Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le Premier ministre Christophe Dabiré obtient la confiance de l'Assemblée nationale avec 84 voix sur 127
RDC: Médecins sans frontières suspend ses activités dans la région de Masisi
Tapoa (Est): un commissariat et une école incendiés à Namounou, pas de perte en vie humaine (AIB)
CAN U20: les Aiglons du Mali sacrés vainqueurs après avoir disposé du Sénégal aux tirs au but (3-2) après un score d'un but partout
Mozambique: le fils de l’ex-président arrêté pour corruption
Burkina: 4 douaniers en service de contrôle routier à Nouhao à environ 10 km de Bittou et un civil tués au cours d'une attaque terroriste
Côte d'Ivoire: Guillaume Soro lance un «comité politique» après sa démission de l'Assemblée nationale
Etats-Unis: Donald Trump décrète l'«urgence nationale» pour construire son mur
Burkina: environ 55 milliards de FCFA à mobiliser pour la mise en oeuvre du plan d’urgence 2019
Djibo: 2 militaires tués et 6 autres blessés dans l’explosion d’un corps piégé

MONDE

Le naufrage d’un ferry dans le Sud du lac Victoria, en Tanzanie, a provoqué la mort de plus de 100 personnes. C’était le jeudi 20 septembre, mais les recherches des équipes de secours se sont poursuivies jusqu’au lendemain, vendredi 21 septembre.

Selon l’Agence tanzanienne des services électriques et mécaniques, le ferry s’est retourné à quelques dizaines de mètres seulement du débarcadère de sa destination finale, l’île d’Ukara, dans le Sud du lac Victoria. A en croire des témoins, environ 200 passagers se trouvaient à bord. Outre ces derniers, le MV Nyerere transportait également des marchandises lorsqu’il a chaviré.

Si les causes de l’accident n’étaient pas connues ce vendredi, la chaîne de télévision publique TBC, citant un inspecteur général de la police, a révélé que plus 100 personnes ont péri. Mais les recherches continuaient au moment où ce bilan a été révélé.

A noter que la navigation peut être difficile sur le lac Victoria, surtout si elle se fait avec des navires vétustes ou mal entretenus. Et il se trouve que les registres des passagers sont lacunaires, tandis que les autorités sont peu regardantes sur la sécurité des embarcations.

L’hécatombe de ce 20 septembre n’est pas le premier drame maritime enregistré en Tanzanie. Rappelons qu’en 1996, près de 700 personnes ont trouvé la mort dans le naufrage d’un ferry qui se dirigeait vers Mwanza, dans le Nord du pays.

NotreAfrik

 

FESPACO 2019

Sondage

Roch Kaboré a nommé un nouveau Premier ministre à un moment où le dialogue social, la relance économique et les défis sécuritaires s'imposent comme challenges. Christophe Dabiré sera-t-il l’homme de la situation?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé