Aujourd'hui,
URGENT
Ouagadougou: 11 personnes décèdent au cours de leur garde-à-vue, le parquet ouvre une information judiciaire
Espace: l’Inde reporte le lancement de sa seconde mission lunaire
Football: la finale de la CAN 2019 opposera le vendredi 19 juillet au Caire, le Sénégal à l'Algérie
Burkina: l'ancien Premier ministre, Paul Kaba Thiéba prend officiellement les rênes de la Caisse des dépôts et consignations
Soudan: le régime militaire annonce avoir déjoué une «tentative de coup d’État»
Paludisme: «La tendance de la mortalité est en baisse» au Burkina Faso (AIB)
Coopération: le Burkina Faso et le Niger signent un accord pour le développement de leur zone frontalière (AIB)
Madagascar: adoption d’une loi sur le recouvrement des avoirs illicites
G5 Sahel: l’Union européenne renouvelle son soutien à l’institution
Médias: le CSC dispose désormais d'un nouveau matériel de contrôle pour le monitoring

MONDE

Le khalife des Tidjanes, l’une des plus grandes confréries musulmanes au Sénégal, est décédé dans la nuit du jeudi 21 au vendredi 22 septembre. Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine, puisque c’est de lui qu’il s’agit, avait 89 ans.

Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine est décédé à Tivaoune, ville capitale de la Tidjaniya au Sénégal, dans la nuit de jeudi à vendredi vers 3 heures du matin. Ce décès survient six mois après celui de son frère Serigne Cheikh Tidiane Sy Al Makhtoum, à qui il a succédé.

Fils de Serigne Babacar Sy et petit-fils d’El Hadji Malick Sy, le principal propagateur de la confrérie tidjane au Sénégal à la fin du XIXe et au début du XXe siècle, Serigne Aziz Sy Junior, comme l’appelaient affectueusement ses proches, était considéré comme un « unificateur » au sein de la confrérie. Avant d’être le sixième khalife, Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine a été le porte-parole de la confrérie musulmane pendant de nombreuses décennies.

Suivant la tradition, le nouveau “khalife général” (calife) des tidjanes est l’actuel porte-parole de la confrérie, Serigne Mbaye Sy Mansour, né en 1932, cousin du défunt, selon les médias sénégalais.

A noter que 95% des Sénégalais sont musulmans. Ils pratiquent un islam sunnite dominé localement par d’importantes confréries soufies, essentiellement celles des Tidianes, des Mourides, des Qadres et des Layènes.

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé