Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le Premier ministre Christophe Dabiré obtient la confiance de l'Assemblée nationale avec 84 voix sur 127
RDC: Médecins sans frontières suspend ses activités dans la région de Masisi
Tapoa (Est): un commissariat et une école incendiés à Namounou, pas de perte en vie humaine (AIB)
CAN U20: les Aiglons du Mali sacrés vainqueurs après avoir disposé du Sénégal aux tirs au but (3-2) après un score d'un but partout
Mozambique: le fils de l’ex-président arrêté pour corruption
Burkina: 4 douaniers en service de contrôle routier à Nouhao à environ 10 km de Bittou et un civil tués au cours d'une attaque terroriste
Côte d'Ivoire: Guillaume Soro lance un «comité politique» après sa démission de l'Assemblée nationale
Etats-Unis: Donald Trump décrète l'«urgence nationale» pour construire son mur
Burkina: environ 55 milliards de FCFA à mobiliser pour la mise en oeuvre du plan d’urgence 2019
Djibo: 2 militaires tués et 6 autres blessés dans l’explosion d’un corps piégé

Photo: SIG

Les membres du gouvernement Dabiré 1 nommé dans l’après midi de ce jeudi 24 janvier 2019 ont eu sous le coup de 16 heures leur prise de contact avec le chef du gouvernement et le président du Faso. A l’issue de cette séance, Christophe Dabiré a dévoilé ses priorités.

Chériff Sy, nouveau ministre de la Défense nationale et Simon Compaoré

Le tout premier gouvernement de Christophe Dabiré a été dévoilé ce jeudi 24 janvier 2019. Composé de 32 membres, le nouveau gouvernement enregistre 9 départs et 8 entrants. Parmi les grands départs, il y a ceux de Rosine Sori/Coulibaly et de Simon Compaoré. Parmi les entrants, il y a les entrées remarquables de Chériff Sy comme ministre d'Etat en charge de la Défense nationale et de Ousséni Compaoré à la Sécurité. Voici le récapitulatif des entrants et des sortants.

Voici la composition du nouveau gouvernement dirigé par le Premier ministre Christophe Dabiré. 

Ce jeudi 24 janvier 2019 restera gravé dans la mémoire des agents de la Primature. Le Premier ministre sortant Paul Kaba Thiéba s’est définitivement séparé de ses collaborateurs avec qui, il a travaillé trois ans. Et c’est Christophe Joseph-Marie Dabiré, nommé Premier ministre le lundi 21 janvier dernier qui a pris officiellement fonction dans la matinée de ce jeudi.

Image d'illustration

L’Union générale des étudiants burkinabè dans cette déclaration dresse le bilan de l’année 2018 écoulée au niveau de l’enseignement supérieur. L’Ugeb estime que le pouvoir en place a « poursuivi l’application avec zèle des politiques anti-éducatives dictées par les institutions financières internationales au grand dam des étudiants et du peuple burkinabè ».

Dans cette déclaration, le Mouvement du peuple pour le Progrès (MPP) apporte son soutien au nouveau Premier ministre, Christophe Dabiré. Le parti au pouvoir, l’invite surtout à continuer et à finaliser « le programme quinquennal du président du Faso engagé par son prédécesseur en lui insufflant une nouvelle dynamique ». 

L’Opposition politique burkinabè a, au cours de son traditionnel point de presse hebdomadaire tenu ce mardi 22 janvier 2019, passé en revue la situation nationale. 

Le Burkina Faso, après trois jours d’attente, a un nouveau Premier ministre : Christophe Joseph Marie Dabiré. Il devra conduire la  barque burkinabè à bon port surtout que le pays est confronté à plusieurs défis. Dans cet entretien, le journaliste et formateur, Boureima Salouka donne sa lecture sur les raisons d’un tel choix et les défis que devra surmonter le nouveau chef du gouvernement.

Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a nommé ce lundi 21 janvier 2019, Christophe Joseph Marie Dabiré au poste de premier Ministre. Marié et père de trois enfants, le nouveau chef du gouvernement était de 2000 à 2017, commissaire chargé du Département du Marché régional du commerce de la concurrence et de la coopération de l’UEMOA.

Dans ce communiqué de presse, la présidence du Faso dévoile les défis que devra surmonter le nouveau Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, fraîchement nommé ce lundi 21 janvier 2019.

Le Président du Faso, Roch Kaboré, confie la conduite du gouvernement à un homme d'expérience.

FESPACO 2019

Sondage

Roch Kaboré a nommé un nouveau Premier ministre à un moment où le dialogue social, la relance économique et les défis sécuritaires s'imposent comme challenges. Christophe Dabiré sera-t-il l’homme de la situation?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé