Aujourd'hui,
URGENT
SITHO 2017 : le Niger, pays invité d’honneur du Salon international du tourisme et de l’hôtellerie de Ouagadougou. 
SITHO 2017 : une centaine d'exposants, 25 tours opérateurs et de 50 000 visiteurs sont attendus au Salon du tourisme de Ouagadougou. 
Justice: le dossier du procès intenté par Aly Ouédraogo contre Safiatou Lopez renvoyé au rôle général pour reprogrammation.
ONU : le Burkina condamne les essais nucléaires conduits par la Corée du Nord (Roch Kaboré).
ONU : les essais nucléaires nord coréens, "une menace à la paix et à la sécurité de la péninsule coréenne et du monde" (Roch Kaboré).
Kenya: après l'invalidation des élections des juges "attaqués et menacés" selon David Maraga président de la cour suprême.
Parlement: Alassane Sakandé chez le Mogho Naaba pour «recueillir ses conseils et demander des bénédictions pour le succès de sa mission».
Burkina: «Tourisme interne: enjeux et défis», c’est le thème du 12e SITHO qui se tient du 28 septembre au 1er octobre.
Côte d’Ivoire: 15 ans après la rébellion, Soro dit ne ressentir aucune honte à demander pardon.
ONU: une cinquantaine de pays signent un traité interdisant symboliquement l’arme nucléaire.

L’ambassadeur des Etats-Unis au Burkina Faso, Andrew Young était face à la presse ce mercredi 6 septembre 2017 au sein de sa représentation diplomatique sis à Ouagadougou. Au cours de cet échange, il a donné les raisons qui ont conduit à l’évacuation temporaire du Burkina Faso des 124 bénévoles du Corps de la paix.

Sur initiative du ministre en charge de la solidarité nationale, s’est tenue ce lundi 4 septembre 2017, une rencontre d’échange animée conjointement par les ministres Maurice Dieudonné Bonanet de l’Urbanisme et de l’Habitat, Nicolas Medah, de la Santé et Laure Zongo, de la Femme, de la Solidarité nationale et de la Famille ainsi que les représentants du ministère de la Justice et de la Promotion des Droits humains et du HCRUN avec les représentants des associations des familles des victimes décédées et des blessés de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014 et du coup d’Etat manqué du 16 septembre 2015.

La présidente du Conseil supérieur de la communication (CSC), Nathalie Somé, a été placée sous mandat de dépôt et écrouée ce mercredi 6 septembre 2017.

Le colloque international de Ouagadougou sur la situation sécuritaire dans la bande sahélo-saharienne a ouvert ses portes ce mardi 5 septembre 2017 et ce jusqu’au jeudi 7 septembre 2017.  Organisé par le Centre d’études stratégiques en défense et sécurité (Cesds), cette rencontre qui réunie plus de 500 participants militaires, paramilitaire et civils, a pour objectif de formuler et de proposer des stratégies efficientes en vue de lutter contre l’insécurité et le terrorisme dans la bande sahélienne. Ledit colloque est placé sous le double parrainage des anciens chefs d’Etats de l’Afrique du sud, Thabo Mbeki et du Ghana, John Jerry Rawlings.

La 3è région de la gendarmerie nationale du Burkina Faso est désormais sous le commandement du colonel Zida Blaise Ouédraogo. Précédemment commandant de la 1ère région de la gendarmerie, le colonel Ouédraogo remplace ainsi le colonel Serge Alain Ouédraogo à la tête de la 3è région. La passation de commandement a eu lieu ce mardi 5 septembre 2017 au camp Paspanga de Ouagadougou.

C’est la salle de conférence du ministère de l’Environnement qui a servi de cadre d’échanges entre l’exécutif représenté par le ministre en charge de la Sécurité, Simon Compaoré, et les riverains de l’avenue Kwamé N’Krumah, en cet après-midi de ce lundi 4 septembre 2017. Cette rencontre, selon les dires de Simon Compaoré, avait pour objectif d’informer les uns et les autres sur ce qui est fait pour sécuriser cette avenue victime à deux reprises d’une attaque terroriste qui a fait une cinquantaine de victimes. 

Le Corps de la Paix a annoncé aujourd'hui que, par mesure de prudence et compte tenu des circonstances particulières de leur service, tous les volontaires du Corps de la Paix - Burkina Faso ont été temporairement évacués du pays en raison de préoccupations sécuritaires.

L'ancien ministre burkinabè des Affaires étrangères, Bedializoun Moussa Nébié a été nommé représentant spécial de l'Union Africaine auprès de la République Centrafricaine et de l'Afrique centrale fin août 2017 par le président de la Commission de l’UA, Moussa Faki Mahamat.

C’est ce mercredi 30 août 2017, que s’est refermée à l’Assemblée nationale, la session spéciale ouverte le lendemain du décès du président Salifou Diallo. Ce fut l’occasion pour le 1er vice-président de cette institution, de saluer « l’esprit de cohésion » qui a prévalu entre les députés, durant les obsèques de leur président.

Le successeur du défunt président de l’Assemblée nationale, Salifou Diallo, sera connu le vendredi 8 septembre 2017. C’est cette date qui a été choisie par la représentation nationale pour élire le nouveau président du parlement. Dans cette optique, le 1er vice-président, Me Bénéwendé Stanislas Sankara a procédé à l’ouverture, dans la matinée de ce jeudi 31 août 2017, de la troisième session extraordinaire de l’année 2017.

Le Syndicat national des greffiers (Synag) et le Syndicat des greffiers du Burkina (SGB) sont en grève jusqu’à nouvel ordre. Cet arrêt de travail fait suite à l’arrestation et l’incarcération du greffier en chef, chef de greffe du Tribunal de grande instance de Koudougou. Ce dernier serait poursuivi essentiellement pour concussion portant sur la somme de cinquante mille francs CFA.

La 1ère région militaire du Burkina Faso a un nouveau commandant : il s’agit du colonel Gilles Bationo qui tient désormais les rênes de cette région militaire, remplaçant ainsi le colonel-major Jean Calvin Traoré. La cérémonie de passation de commandement a eu lieu ce mardi 29 août 2017 à Kaya, dans la région du Centre-nord, en présence de la hiérarchie militaire et des autorités de ladite région.