Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le président du Faso, chef suprême des armées, a réuni ce 23 mai 2020, une session du Conseil supérieur de la défense nationale. 
Guinée: décès à Conakry ce 22 mai 2020 à l’âge de 70 ans, du musicien Mory Kanté, connu pour son titre à succès "Yéké Yéké".  
Burkina: l’ppposition politique exige la levée du couvre-feu instauré depuis le 21 mars dernier dans le cadre de la lutte contre la Covid’1
Covid-19: Des taximen de Ouaga souhaitent faire passer le prix de la course de 300 à 500 FCFA à cause la limitation du nombre de passagers 
Eau: en 2019, le gouvernement a construit 506 km de réseau d’adduction d’eau potable et 188 bornes fontaines en milieu urbain (DSN/PM).
Santé: 150 médecins spécialistes, 500 généralistes, 50 pharmaciens généralistes et 10 pharmaciens spécialistes formés en 2019 (DSN/PM).
Santé: le gouvernement a réalisé 59 CSPS, normalisé 67 autres, lancé les travaux du CHR de Manga et inauguré le CHR de Ziniaré (DSN/PM). 
Burkina : 5 lycées professionnels -1 en finition-, 2 lycées techniques et 8 lycées scientifiques-2 en finition- réalisés en 2019 (DSN/PM). 
Education: 2 578 salles de classes dont 1 167 en cours de finition, réalisés au Burkina à fin 2019 (DSN/PM). 
Burkina: le secteur minier a connu l’entrée en activité de 3 nouvelles mines portant la production d’or à 50 tonnes en 2019 (DSN/PM).

Photo: mediaguinee.org

MONDE

Sidya Touré, le Haut représentant du chef de l'Etat en Guinée, rend le tablier. 

Sur son compte Twitter, il s’en est expliqué: «Notre pays est confronté à des crises multiples. Cette situation nous interpelle en tant que leader politique pour proposer des solutions qui redonnent espoir à notre peuple. Mon titre de HR ne me permet pas de jouer ce rôle. J’ai donc décidé de démissionner de ce poste dès aujourd’hui», écrit le désormais ex Haut représentant du chef de l’Etat guinéen.

Depuis plusieurs semaines, la Guinée est confrontée à de vives tensions politiques et sociales. L'opposant, président de l'Union des forces républicaines (UFR), collaborait avec le président Alpha Condé depuis trois ans. Mais ce départ ne s'est pas fait sur un simple coup de tête. Sidya Touré envisageait sa démission depuis déjà plus d'un an.

L’opposant, qui dirige la troisième force politique du pays et qui collaborait avec Alpha Condé depuis trois ans dénonce l’incapacité du président guinéen d’«influer sur la marche des choses» dans les domaines  de l'éducation, de l'agriculture, de la santé ou de l'électricité. «Aucune des propositions que nous avons faites, ces trois dernières années, au président Alpha Condé n'a abouti», regrette l’ancien Premier ministre.