Aujourd'hui,
URGENT
Israël: Benny Gantz chargé de former une coalition gouvernementale
Justice: l'audience sur les intérêts civils du procès du coup d'Etat manqué de septembre 2015 ouverte ce 22 octobre renvoyée au 29 octobre
Burkina: la police alerte sur une «nouvelle forme d’arnaque à l’emploi»
Turquie: plusieurs maires pro-kurdes arrêtés pour «terrorisme»
Kongoussi: neuf civils tués à Zoura (AIB)
France: les juges antiterroristes ont terminé leur enquête sur le 13-novembre
Football: les Étalons locaux sont qualifiés pour le CHAN 2020 après leur match nul (0-0) contre le Ghana
Burkina: plus de 800 mille personnes affectées par l'insécurité (gouvernement)
Bobo Dioulasso: 2 morts et 6 blessés dans l’effondrement d’une structure dans une usine
Togo: Jean-Pierre Fabre désigné candidat de l'ANC à la présidentielle 2020

MONDE

Le président tunisien Béji Caïd Essebsi est mort ce jeudi 25 juillet 2019 à l’âge de 92 ans. Il était de nouveau hospitalisé en soins intensifs, presque un mois après son grave malaise en juin dernier.

La télévision nationale a arrêté ses programmes pour diffuser des versets de coran, avant d’annoncer son décès à 10h25. Il a été le premier président démocratiquement élu en 2014, trois ans après la chute de Zine el Abidine Ben Ali. Essebsi est mort à quelques mois de la fin de son mandat présidentiel.

C’est le président du Parlement tunisien Mohamed Ennaceur qui va être intronisé président de la République par intérim en début d’après-midi. Selon la Constitution, Mohamed Ennaceur peut assurer l’intérim durant 45 à 90 jours.

Le décès du président intervient le jour où la Tunisie célèbre la proclamation de la République en 1957, habituellement marqué par un discours du chef de l’Etat. Ce vétéran de la politique, plus vieux chef d’Etat au monde en exercice après la reine Elizabeth II d’Angleterre, a servi aussi bien sous Habib Bourguiba, premier président de la Tunisie que Zine el Abidine Ben Ali, avant d’accéder lui-même à la présidence en 2014, avec la mission paradoxale de consolider la jeune démocratie.

Une semaine de deuil national a été décrété par le président du Parlement.

Source : 20minutes.fr

 

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé