Aujourd'hui,
URGENT
Côte d'Ivoire: Guillaume Soro lance un «comité politique» après sa démission de l'Assemblée nationale
Etats-Unis: Donald Trump décrète l'«urgence nationale» pour construire son mur
Burkina: environ 55 milliards de FCFA à mobiliser pour la mise en oeuvre du plan d’urgence 2019
Djibo: 2 militaires tués et 6 autres blessés dans l’explosion d’un corps piégé
Burkina: l'Assemblée nationale va financer la construction du siège du CFOP (Alassane Bala Sakandé)
Aéronautique: Airbus annonce la fin de la production de son géant des airs, l'A380
Football: Salitas FC et l'Etoile sportive du Sahel font un nul (0-0) à l'issue de la 2e journée de la Coupe de la Confédération 
Kenya: un léopard noir d'Afrique a été pris en photo, une première depuis un siècle
Burkina: le Premier ministre Christophe Dabiré va présenter sa déclaration de politique générale le lundi 18 février devant les députés
CAN U20: le Sénégal vainqueur de l'Afrique du sud (1 à 0) jouera la finale contre le Mali qui a éliminé le Nigéria

MONDE

Le ministère malien de l’Administration territoriale a publié les résultats de l’élection présidentielle du 29 juillet. Cette publication a été faite le jeudi 2 août où il a été annoncé que le président sortant Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) a obtenu 41,42% des voix et que son principal challenger, Soumaïla Cissé a obtenu 17,80%. Ces deux devront s’affronter dans le cadre d’un second tour le 12 août.

A ce scrutin présidentiel, sur 8 462 000 votants inscrits, 3 445 000 Maliens ont pris part et 3 220 502 d’entre eux ont voté utile, tandis que 224 677 ont fait compter des bulletins nuls. Le taux de participation se chiffre donc à 43,06%.

A l’issue des votes, Ibrahim Boubacar Keïta a obtenu 41,42% des suffrages exprimés, Soumaïla Cissé est pour sa part crédité de 17,80%. C’est du moins, ce qu’a annoncé le ministre de l’Administration territoriale.

Ces deux sont suivis d’Aliou Diallo qui a obtenu 7,95 %, juste devant Cheick Modibo Diarra qui se retrouve avec 7,46% des suffrages exprimés. Les 20 autres candidats arrivent loin derrière. Parmi eux, Housseini Amion Guindo a obtenu 3,89% des voix, Oumar Mariko est en sixième position avec 2,42%.

Au regard de ces résultats, un second tour opposera – comme ce fut le cas en 2013 – le président sortant, Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), au chef de file de l’opposition, Soumaïla Cissé. Ce sera le 12 août, donc dans moins de deux semaines.

Source: NotreAfrik

FESPACO 2019

Sondage

Roch Kaboré a nommé un nouveau Premier ministre à un moment où le dialogue social, la relance économique et les défis sécuritaires s'imposent comme challenges. Christophe Dabiré sera-t-il l’homme de la situation?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé