Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le 5ème recensement général de la population se tiendra cette année (Conseil des ministres)
Liberia: La présidente sortante Sirleaf dit non à son exclusion du parti (UP), tout en promettant de faire appel de cette décision (koaci.c
Boussé: Un élève blessé par balle, alors qu’il prenait part à une manifestation de soutien aux enseignants
G5 Sahel: la Mauritanie supprime le visa d’entrée imposé aux Burkinabè
Chan 2018: Les Étalons locaux font match nul 0-0 face à l'Angola comptant dans la 1ere journée de la poule D
Burkina: Le Syndicat des travailleurs de la Santé humaine et animale annonce une grève d’avertissement de 24 heures le 31 janvier
Politique: Le groupe parlementaire du CDP  a promis revenir sur le code électoral de 2015 qui a exclu leur président Eddie Komboigo
Liberia: la présidente sortante, Ellen Sirleaf exclue pour avoir «violé la Constitution du parti» (RFI)
Djibo: les populations ont marché pour exiger la libération du Dr Ken Elliot enlevé il y a deux ans de cela 
Burkina: La direction des impôts devra mobiliser la somme de 918 milliards de F CFA au profit du budget de l'Etat

Le Chef de file de l’opposition politique du Burkina, Zéphirin Diabré a été entendu par la gendarmerie nationale ce mardi 2 janvier 2018. Zéphirin Diabré a été entendu suite à la plainte qu’il a déposé en son nom et au nom de l’opposition politique, à la suite de l’épisode «Tranquilos».

Peuple du Burkina Faso
Chers Compatriotes de l’intérieur et de l’extérieur

Ceci est un message de l’Alliance pour la démocratie et la fédération/Rassemblement démocratique africain (ADF/RDA) à l’occasion de la célébration du nouvel an.

Voici l'intégralité du discours prononcé par le Chef de file de l’opposition politique ce dimanche 31 décembre 2017, Zéphirin Diébré, à l'occasion du nouvel an 2018.

L’ancien ministre en charge de la Sécurité sous la Transition, le colonel Auguste Denise Barry, a été interpellé vendredi à Ouagadougou par la gendarmerie qui le soupçonne de «tentative de déstabilisation» du régime de Roch Marc Christian Kaboré.

Le dossier du putsch connait un nouvel épilogue. En effet, ce vendredi 29 décembre 2017, des décisions ont été prises par la Chambre de contrôle du tribunal militaire de Ouagadougou. Si le Général Gilbert Diendéré est maintenu en détention, il en est tout autre chose pour Eddie Komboigo, Léonce Koné et la journaliste Caroline Yoda. Ces derniers cités bénéficient d’un non-lieu.

Il y a deux ans jour pour jour que Roch Marc Christian Kaboré enfilait son costume de président du Faso. En ce jour anniversaire, le Mouvement du peuple pour le progrès (parti au pouvoir) sous la houlette de son 1er vice-président, Simon Compaoré fait son bilan de gestion du pouvoir. C’était à l’occasion d’une conférence de presse ce vendredi 29 décembre 2017.

Le Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian Kaboré a présidé dans la matinée du jeudi 28 décembre 2017, la cérémonie de prestation de serment de trois nouveaux membres du Conseil constitutionnel. Messieurs Larba Yarga, Idrissa Kéré et Balamine Ouattara sont les nouveaux juges constitutionnels qui ont été installés dans leur fonction au cours de cette audience solennelle.

Le personnel civil et militaire de la présidence du Faso a présenté ce jeudi 28 décembre 2017 au palais présidentiel de Kosyam, leurs vœux du nouvel an au couple présidentiel. Les travailleurs de l’institution ont réaffirmé pour l’occasion leur soutien indéfectible au chef de l’Etat et ont promis de redoubler d’ardeur pour l’accompagner au cours de la nouvelle année à venir.

Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération et des Burkinabè de l’extérieur, Alpha Barry a reçu en audience, le mercredi 27 décembre 2017, l’ambassadeur de la République de Corée auprès du Burkina Faso. Au cours de cette audience, Rhee Yong Il a salué la récente décision prise par le gouvernement burkinabè de suspendre toutes relations commerciales avec la Corée du Nord.

Le Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, a visité ce mercredi 27 décembre 2017, en milieu d’après-midi, le site de production des titres de transport (cartes grises, permis de conduire) basé au sein de la Direction générale des Transports Terrestres et Maritimes (DGTTM) à Ouagadougou.

Pour commémorer les 52 ans du soulèvement populaire du 3 janvier 1966, l’Unité d’action syndicale organise le lundi 3 janvier 2018 à partir de 9H à la Bourse du travail un panel sur le thème :