Aujourd'hui,
URGENT
Maouloud 2020: la journée du jeudi 29 octobre 2020 déclarée chômée et payée sau Burkina Faso.  
Justice: Jean Claude Bouda recouvre la liberté 5 mois après sa détention à la Maco. 
Burkina:  18 Burkinabè meurent dans un accident à l'entrée de Bouaké en Côte d'Ivoire (conseil des ministres).       
Mali: plus de 100 djihadistes libérés en vue d’un échange pour obtenir la libération de Soumaïla Cissé et Sophie Pétronin (AFP).
Togo: la BOAD injecte 20 milliards FCFA dans le projet cimentier du magnat Burkinabè Inoussa Kanazoé.
Présidentielle/2020: la jeunesse de l’Union pour le progrès et le changement collecte 26 millions de FCFA pour la caution de Zéphirin Diabré.
Sécurité: le Soudan détruit 300.000 armes à feu illégales dans le cadre du projet national de collecte d'armes
Santé: le Bénin lance la construction d'un Centre hospitalier et universitaire de référence dans la sous-région ouest-africaine.  
Présidentielle/2020 : le dossier du candidat Roch Marc Christian Kaboré déposé par Simon Compaoré, président du MPP, parti au pouvoir. 
Burkina: Mahamadi Kouanda démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir).

MONDE

L'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo et son ancien ministre de la jeunesse Charles Blé Goudé acquittés  le 15 janvier dernier, seront en liberté mais ils ne n’ont pas l’autorisation de rentrer en Côte d’Ivoire. Selon la Cour pénale internationale, ils seront confiés à un Etat qui serait en mesure de les accepter sur son territoire dans l’attente d’être rejugé par la Chambre d’appel.

La Chambre d'appel de la Cour pénale internationale (CPI) a ordonné ce vendredi 1er février, la mise en liberté conditionnelle de l'ancien président ivoirien, Laurent Gbagbo et de, Charles Blé Goudé acquitté par la chambre de première instance. Les deux accusés seront confiés à un Etat qui serait en mesure de les accepter sur son territoire, et mettre en œuvre les conditions qui seront précisées ultérieurement par l'arrêt, a fait savoir le président de la Chambre d'appel, le Nigérian Chile Eboe-Osuji. Ils devront attendre dans un pays hôte, leur jugement en appel tel formulé par le bureau du procureur.

Laurent Gbagbo, âgé de 73 ans, et Charles Blé Goudé étaient tous deux accusés de quatre chefs de crimes contre l'humanité : meurtres, viols, persécutions et autres actes inhumains, pour lesquels ils ont plaidé non coupable.

 

Source: Sputnik