Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le président du Faso, chef suprême des armées, a réuni ce 23 mai 2020, une session du Conseil supérieur de la défense nationale. 
Guinée: décès à Conakry ce 22 mai 2020 à l’âge de 70 ans, du musicien Mory Kanté, connu pour son titre à succès "Yéké Yéké".  
Burkina: l’ppposition politique exige la levée du couvre-feu instauré depuis le 21 mars dernier dans le cadre de la lutte contre la Covid’1
Covid-19: Des taximen de Ouaga souhaitent faire passer le prix de la course de 300 à 500 FCFA à cause la limitation du nombre de passagers 
Eau: en 2019, le gouvernement a construit 506 km de réseau d’adduction d’eau potable et 188 bornes fontaines en milieu urbain (DSN/PM).
Santé: 150 médecins spécialistes, 500 généralistes, 50 pharmaciens généralistes et 10 pharmaciens spécialistes formés en 2019 (DSN/PM).
Santé: le gouvernement a réalisé 59 CSPS, normalisé 67 autres, lancé les travaux du CHR de Manga et inauguré le CHR de Ziniaré (DSN/PM). 
Burkina : 5 lycées professionnels -1 en finition-, 2 lycées techniques et 8 lycées scientifiques-2 en finition- réalisés en 2019 (DSN/PM). 
Education: 2 578 salles de classes dont 1 167 en cours de finition, réalisés au Burkina à fin 2019 (DSN/PM). 
Burkina: le secteur minier a connu l’entrée en activité de 3 nouvelles mines portant la production d’or à 50 tonnes en 2019 (DSN/PM).

La France autorise l'extradition de François Compaoré vers le Burkina FasoLa France autorise l'extradition de François Compaoré vers le Burkina Faso.

L’ambassadeur de Chine au Burkina Faso, était chez le Premier ministre ce vendredi 28 février 2020. Li Jian est venu faire le point de l’évolution de la lutte contre le coronavirus à Christophe Joseph Marie Dabiré. Tout en rassurant le chef du gouvernement que cette épidémie est désormais sous contrôle, le diplomate a aussi soutenu que l’empire du milieu est toujours disposé à accompagner le Burkina Faso, pour faire face à cette menace qui sévit non seulement en Chine et qui se propage un peu partout dans le monde entier.

Abdel Kader Traoré démissionne de deux mouvements dont il est le coordonnateur: il s’agit du mouvement pour le retour de Blaise Compaoré et des exilés et du Mouvement burkinabé pour la paix et la réconciliation nationale. Il s’en explique dans sa lettre de démission dont une copie est parvenue à Fasozine. 

L'Union africaine (UA) a indiqué qu'elle prévoit d'envoyer 3 000 soldats au Sahel, où les forces internationales et régionales luttent pour contenir les islamistes.

Le Groupe intergouvernemental d’action contre le blanchiment d’argent en Afrique de l’Ouest (Giaba) en collaboration avec la Cellule nationale de traitement de l’information financière(Centif) tient les 26 et 27 février 2020 à Ouagadougou, un séminaire national de sensibilisation des leaders religieux sur la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme. Cette rencontre importante qui participe de la lutte contre le terrorisme a été présidée par ministre d’Etat, ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Cohésion sociale,  Siméon Sawadogo.

Partenaire important du Burkina Faso et du G5 Sahel, l'Union européenne réaffirme son soutien au pays des Hommes intègres face à la crise humanitaire et sécuritaire qui secoue le pays depuis quelques années. A l'occasion d'une visite de travail ce mercredi 26 février 2020, Janez Lenarčič, Commissaire européen à la gestion des crises et Jutta Urpilainen, Commissaire européen aux partenariats internationaux ont annoncé au président Roch Marc Christian Kaboré, le soutien de l'UE au Burkina avec une "première" enveloppe de 11,45 millions d'Euros en aide humanitaire pour 2020.

Au vu de la détérioration très rapide de la crise humanitaire et sécuritaire au Burkina Faso, Janez Lenarčič - Commissaire européen à la gestion des crises - et Jutta Urpilainen - Commissaire européenne aux partenariats internationaux - se sont rendus dans le pays. Lors de la visite dans le Centre-Nord et à l’occasion de rencontres avec des personnes déplacées et affectées par la crise, le Commissaire Lenarčič a annoncé une première enveloppe de €11.45 millions (environ 7,5 milliards de FCFA) en aide humanitaire pour 2020. 

Après Dédougou le 10 février dernier, l’opération de révision des listes électorales biométriques a été lancée ce dimanche 23 février 2020 à Banfora dans la région des Cascades par le président de la Commission nationale électorale indépendante (CENI), Newton Ahmed Barry. Ceci en prélude aux élections présidentielle et législatives qui auront lieu le 22 novembre 2020 au Burkina Faso.

Ishaga Ouédraogo le nouveau député du groupe parlementaire RD 2è à partir de la droite vers la gauche (en rose)

Ishaga Ouédraogo est le nouveau député du groupe parlementaire Renouveau démocratique. A l’occasion des premières journées parlementaires de l’année 2020 dudit groupe parlementaire, le suppléant de Daouda Simboro a été officiellement présenté à Banfora le 21 février 2020 devant militants et sympathisants ainsi que têtes couronnées.

De 1990 à 2016, la Chine a subi une série d’attaques terroristes sur son territoire, dans la région autonome du Xinjiang en particulier. Le pays a aussitôt réagi en mettant en place des mesures pour endiguer le phénomène. La conséquence en est que, depuis 2016, il n’y a plus eu d’attaques de nature terroriste dans cette partie du pays. C’est pour présenter l’expérience chinoise contre le terrorisme que l’ambassadeur de Chine auprès du Burkina Faso, Li Jian, ses collaborateurs Xu Fei et Bowei Wang, étaient face à un public composé de journalistes et d’invités de différents horizons dans l’après-midi du jeudi 20 février 2020 à Ouagadougou. 

Le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP-opposition) se prononce, dans la déclaration qui suit, sur l’actualité nationale au Burkina Faso. 

Au cours d’un point de presse animé mardi 18 février 2020 par Jean-Hubert Bazié, président de L’Espoir et Adama Séré, président du RDEBF, l’opposition politique burkinabè a embouché la même trompette que le Pr Etienne Traoré, qui  demande au président du Faso de rappeler le Médiateur du Faso à l’ordre, par rapport à son «activisme politique contraire à son statut».