Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le Front patriotique pour le renouveau (FPR), parti d'opposition, du Dr Aristide Ouédraogo suspendu pour 3 mois
RDC: la France annonce 65 millions d'euros d'aides au pays
Football: les Étalons du Burkina font match nul (0-0) face à l'Ouganda au titre de la 1re journée des éliminatoires de la Can 2021
Coopération: l’Algérie prête à mettre son expérience à la disposition du Burkina dans la lutte contre le terrorisme
Burkina: le cyber-activiste Naïm Touré interpellé par la police 
Economie: la Chine veut apporter plus d'opportunités à la croissance économique mondiale
Education: le Burkina veut rendre effective l’obligation de la scolarisation des enfants de 06 à 16 ans d’ici à 2030
Burkina: hausse du taux brut de scolarisation au primaire passant de 33,8% en 1994 à 88,5% en 2017 (Officiel)
Burkina: trois assaillants abattus à Foutouri dans l'Est du pays suite à une «vigoureuse riposte» des soldats (Armée)
Brésil: l'ex-président brésilien Lula est sorti de prison après plus d'un an et demi d'incarcération

MONDE

L’ancien président de la République du Bénin, Thomas Boni Yayi est convoqué au Tribunal de première instance de Cotonou pour le vendredi 7 juin 2019 selon le site La nouvelle tribune du Bénin. Selon le quotidien, maître Renaud Agbodjo, avocat de l’ancien chef de l’Etat béninois, a confirmé cette information qui circulait sur les réseaux sociaux depuis la matinée de ce jeudi.

Le conseil précise que Boni Yayi est attendu devant le juge d’instruction du 4ème cabinet, Auber Kodjo. Pour l’heure, aucune précision n’est donnée sur l’objet de cette convocation. Mais tout porte à croire que cela est relatif au dossier des 1er et 2 mai dernier.

En effet, depuis plus d’un mois, après les soulèvements populaires suite à la militarisation du domicile de l’ancien président à Cadjèhoun, il est sous résidence surveillée. Dans le procès des personnes arrêtées lors de ces événements des 1er et 2 mai, le juge Azo s’est déclaré incompétent la semaine dernière. Le dossier a été renvoyé devant un juge d’instruction.

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé