Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: la Coodination des syndicats du ministère de l'économie et des finances (CS-MEF) empêchée de tenir son piquet de grève (CGT-B)
Mali: au moins douze morts à Boulikessi, près du Burkina Faso (RFI)
Afrique: le Zimbabwe a postulé pour rejoindre le Commonwealth qu’il avait quitté au début des années 2000
Burkina: Human Rights Watch dénonce des meurtres commis par des terroristes et l’armée burkinabè(rapport)
Burkina: un soldat de la GSPR tue sa copine avant de se suicider, une enquête ouverte par la gendarmerie 
Basnéré (Soum) : un catéchiste et son épouse enlevés dimanche 20 mai 2018
Niger: 17 morts lors d’une attaque à Aghay, près de la frontière malienne (RFI)
Hadj 2018: le délai des inscriptions prolongé à la fin du Ramadan (communiqué)
Galian 2018:  Dabadi Zoumbara des Editions Le Pays «super» lauréat 
Kenya: les braconniers bientôt passibles de la peine de mort (France 24)

A la reprise du procès ce lundi 26 mars 2018 à 16 heures, le tribunal a statué sur les deux mémoires soumis à son appréciation par les Conseils de la défense en début de l’audience ouverte dans la matinée vers 8 heures 40 minutes. Après cela, l'audience a été suspendue. Elle reprendra ce mardi 27 mars 2018.

Repris ce lundi 26 mars 2018 aux environs de 8h 40 minutes, le procès du putsch manqué a de nouveau été suspendu pour reprendre à 16 heures. Le tribunal a entamé l’examen des mémoires et observations préliminaires déposées le jeudi dernier par les avocats de la défense.

Les travaux des journées parlementaires du CDP qui se déroulaient le 2 mars dernier à Bobo-Dioulasso ont été suspendus suites aux attaques qu’a connues la ville de Ouagadougou. Trois semaines après ces attaques, le groupe parlementaire du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) mène une journée d’information et de réflexion sur la mise en œuvre du Pndes et la problématique de l’endettement du Burkina Faso. La cérémonie d’ouverture de cette journée a eu lieu ce vendredi 23 mars 2018 au siège du parti à Ouagadougou.

Ouvert le mercredi dernier, le procès du putsch manqué de septembre 2015 se poursuit au tribunal militaire délocalisé pour la circonstance à la salle des banquets de Ouaga 2000. Après l’examen des mémoires déposés par certains avocats de la défense ce jeudi matin, l’audience a été suspendue et renvoyée au lundi 26 mars 2018 pour statuer sur lesdits mémoires et sur la récusation formulée contre le président du tribunal et son conseiller.

Des autorités politiques, administratives, des chefs de mission diplomatique et consulaire, des responsables de partis politiques, des responsables coutumiers et religieux ont témoigné leur compassion à l’endroit de la famille de Jean Baptiste Natama, décédé le 18 mars dernier. C’était à l’occasion d’une cérémonie d’hommage et de recueillement qui s’est tenue ce mercredi 21 mars 2018 au domicile du défunt sis à Ouagadougou à la cité AN III. Egalement, ont pris part à ce moment de recueillement, les amis, collaborateurs et autres connaissances du regretté.  

Suspendu le 27 février dernier, le procès du putsch manqué de septembre 2015 a repris ce mercredi 21 mars 2018. Après plusieurs heures de débats sur la légalité du tribunal militaire appelé à juger le général Gilbert Diendéré et 83 autres inculpés dans le putsch manqué du 15 septembre 2015, l’audience a été reportée au jeudi 22 mars.

La journée mondiale de l’eau est célébrée le 22 mars de chaque année.  L'objectif de cette journée est d'attirer l'attention sur l'importance de l'eau et de promouvoir la gestion durable des ressources en eau douce. A l’occasion, voici le message du ministre burkinabè en charge de l’eau, Niouga Ambroise Ouédraogo

Les juges militaires assesseurs devant prendre part au procès des 84 personnes soupçonnées d’avoir orchestré le putsch du Régiment de sécurité présentielle (RSP) contre les autorités de la Transition ont été désignés à la reprise de l’audience ce 21 mars 2018.

 Le bimensuel l’Evénement dans sa dernière parution en date du 10 mars 2018 a révélé que des audiences avec le président du Faso seraient monnayées par certains personnes de l’institution. Le journal fustigeait une telle pratique et invitait le président du Faso à sanctionner ce genre de pratique qui n’honore pas la République. Suite à cela, la présidence du Faso a réagi à l’information de notre confrère. Nous publions ici l’intégralité de la mise au point de la présidence et l’article qui a suscité ladite réaction.  

Décédé le dimanche 18 mars dernier à son domicile à Ouagadougou, l’Ambassadeur Jean Baptiste Natama sera inhumé ce jeudi 22 mars au cimetière municipal de Gounghin selon ce communiqué émanant de la famille du défunt.

Suspendu quelques heures après son ouverture le 27 février dernier à cause du retrait des avocats de la défense, le procès du putsch manqué de septembre 2015 reprend le mercredi 21 mars prochain. Mais à quelques heures de la réouverture de ce procès, les avocats de la défense sont revenus à la charge ce 19 mars 2018 via une conférence de presse pour dénoncer ce qu’ils qualifient d’ «immixtion» du pouvoir exécutif.

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a reçu en audience, dans la matinée du lundi 19 mars 2018 à Ouagadougou, le bureau de la Fédération des Associations islamiques du Burkina (FAIB).

Des mots pour le dire...

Sondage

Le gouvernement annonce la tenue régulière du conseil des ministres dans les différentes régions du Burkina. Selon vous, c'est une décision:

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé