Aujourd'hui,
URGENT
Brexit: les députés britanniques rejettent massivement l'accord de Brexit par 432 voix contre
Justice: la CPI acquitte Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé et exige leur libération immédiate
Ouagadougou: un mort dans une explosion dans une villa contenant des substances explosives au quartier Silmiyiri (arrondissement 9)
Football: Salitas FC a été battu (1-0) par Al Nasr de Benghazi au match aller du tour de cadrage de la Coupe de la Confédération
Mali: le Comité International de la Croix-Rouge dresse un bilan préoccupant de la situation humanitaire
Criminalité faunique: deux présumés trafiquants burkinabè interpellés avec des peaux de cinq félins par le ministère de l'environnement
Burkina: l'Etat d'urgence prorogé pour une durée de 6 mois par l'Assemblée nationale
Burkina: le Colonel-Major Moïse Mimingou est nommé Chef d’Etat-Major Général des Armées
Burkina: le Colonel-Major Moïse Mimingou du Groupement Central des Armées est nommé Général de Brigade
Burkina: Amnesty International invite les autorités à ouvrir "urgemment" une enquête "indépendante et impartiale" sur le drame de Yirgou

Photo: radiookapi.net

MONDE

Après deux ans de retard et trois reports, les élections ont enfin commencé dimanche en République démocratique du Congo pour désigner le successeur du président Joseph Kabila.

Le Président sortant Joseph Kabila a voté ce dimanche 30 décembre à Kinshasa. Accompagné de sa femme et ses deux enfants, le chef de l’Etat a accompli son devoir civique dans la commune de la Gombe. Il a ensuite invité les Congolais à braver la pluie pour aller voter pour leurs candidats. 

Plusieurs autres personnalités de l’opposition et de la majorité ont également voté à l’Institut de la Gombe.

Certains bureaux de vote ont accusé un retard à l’ouverture, comme à Goma. Les problèmes sont souvent dus aux "machines à voter": derniers réglages, introduction du mot de passe, public peu habitué...

Au total, 40 millions d'électeurs sont appelés aux urnes. Ils pourront voter jusqu'à 17h00 (15h00 GMT dans l'Est et 16h00 GMT à Kinshasa) pour départager les 21 candidats à la présidentielle. Des élections législatives et provinciales se tiennent en même temps que la présidentielle.

Les résultats provisoires sont attendus le 6 janvier 2019.