptère ce jeudi 14 décembre aux alentours de l’aéroport Félix Houphouet Boigny (aouaga.com).
Justice: «Le gouvernement espère un traitement diligent» du dossier Norbert Zongo (Rémis Dandjinou, porte parole).
Burkina: l’hebdomadaire Conseil des ministres est prévu pour ce jeudi 14 décembre 2017.
G5 Sahel: Roch Marc Christian Kaboré se rend à Paris le 13 décembre 2017 pour prendre part à une réunion internationale.
politique: démission de Larba Yarga, 2ème secrétaire adjoint aux affaires juridiques chargé du contentieux électoral du BPN du MPP.
Cinéma: «Thom» de Tahirou Ouédraogo meilleur film au festival Toukountchi
Etats-Unis:  explosion à New York, 4 blessés aucune perte en vie humaine, «une tentative d'attentat terroriste» selon le maire
11-Décembre: 5 000 défilants dont 1 700 militaires, paramilitaires et 3 300 civils ont pris part à la parade du 11-décembre 2017 à Gaoua 
11-Décembre: "Nous avons la responsabilité de bâtir ensemble une Nation prospère et respectée"(Roch Kaboré)

MONDE

Au lendemain du scrutin législatif au Sénégal, alors que les résultats définitifs n’ont pas encore été prononcés, la majorité présidentielle serait en pole position pour passer haut les mains cette étape. C’est ce qu’affirment des responsables du parti au pouvoir qui estiment avoir «damé le pion» à leurs rivaux.

Les Sénégalais sont encore dans l’attente des résultats des législatives 2017. Mais pour la coalition à laquelle appartient le parti du président Macky Sall, c’est déjà dans la poche. Selon les dires de la tête de liste, le Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne, la majorité présidentielle «est sortie victorieuse (…) en raflant tous les départements », excepté trois. Si l’on s’en tient aux propos du leader de la coalition Benoo Book Wakar, la victoire serait acquise.

Cependant, pour l’heure, il semble être difficile d’en savoir davantage, dans la mesure où aucun résultat officiel n’a été proclamé. Toutefois, si la coalition de l’actuel chef de l’Etat sénégalais s’adjuge une victoire écrasante sur l’ensemble du territoire, il est à retenir la riposte de l’opposition.

Cette dernière se targue d’avoir bénéficié de la confiance des populations du côté de Dakar, et s’indigne quant aux déclarations faites par la majorité. « Notre victoire à Dakar est sans contestation (…) aussi claire comme le soleil à midi », a rétorqué Cheickh Guèye, se réclamant de la coalition dirigée par le maire de Dakar, Khalifa Sall, en prison depuis le mois de mars. Ceux-ci fustigent l’organisation de ces législatives de ce 30 juillet 2017. Pour eux, « ce sont les élections les plus mal organisées depuis l’indépendance », a affirmé Bamba Fall, un responsable de la coalition du maire de Dakar.  

En outre, toujours dans la compilation des différents procès-verbaux, la commission électorale devrait se prononcer sur les résultats définitifs ce mercredi au plus tard.