Aujourd'hui,
URGENT
Gendarmerie : nommé chef d'Etat major il y a quelques jours, le colonel Tapsoba Omer a pris officiellement les commandes ce mardi 23 mai.
Bobo: le personnel de l'hôpital Sanou Souro en arrêt de travail pour protester contre l'agression d'un infirmier par un accompagnant de
Ramadan: l'observation du croissant lunaire marquant le début du jeûne prévue pour le 26 mai à la grande mosquée de Ouagadougou (FAIB).
Burkina : un piratage de masse de sites web du gouvernement burkinabè en cours (Lefaso.net)
Burkina : onze sites du gouvernement déjà tombés entre les mains de pirates (Lefaso.net)
Sissili: deux Koglwéogo tués jeudi à Silly, 24 de leurs engins incendiés lors d’un affrontement avec des bandits (AIB)
Ouaga: Des étudiants ont manifesté ce vendredi 19 mai devant le palais de justice pour exiger la lumière sur l’assassinat de Dabo Boukari
New York : la communauté burkinabè à nouveau dans la rue ce samedi 20 mai pour dénoncer l'agression de Souleymane Porgo et Faride Guiré.
Nobéré: six personnes tuées jeudi soir et 14 autres blessées dans un accident impliquant un minibus et un camion.
Mali : deux soldats burkinabè blessés lundi dans une nouvelle attaque du super camp de la Minusma à Tombouctou (Radio Oméga).

Le Ministère du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat communique: dans le cadre de la vente des céréales à prix social, la Société nationale des stocks de sécurité alimentaire (Sonagess) a mis à la disposition de  dix (10) grossistes (liste en annexe)  6000 tonnes de riz de qualité conditionné dans des sacs de 30kg.

La Cellule Norbert Zongo pour le journalisme d’investigation en Afrique de l’Ouest (CENOZO) est une association régionale de journalistes créée pour promouvoir le journalisme d’investigation en Afrique de l’Ouest. Mise en place à Ouagadougou, Burkina Faso, le 9 juillet 2015, la CENOZO a été officiellement reconnue par le Gouvernement du Burkina Faso le 23 juin 2016 et sera logée au Centre National de Presse Norbert Zongo, à Ouagadougou, Burkina Faso. 

-    VALERE DIEUDONNE SOME
«Il n’y a pas d’autre voie que celle tracée par Thomas Sankara»
    Plus de deux ans après l’insurrection populaire d’octobre 2014 qui a mis un terme au règne du Président Blaise Compaoré, l’ancien compagnon du défunt Président Thomas Sankara livre, dans cet entretien exclusif, sa radioscopie sur la marche de son pays.