Aujourd'hui,
URGENT
Cyclisme: Paul Daumont et Awa Bamogo en bronze aux championnats d’Afrique de cyclisme (AIB)
Burkina: les deux enseignants enlevés le 11 mars dernier sur l'axe Djibo-Kongoussi ont été assassinés ce lundi 18 mars
France: le pape François refuse la démission du cardinal Barbarin, archevêque de Lyon, accusé de non dénonciation d'actes pédophiles
Kazakhstan: le président Noursoultan Nazarbaïev annonce sa démission après près de 30 ans de pouvoir
Mozambique: le bilan humain du cyclone «pourrait dépasser les 1000 morts»
Musique: le chanteur congolais Koffi Olomidé a été condamné à 2 ans de prison avec sursis pour agressions sexuelles sur mineure
Mozambique: la ville de Beira terrassée après le passage du cyclone Idai, 73 morts comme bilan provisoire
Golf: le Burkina Faso remporte la « Ryder cup 2019 » devant le Japon
Burkina: Trois morts et des blessés dans l’attentat à la mine dans la Komandjari, Est du pays (AIB)
Pays-Bas: fusillade dans un tramway, au moins un mort plusieurs blessés

MONDE

Une campagne de vaccination contre le virus Ebola débute ce lundi 21 mai dans la province de l’Équateur, au Nord-ouest de la République démocratique du Congo (RDC). C’est du moins, ce qu’a annoncé le gouvernement congolais le samedi 19 mai, au sortir d’un conseil des ministres spécial. 

Selon Flory Kabange Numbi, porte-parole par intérim du gouvernement, « La vaccination contre le virus d’Ebola débute ce lundi 21 mai 2018 et cible en premier lieu le personnel de santé, les contacts des malades et les contacts des contacts ». Précision à l’appui, « Le nombre de personnes concernées par cette phase est estimé à 600 », essentiellement les contacts et les contacts des contacts.

A l’en croire, le gouvernement congolais s’est opposé à d‘éventuelles « mesures d’isolement contre la RDC », tout en exprimant sa pleine satisfaction « de la qualité et de la rapidité de la riposte » contre l’épidémie qui est en passe de prendre une dimension nationale. Dans cette dynamique, il a reçu 5 400 doses sur les 300 000 doses promises par des partenaires pour cette opération dont la durée reste inconnue pour l’heure.

De son côté, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a considéré que l‘épidémie ne constituait pas une urgence de « portée mondiale ». D’un dernier bilan rendu public le vendredi 18 mai par le gouvernement, il ressort 43 cas ; alors que l’OMS faisait état le même jour de 45 cas dont 25 décédés.

Source: NOTREAFRIK

FESPACO 2019

Sondage

Roch Kaboré a nommé un nouveau Premier ministre à un moment où le dialogue social, la relance économique et les défis sécuritaires s'imposent comme challenges. Christophe Dabiré sera-t-il l’homme de la situation?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé