Aujourd'hui,
URGENT
Soudan: l'Union africaine donne un ultimatum de 15 jours à l'armée pour remettre le pouvoir aux civils, sans quoi le pays sera suspendu
Burkina: le gouvernement dément la prétendue labellisation du Faso Dan Fani par une firme chinoise et annonce sa labellisation future
Irak: 900 présumés terroristes rapatriés de Syrie pour être jugés
France:  la cathédrale Notre-Dame de Paris ravagée par les flammes, l'édifice et les œuvres sauvées 
Burkina: l'ancien ministre de la Culture, Tahirou Barry accepte d'être le candidat du MCR à la présidentielle de 2020
Etats-Unis: le progressiste Pete Buttigieg candidat à l'investiture démocrate
Libye: le HCR s’inquiète du sort des migrants pris dans les combats
Soudan: le ministre soudanais de la défense, Mohamed Ahmed Ibn Aouf, renonce à diriger le Conseil militaire qui dirigera la transition
Burkina: le gouvernement lance une opération de contrôle de l’authenticité des diplômes des fonctionnaires en activité
Burkina: plus d'une centaine d'individus interpellés au cours de l'opération Otapuanu

MONDE

Le naufrage d’un ferry dans le Sud du lac Victoria, en Tanzanie, a provoqué la mort de plus de 100 personnes. C’était le jeudi 20 septembre, mais les recherches des équipes de secours se sont poursuivies jusqu’au lendemain, vendredi 21 septembre.

Selon l’Agence tanzanienne des services électriques et mécaniques, le ferry s’est retourné à quelques dizaines de mètres seulement du débarcadère de sa destination finale, l’île d’Ukara, dans le Sud du lac Victoria. A en croire des témoins, environ 200 passagers se trouvaient à bord. Outre ces derniers, le MV Nyerere transportait également des marchandises lorsqu’il a chaviré.

Si les causes de l’accident n’étaient pas connues ce vendredi, la chaîne de télévision publique TBC, citant un inspecteur général de la police, a révélé que plus 100 personnes ont péri. Mais les recherches continuaient au moment où ce bilan a été révélé.

A noter que la navigation peut être difficile sur le lac Victoria, surtout si elle se fait avec des navires vétustes ou mal entretenus. Et il se trouve que les registres des passagers sont lacunaires, tandis que les autorités sont peu regardantes sur la sécurité des embarcations.

L’hécatombe de ce 20 septembre n’est pas le premier drame maritime enregistré en Tanzanie. Rappelons qu’en 1996, près de 700 personnes ont trouvé la mort dans le naufrage d’un ferry qui se dirigeait vers Mwanza, dans le Nord du pays.

NotreAfrik

 

Sondage

La nomination de l'ancien Premier ministre Paul Kaba Thiéba comme directeur général de la Caisse des dépôts et de consignations du Burkina Faso (CDC-BF) est-elle, selon vous, un choix judicieux?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé