Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le gouvernement crée une Brigade spéciale des investigations anti terroristes et de lutte contre la criminalité organisée (BSLAT)
Pakistan: l'ancien Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif remis en liberté (RFI)
Burkina: le CDP dément toute implication dans les différentes attaques terroristes perpétrées sur le territoire national(parti)
Ouagadougou: la 12e  édition du Forum national de la recherche scientifique et des Innovations technologique se tiendra  du 20 au 25 octobre
Loroum: des individus non identifiés ont abattu dans la nuit de mardi à mercredi, un homme dans le village de Lossa, commune de Banh
Niger: enlèvement d’un prêtre italien au sud-ouest de Niamey
Afrique du Sud: la justice autorise la consommation de cannabis à titre personnel pour les adultes (RFI)
Diplomatie: le président du Faso a été élevé à la grande dignité de Companion of the Order of the Star of Ghana
Burkina: 118 personnes tuées (de 2015 au 15 septembre 2018) au cours des attaques terroristes perpétrées sur le territoire
Burkina: l'armée pilonne des bases terroristes à Pama et à Gayeri (Etat-major)

MONDE

Le quartier général de la force conjointe du G5 Sahel à Sévaré, dans le centre du Mali, a été la cible vendredi après-midi d’une attaque, selon des témoins et une source de sécurité malienne.

RFI évoque au moins trois morts, dont deux militaires maliens et un civil.

De son côté, le site abamako.com évoque six morts, citant une source hospitalière.

L'attaque, d'après des témoins, aurait été perpétrée par un kamikaze qui voulait entrer dans le camp du G5 Sahel, force conjointe regroupant les armées du Mali, du Burkina Faso, du Niger, de la Mauritanie et du Tchad.