Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: des médecins expriment leur ras-le-bol avec un ‘’carton jaune’’ au ministère de la santé (AIB)
RDC: l'Eglise appelle Tshisekedi à rompre avec les méthodes du régime précédent
France: Lamine Diack, l'ex-patron de l'athlétisme mondial, bientôt jugé pour «corruption active et passive» et « abus de confiance »
Barsalogho: 15 personnes tuées dans la soirée du samedi 22 juin 2019 par des hommes armés non identifiés (ministère de la Défense). 
USA: une condamnation à mort annulée après 6 procès pour «biais racial» (RFI)
Burkina: le Code pénal révisé adopté malgré l’opposition des médias et des organisations de droits humains   
Burkina: 110 508 candidats à la conquête du BAC premier diplôme universitaire
Turquie: les militaires «meneurs» du putsch raté condamnés à la prison à vie
CDP: le député Yahya Zoungrana et d’autres militants «exigent» la démission d’Eddie Komboigo
Burkina: les médias dénoncent le caractère liberticide de certains articles du futur Code pénal

MONDE

Le samedi 26 mai dernier, le jeune malien,  Mamoudou Gassama a sauvé la vie d’un enfant suspendu dans le vide, agrippé à un balcon du 4e étage en escaladant en quelques seconds 4 étages à mains nues la façade d'un immeuble du 18e arrondissement. Il a été reçu ce lundi matin à l’Elysée par le président français Emmanuel Macron qui a suggéré au héros de faire une demande de naturalisation.


«On a entendu des gens crier, on entendait les voitures klaxonner, j'ai couru, j’ai traversé la route pour aller le sauver, et Dieu merci je l'ai sauvé. Je n'ai pas réfléchi», a raconté Mamoudou Gassama au début de son entretien avec Emmanuel Macron.

Ce désormais sans-papiers de 22 ans devrait également intégrer le service civique des sapeurs-pompiers, foi du président français. Dans son tête-à-tête avec Mamoudou Gassama, Emmanuel Macron a été très clair. «Tous les papiers de Mamoudou Gassama vont être régularisés dans les plus brefs délais», a assuré le chef de l'Etat français lors de l'échange diffusé sur sa page Facebook. Une décision justifiée par «un acte exceptionnel», a souligné Emmanuel Macron.

Aux dires du président français, Mamoudou Gassama est un «exemple pour des millions de gens». «Vous êtes devenu un exemple car des millions de gens vous ont vu, c'est donc normal que la nation soit reconnaissante», a ajouté Emmanuel Macron, qui lui a également proposé d'entamer les démarches en vue d'une naturalisation, ce que Mamoudou Gassama a accepté.
A noter que Mamoudou Gassama est arrivé à Paris il y a 9 mois de cela en passant par le Burkina Faso, le Niger, la Libye et l’Italie.

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé