Aujourd'hui,
URGENT
Meeting du CED: le Naaba Kiiba de Tampouy met en garde Pascal Zaïda
USA : la dernière version du décret anti-immigration du président américain a été bloquée par la justice.
Développement : le président de la BAD assure que l’Afrique détient la clé pour nourrir 9 milliards de personnes d’ici à 2050. 
Education : le Conseil des ministres approuve le recrutement de 250 enseignants dans les domaines techniques et 400 conseillers techniques.
Santé: un projet de loi portant fonction publique hospitalière adopté en conseil des ministres.
Finances: les dépenses des collectivités territoriales en 2015 se chiffraient à 182 milliards de FCFA. 76 milliards de FCFA exécutés.
Finances: les recettes des collectivités territoriales en 2015 estimées à 181,32 milliards de FCFA. 62% mobilisés (Conseil des ministres).
Football: la saison 2017-2018 du «Fasofoot», championnat national, débute ce vendredi 20 octobre. 
Justice: le MBDHP appelle à une marche le 4 novembre 2017 pour réclamer le jugement des dossiers de l'insurrection et du putsch.
Kenya : une membre de la commission électorale démissionne, en accusant ses collègues de partialité.

MONDE

Au lendemain du scrutin législatif au Sénégal, alors que les résultats définitifs n’ont pas encore été prononcés, la majorité présidentielle serait en pole position pour passer haut les mains cette étape. C’est ce qu’affirment des responsables du parti au pouvoir qui estiment avoir «damé le pion» à leurs rivaux.

Les Sénégalais sont encore dans l’attente des résultats des législatives 2017. Mais pour la coalition à laquelle appartient le parti du président Macky Sall, c’est déjà dans la poche. Selon les dires de la tête de liste, le Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne, la majorité présidentielle «est sortie victorieuse (…) en raflant tous les départements », excepté trois. Si l’on s’en tient aux propos du leader de la coalition Benoo Book Wakar, la victoire serait acquise.

Cependant, pour l’heure, il semble être difficile d’en savoir davantage, dans la mesure où aucun résultat officiel n’a été proclamé. Toutefois, si la coalition de l’actuel chef de l’Etat sénégalais s’adjuge une victoire écrasante sur l’ensemble du territoire, il est à retenir la riposte de l’opposition.

Cette dernière se targue d’avoir bénéficié de la confiance des populations du côté de Dakar, et s’indigne quant aux déclarations faites par la majorité. « Notre victoire à Dakar est sans contestation (…) aussi claire comme le soleil à midi », a rétorqué Cheickh Guèye, se réclamant de la coalition dirigée par le maire de Dakar, Khalifa Sall, en prison depuis le mois de mars. Ceux-ci fustigent l’organisation de ces législatives de ce 30 juillet 2017. Pour eux, « ce sont les élections les plus mal organisées depuis l’indépendance », a affirmé Bamba Fall, un responsable de la coalition du maire de Dakar.  

En outre, toujours dans la compilation des différents procès-verbaux, la commission électorale devrait se prononcer sur les résultats définitifs ce mercredi au plus tard. 





Des mots pour le dire...

Sondage

Les députés démissionnaires du groupe parlementaire de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) doivent purement et simplement rendre leur mandat et quitter le parti.

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé