Aujourd'hui,
URGENT
Agriculture: les parasites, notamment les chenilles légionnaires, ont été maîtrisés à 98% dans la region du Sud-Ouest (Directeur régional).
Covid-19: l’ambassade de Chine au Burkina offre 10 000 masques et 20 thermomètres au ministère de l’Education nationale.   
Burkina: la police met fin aux activités d’un réseau de présumés malfrats dans la ville de Ouaga détenant 509 cartes bancaires.   
Niger: 6 Français et 2 Nigériens tuées dimanche par des hommes armés dans la zone de Kouré (sud-ouest du Niger). 
Tapoa: 5 personnes enlevées samedi sur l'axe Fada-Kantchari par des hommes armés ont été retrouvées saines et sauves dimanche. 
Bobo Dioulasso: 850 élèves de l’Enam en formation militaire au Groupement d’instruction des forces armées.
Fada: l’explosion d’un pneu provoque une débandade au marché de bétail. 
Covid-19: les cas confirmés en Afrique dépassent la barre du million. 
Burkina: la Semaine nationale de la culture ne se tiendra pas en 2020 à cause de la Covid-19 (ministre de la Culture).
Liban : au moins quatre Burkinabè blessés dans l'explosion survenue au port de Beyrouth (bilan provisoire). 

13 minutes de « Silence Média », c’est à travers une telle démarche que le comité d’organisation du festival Ciné droit libre, en collaboration avec des organisations professionnelles de médias, a tenu à commémorer l’assassinat de Norbert Zongo, ce mardi 13 décembre 2016. Ce sit-in silencieux s’est tenu devant l’entrée principale du palais de justice de Ouagadougou.  Tout en protestant dans le silence absolu « contre la lenteur de la justice dans cette affaire », les manifestants ont remis au Procureur Faso un mémorandum.

 

Le Collectif des organisations démocratiques de masse et de partis politiques (CODMPP) et la Coalition nationale de lutte contre la vie chère, la corruption, la fraude, l’impunité et pour les libertés (CCVC) ont commémoré ce mardi 13 décembre 2016 à Ouagadougou, le 18 anniversaire de l’assassinat de Norbert Zongo et ses trois compagnons. Dépôt de gerbes au cimetière de Gounghin et marche meeting ont constitué les actes du souvenir de ce triste anniversaire.

Le cyber activiste Naïm Touré aurait été convoqué par les gendarmes dans l’après-midi du lundi 12 décembre 2016, «pour affaire le concernant». A la brigade de gendarmerie de Bendogo, à Ouagadougou, où il s’est rendu, il a été placé en garde à vue pour divulgation de secret militaire. Selon le tribunal militaire, il a été remis en liberté ce mardi.

 

 

Me Prosper Farama

Dans le cadre des activités commémoratives du 18ème anniversaire de l’’assassinat du journaliste Norbert Zongo et de ses compagnons d’infortune, le bureau exécutif du Mouvement burkinabè des droits de l’Homme et des peuples (MBDHP) a organisé un panel ce samedi 10 décembre à Ouagadougou sous le thème «Adéquation du système judiciaire avec les aspirations du peuple: quelle justice pour le peuple?». Ce panel a été animé par deux figures emblématiques, acteurs du monde judicaire, à savoir Me Prosper Farama et le juge Moriba Traoré.

Le Burkina Faso a commémoré le 56è anniversaire de son accession à la souveraineté nationale ce dimanche 11 décembre 2016 à Kaya, chef-lieu de la région du Centre-Nord. Après le défilé civil, militaire et paramilitaire, des personnalités donnent ici leur appréciation.

Le Burkina Faso a commémoré le 56è anniversaire de son accession à la souveraineté nationale ce dimanche 11 décembre 2016 à Kaya, chef-lieu de la région du Centre-Nord. Après une série d’activités durant plusieurs jours, c’est le défilé civil et militaire qui a constitué le clou des festivités. C’était en présence de plusieurs personnalités parmi lesquelles l’ancien chef d’Etat guinéen, Moussa Dadis Camara, et le ministre malien de la Sécurité et de la Protection sociale, le général Salif Traoré.

 

Peuple du Burkina Faso

 

Demain 11 décembre 2016, nous commémorerons le 56ème anniversaire de l’accession de notre pays à la souveraineté nationale et internationale.

 

 

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a visité les différentes infrastructures réalisées dans le cadre de la célébration de la fête de l’indépendance ce samedi 10 décembre 2016 à Kaya. A l’issue de la visite, le chef de l’Etat a assuré que la délégation de Boulsa, ville de la région qui envisageait de boycotter le 11 décembre parce qu’elle s’estime délaissée, «sera belle et bien de la fête».

Ils sont au total 87 personnes dans la région du Centre-Nord à recevoir les reconnaissances de la nation burkinabè ce samedi 10 décembre 2016 .

Voici le point de vue de la Coalition pour la démocratie et la réconciliation nationale (Coder) sur les violences qui ont secoué l’arrondissement 8 de Ouagadougou mardi dernier suite à la destitution du maire dudit arrondissement.

 

Suite aux incidents intervenus dans l’arrondissement 8  de Ouagadougou le mardi 6 décembre dernier, le bureau de l’Union pour le changement et le progrès (UPC) du Kadiogo a animé un conférence de presse ce jeudi 8 décembre 2016 pour donner sa lecture des faits.

Le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP, au pouvoir), met quatre de ses militants à la porte à la suite du saccage mardi de biens appartenant à des opposants dans l’arrondissement 8 de la capitale du Burkina Faso, selon ce communiqué parvenu à Fasozine.