Aujourd'hui,
URGENT
Chine: le Burkina inaugure officiellement  les locaux de son ambassade à Pékin
Mali: la première phase de l'opération de désarmement DDR terminée à Tombouctou
Diplomatie: le président du Faso en visite officielle à Paris a salué le respect des engagements pris à Ouagadougou par Emmanuel Macron
Politique: le groupe parlementaire dissident de l'UPC a changé de dénomination et s'appelle désormais Groupe parlementaire RD (UPC)
France: Chérif Chekatt, l'auteur de l'attentat contre le marché de Noël à Strasbourg qui a fait 3 morts, a été abattu par la police
Royaume-Uni: le Parlement votera sur le Brexit entre le 7 et le 21 janvier 2019
RDC: incendie dans un entrepôt de la Commission électorale à Kinshasa à 10 jours de la présidentielle, d'importants dégâts matériels
Mali: arrestation de Burkinabè soupçonnés de préparer des attentats à Ouaga, Bamako et Abidjan pendant les fêtes de fin d'année
Burkina: le flambeau du 11-décembre a été transmis à Tenkodogo, ville hôte de la célébration de l'indépendance en 2019
Centrafrique: arrestation en France de Patrice-Edouard Ngaïssona, ex-chef anti-balaka en RCA

Selon la présidence du Faso, la conférence de coordination des partenaires et bailleurs de fonds du G5 Sahel a permis de mobiliser plus deux milliards d'euros soit près de 1313 milliards de F CFA, pour le financement du programme d’investissements prioritaires (PIP).

Après plus de trois mois de détention, la santé de Safiatou Lopez se serait dégradée, à telle enseigne que depuis environ une semaine elle est internée dans une clinique de la capitale. Pour le collectif dignité et liberté pour Safiatou Lopez, cette situation découlerait des conditions « tragiques » dans laquelle leur camarade a été incarcérée. Cette situation, le collectif l’a dénoncé devant les médias ce mercredi 5 décembre 2018 à Ouagadogou.  

La justice française a émis un avis favorable à la demande d'extradition de François Compaoré, frère cadet de l’ancien chef de l’Etat du Burkina. Dans son pays, il est inculpé d'incitation à assassinat dans l'affaire du journaliste Norbert Zongo. 

La Grande Chancellerie des Ordres Burkinabè et la présidence du Faso ont organisé ce matin une séance de répétition à l’intention des futurs récipiendaires de la décoration nationale du 7 décembre prochain. 

«La chambre d'instruction a émis un avis favorable à la demande d'extradition». C’est la seule phrase prononcée aujourd'hui au procès de François Compaoré à Paris, selon la section française du Balai citoyen. 

Le commissaire Benoit Ilboudo de la Ceni (micro) et l'ambassadeur Sougouri

Les Burkinabè résidant en Suisse vont voter en 2020. Ils en ont eu l'assurance le dimanche 2 novembre 2018, lors d'une rencontre avec une mission de la Ceni conduite par le commissaire Benoit Ilboudo et comprenant M. Rasmane Sawadogo et Mme Sabine Tanni. 

L’opposition politique burkinabè a tenu ce mardi 4 décembre 2018 son point de presse hebdomadaire. Cette rencontre avec les hommes de média a porté sur des questions d’actualité et d’intérêt national.

L’Organisation Démocratique de la Jeunesse du Burkina Faso (ODJ), en collaboration avec d’autres organisations de la société civile, a tenu le 1er décembre 2018 à Ouagadougou la 3é édition des Journées anti-impérialistes autour du thème « contre les menées impérialistes et pour la démocratie et le progrès social véritables ».

La Coordination nationale des syndicats de l’éducation (CNSE) est mécontente et même très mécontente. En effet, 11 mois après la signature du protocole d’accord signé entre elle et le gouvernement burkinabè le 27 janvier 2018, elle dit constater que de nombreux et importants engagements du gouvernement sont, soit non mis en œuvre, soit exécutés de façon parcellaire. Ce lundi 3 décembre, elle a haussé le ton à travers une conférence de presse et annonce la suspension de toute forme d’évaluation pour compter de ce lundi 3 décembre à 24 heures.

Le chef de la délégation de la Céni, le commissaire Palguim Sambaré (centre) n’a pas exclu l’installation de bureaux de vote dans des enclaves diplomatiques burkinabè autres que l’ambassade ou le consulat général.

Une délégation de la Commission électorale nationale indépendante (Céni) conduite par le commissaire Palguim Sambaré a rencontré, samedi 1er décembre 2018, à Bruxelles, les Burkinabè établis dans les cinq pays couverts par l’ambassade du Burkina Faso à Bruxelles. Objectifs : expliquer les conditions de participation et le mode opératoire du vote des burkinabè de l’extérieur conformément au nouveau Code électoral adopté le 30 juillet dernier à l’Assemblée nationale.

Dans cette déclaration, les partis de la majorité présidentielle à l’occasion du 3è anniversaire de l’accession au pouvoir du Mouvement u peuple pour le progrès (MPP), saluent les efforts du gouvernement actuel et exhortent ses militants des villes et des campagnes, à poursuivre la mobilisation pour le progrès et le changement qualitatif véritable enclenché au bénéfice de tous.

Dans ce communiqué, la Coalition nationale de lutte contre la vie chère, la corruption, la fraude, l’impunité et pour les libertés (CCVC), salue la mobilisation lors de la marche meeting du 29 novembre dernier, invite à la mobilisation et à la détermination et donne rendez-vous le 13 décembre prochain à l’occasion de la commémoration du décès du journaliste Norbert Zongo.

FESPACO 2019

Sondage

La hausse de 75 FCFA du prix du litre d’essence et de gasoil au Burkina Faso est-elle, selon vous, justifiée?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé