Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: la Coodination des syndicats du ministère de l'économie et des finances (CS-MEF) empêchée de tenir son piquet de grève (CGT-B)
Mali: au moins douze morts à Boulikessi, près du Burkina Faso (RFI)
Afrique: le Zimbabwe a postulé pour rejoindre le Commonwealth qu’il avait quitté au début des années 2000
Burkina: Human Rights Watch dénonce des meurtres commis par des terroristes et l’armée burkinabè(rapport)
Burkina: un soldat de la GSPR tue sa copine avant de se suicider, une enquête ouverte par la gendarmerie 
Basnéré (Soum) : un catéchiste et son épouse enlevés dimanche 20 mai 2018
Niger: 17 morts lors d’une attaque à Aghay, près de la frontière malienne (RFI)
Hadj 2018: le délai des inscriptions prolongé à la fin du Ramadan (communiqué)
Galian 2018:  Dabadi Zoumbara des Editions Le Pays «super» lauréat 
Kenya: les braconniers bientôt passibles de la peine de mort (France 24)

A l’issue du 7e Congrès ordinaire du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) tenu du 5 au 6 mai 2018 à Ouagadougou, Eddie Komboïgo a été réélu à  la présidence du parti pour un mandat de 3 ans. Les congressistes ont aussi renouvelé le bureau exécutif national fort d’une centaine de membres. Le fondateur du parti, Blaise Compaoré, a quant lui été désigné président d’honneur du parti avec «pleins pouvoirs». 

Dans la déclaration qui suit et qui émane de la direction de la communication du ministère en charge de la Fonction publique, le gouvernement apporte  plus de précision sur la légalité ou non du sit-in. Sur l’illégalité de cette pratique syndicale, l’exécutif précise que « ce n'est pas une décision du gouvernement, mais plutôt un avis du juge suprême de l'ordre administratif ».

Le 7e Congrès ordinaire du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) a officiellement ouvert ses portes ce samedi 5 mai 2018 pour finir ce dimanche 6 mai avec le renouvellement de l’organe dirigeant. Ces assises, pour le président du parti, Eddie Komboïgo constituent un « tournant capital de l’histoire » de leur parti et du Burkina. « La place et le rôle du CDP dans l’évolution sociopolitique récente du Burkina Faso » est le thème de ce conclave qui devrait remettre sur les rails l’ancien parti au pouvoir.

Dans cette déclaration, l’Union pour le progrès et le changement (UPC) condamne la décision du gouvernement de délocaliser le Conseil des ministres dans les 13 régions du Burkina. Opposé à cette idée, le parti d’opposition invite le président du Faso à abandonner ce projet.

Dans le cadre de l’organisation du forum national des personnes vivant avec un handicap qui se tiendra les 4 et 5 juin prochain à Ouagadougou, le ministère en charge de la Solidarité nationale et de la Famille a animé ce vendredi 4 mai 2018 une conférence de presse marquant le lancement des activités dudit forum.

Le ministère de la Fonction publique, du travail et de la protection sociale a organisé une conférence de presse le jeudi 3 mai 2018 à Ouagadougou pour informer le public de l’ouverture des concours directs et professionnels de la session 2018.

 Le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a procédé, ce matin à la Salle de Conférences de Ouaga 2000, à l’installation des membres du Haut Conseil du Dialogue Social (HCDS). Organe national tripartite composé de 30 membres, représentant les employeurs, les travailleurs et le gouvernement, ce Haut Conseil est un instrument de dialogue social et de concertation permanente avec les partenaires sociaux.

Les partis membres de l’Opposition politique, au cours d’une réunion tenue le mercredi 2 mai 2018, ont estimé que le référendum est la meilleure procédure que doit utiliser le gouvernement pour adopter la nouvelle Constitution. Par conséquent, ils entendent défendre cette option au cours des discussions à venir. L’intégralité du Compte rendu de cette réunion ci-dessous. 

Dans la perspective de la capitalisation des acquis et de l’amélioration de la gouvernance pour mieux coordonner les initiatives des jeunes dans le cadre des politiques publiques en lien avec les ODD, le Réseau des organisations des jeunes leaders africains des Nations-Unies pour les Objectifs du développement durable (Rojalnu-ODD/Afrique), organise le 6è sommet panafricain des jeunes leaders des Nations-Unies du 21 au 25 mai 2018 à Ouagadougou.

La sous-section CHU-YO du Syndicat national des travailleurs de la santé humaine et animale (Syntsha) a animé une conférence de presse ce jeudi 3 mai 2018 à Ouagadougou. L’objectif était de dénoncer la situation «chaotique» du Centre hospitalier universitaire Yalgado Ouédraogo (CHU-YO) de Ouagadougou.

A l’issue du Conseil des ministres de ce mercredi 2 mai 2018, le ministre en charge de la Communication, porte parole du gouvernement, Remis Dandjinou, a fait savoir que sur avis du Conseil d’Etat, le sit-in pratiqué comme mouvement d’humeur par les travailleurs est illégal. 

Le Burkina Faso à l’instar des autres pays du monde célèbre chaque 3 mai la journée mondiale de la liberté de la presse. Instituée en 1993 par l’Assemblée générale des Nations Unies, cette journée entre autres permet de célébrer les principes fondamentaux de la liberté de la presse, d’évaluer la liberté de la presse à travers le monde et de défendre l’indépendance des médias. Voici en intégralité le message de Remis Fulgance Dandjinou, ministre burkinabè en charge de la Communication.

Des mots pour le dire...

Sondage

Le gouvernement annonce la tenue régulière du conseil des ministres dans les différentes régions du Burkina. Selon vous, c'est une décision:

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé