Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: en 2018, les actions de soutien aux personnes vulnérables s’élèvent à 81 milliards FCFA (AIB)
Football: les Étalons font match nul 0-0 face au Botswana et perdent la première place du groupe I au profit de la Mauritanie
Burkina: l’arrimage du fichier électoral à la base de données de l’Oni inquiète toujours l’opposition politique
Burkina: pose de la première pierre du futur mémorial en hommage au président Thomas Sankara tué il y a 31 ans
Congo-Brazzaville: le gouvernement interdit la vente de bière en promotion
France: 11 morts après les pluies violentes qui se sont abattues sur l’Aude dans la nuit de dimanche 14 à lundi 15 octobre
Nigéria: libération de plus de 800 enfants soldats dans le nord-est du pays
Vatican: l'archevêque salvadorien assassiné Oscar Romero et le pape Paul VI canonisés (RFI)
Francophonie: le français, 5e langue parlée dans le monde avec 300 millions de locuteurs (RFI)
Turquie: le pasteur américain Andrew Brunson a été libéré

MONDE

Le président américain, Donald Trump a annoncé ce mardi 13 mars 2018 sur son compte Twitter, le limogeage de son secrétaire d'État (équivalent du ministre en charge des Affaires étrangères) Rex Tillerson. Ce dernier a été remplacé dans la foulée par le directeur de la CIA, Mike Pompeo. 

Il faisait partie du gouvernement depuis l'arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche, en février 2017. Le chef de la diplomatie Rex Tillerson a été limogé et remplacé par l'actuel directeur de la CIA, Mike Pompeo. Donald Trump, a également nommé Gina Haspel à la tête de l'agence de renseignement devenant la première femme à occupé ledit poste.

Comme raison du limogeage, le président américain a évoqué des désaccords avec le secrétaire d'État Rex Tillerson, citant en particulier le dossier du nucléaire iranien. Selon France 24, Donald Trump voulait aussi une nouvelle équipe avant les négociations avec la Corée du Nord, surtout qu’une rencontre est prévue en mai prochain avec Kim Jong Un.  De son côté, Rex Tillerson n'a pas été informé des raisons pour lesquelles il a été écarté. 

 

Des mots pour le dire...

Sondage

Pour enrayer la montée du terrorisme au Burkina, la France se dit disposée à lui apporter le même soutien militaire qu’au Mali. Selon cette aide est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé