Aujourd'hui,
URGENT
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 
Burkina: le gouvernement et ses partenaires vont injecter 5,2 milliards FCFA dans 12 projets afin de promouvoir l’agriculture contractuelle
Fichier électoral  : le top départ pour l'enrôlement du Centre donné, les équipes d'enrôlement vont officier sur la région du 23 juin au 9 juillet 2020
Burkina: lancement ce 23 juin 2020 des examens franco-arabes du CEP et BEPC. 12 500 candidats concernés par les deux examens.
Covid-19: le grand pèlerinage à la Mecque (Arabie saoudite) aura lieu, mais avec un nombre "très limité" de fidèles. 
Covid-19: le porte-parole du gouvernement, Remi Dandjinou annonce la réouverture prochaine des frontières terrestres et aériennes du Burkina

MONDE

Le président tunisien Béji Caïd Essebsi est mort ce jeudi 25 juillet 2019 à l’âge de 92 ans. Il était de nouveau hospitalisé en soins intensifs, presque un mois après son grave malaise en juin dernier.

La télévision nationale a arrêté ses programmes pour diffuser des versets de coran, avant d’annoncer son décès à 10h25. Il a été le premier président démocratiquement élu en 2014, trois ans après la chute de Zine el Abidine Ben Ali. Essebsi est mort à quelques mois de la fin de son mandat présidentiel.

C’est le président du Parlement tunisien Mohamed Ennaceur qui va être intronisé président de la République par intérim en début d’après-midi. Selon la Constitution, Mohamed Ennaceur peut assurer l’intérim durant 45 à 90 jours.

Le décès du président intervient le jour où la Tunisie célèbre la proclamation de la République en 1957, habituellement marqué par un discours du chef de l’Etat. Ce vétéran de la politique, plus vieux chef d’Etat au monde en exercice après la reine Elizabeth II d’Angleterre, a servi aussi bien sous Habib Bourguiba, premier président de la Tunisie que Zine el Abidine Ben Ali, avant d’accéder lui-même à la présidence en 2014, avec la mission paradoxale de consolider la jeune démocratie.

Une semaine de deuil national a été décrété par le président du Parlement.

Source : 20minutes.fr