Aujourd'hui,
URGENT
Sud-ouest: 72 cas de grossesse enregistrés en 2017 dans les écoles primaires et 328 au post primaire
RDC: la nouvelle épidémie Ebola fait 200 morts
Burkina: le pays a reçu  654,373 milliards de FCFA d’aide publique en 2017 (rapport)
Etats-Unis: au moins douze morts dans une fusillade en Californie
Musique: le Rwandais Buravan, est le lauréat du Prix Découvertes RFI 2018
Burkina: augmentation de 75 FCFA du prix du carburant à partir du vendredi 9 novembre 2018 (conseil des ministres).
Pakistan: la chrétienne Asia Bibi poursuivie pour blasphème et acquittée il y a une semaine a été libérée (Officiel)
Ouagadougou:  l'échangeur du nord ouvert à la circulation le 15 novembre 2018
Burkina: près 700 000 femmes ont bénéficié de la gratuité de l’accouchement (président du Faso)
Cameroun:  Paul Biya  a prêté serment pour son 7e mandat

C’est sous le thème «Cohésion et solidarité nationale dans la lutte contre le terrorisme» que s’est tenue la cérémonie du 58 éme anniversaire des Forces armées nationales du Burkina  le 1er novembre 2018 à la place de la nation de Ouagadougou. Dans le cadre de cette célébration, une  cérémonie de prise d’armes suivie  de décorations ont marqué cet anniversaire sous la présidence de Roch Marc Christian Kaboré, président du Faso et  chef suprême des armées.

Depuis quelques jours, des informations font état de ce que l’ancien Premier ministre Yacouba Isaac Zida aurait envoyé un émissaire auprès du Mogho Naaba Baongo, empereur des Mosés pour demander pardon au président Roch Marc Christian Kaboré. Ce lundi 29 octobre 2018, au cours d'un point de presse, Hervé Ouattara, président du mouvement Citoyen africain pour la renaissance (CAR), est sorti de son silence pour indiquer qu’il en était rien.

Ce 31 octobre 2018 marque jour pour jour, le 4è anniversaire de l’insurrection populaire au Burkina. Laquelle insurrection sur fond de lutte pour la justice, la liberté et pour le bien-être social, a chassé l’ancien régime du pouvoir. En ce jour mémorable, une coalition de 18 Organisations de la société civile, sous la houlette du Mouvement burkinabè des droits humains et des peuples (MBDHP) a battu le macadam à travers les rues de Ouagadougou pour réclamer justice pour les martyrs de cette insurrection.

Le Burkina Faso commémore ce 31 octobre 2014, le 4e anniversaire de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014 qui a conduit à la chute de Blaise Compaoré. Le président du Faso a rendu un vibrant hommage aux martyrs par un dépôt de gerbe de fleurs sur le site du mémorial aux héros nationaux.

Présent à Ouagadougou dans le cadre d’une visite de travail et d’amitié, le président de la république du Libéria, Georges Weah, a été reçu en audience ce mardi 30 octobre 2018 par le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré. Au cours de ce tête-à-tête, les deux chefs d’Etat ont échangé sur l’état de la coopération bilatérale entre le Burkina Faso et le Libéria.

©Agence nigérienne de presse

Le 29 octobre 2018 s’est tenue à Niamey en République du Niger, la quatrième session ordinaire du Conseil des Ministres du G5 Sahel, sous la présidence de Madame Kané Aïchatou Boulama, Ministre du Plan de la République du Niger, Présidente en exercice du Conseil des Ministres du G5 Sahel.

Le quatrième anniversaire de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014 ont été au centre des échanges du point de presse traditionnel de l’opposition politique burkinabè ce mardi 30 octobre 2018 au siège du Chef de file de l’opposition politique (Cfop). 

photo: lefaso.net

L’Alliance des partis de la Majorité présidentielle (APMP) était face à la presse ce lundi 29 octobre 2018 à Ouagadougou. La majorité présidentielle a appelé à la préservation des acquis de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014 dont le quatrième anniversaire sera commémoré ce 31 octobre 2018.

L’Alliance pour la police nationale (APN) est un nouveau syndicat de la police nationale burkinabè. Mis sur les fonts baptismaux le 13 octobre dernier, il a été présenté à la presse ce mardi 30 octobre 2018 à Ouagadougou.

Le président du Libéria Georges Weah effectuera ce mardi 30 octobre 2018, une visite d’amitié et de travail au Burkina Faso. Le chef de l’Etat libérien est attendu dans la matinée à Ouagadougou, où il sera accueilli par le président Roch Marc Christian Kaboré.

Ceci est la déclaration de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) à l’occasion de la commémoration le 31 octobre prochain du 4e anniversaire de l’insurrection populaire.

Le gouvernement burkinabè a décidé ce jeudi 25 octobre 2018 de lever la suspension des opérations de lotissements dans les communes du Burkina. Les communes de Ouagadougou et de Bobo Dioulasso ne sont pas concernées par cette mesure selon le ministre en charge de l'Habitat et de l’urbanisme, Maurice Dieudonné Bonanet.