Aujourd'hui,
URGENT
Sud-ouest: 72 cas de grossesse enregistrés en 2017 dans les écoles primaires et 328 au post primaire
RDC: la nouvelle épidémie Ebola fait 200 morts
Burkina: le pays a reçu  654,373 milliards de FCFA d’aide publique en 2017 (rapport)
Etats-Unis: au moins douze morts dans une fusillade en Californie
Musique: le Rwandais Buravan, est le lauréat du Prix Découvertes RFI 2018
Burkina: augmentation de 75 FCFA du prix du carburant à partir du vendredi 9 novembre 2018 (conseil des ministres).
Pakistan: la chrétienne Asia Bibi poursuivie pour blasphème et acquittée il y a une semaine a été libérée (Officiel)
Ouagadougou:  l'échangeur du nord ouvert à la circulation le 15 novembre 2018
Burkina: près 700 000 femmes ont bénéficié de la gratuité de l’accouchement (président du Faso)
Cameroun:  Paul Biya  a prêté serment pour son 7e mandat

Dans trois semaines, le Burkina commémorera le 4e anniversaire de l’insurrection populaire des 30, 31 octobre 2014. A quelques semaines de cette commémoration, une coalition de 14 Organisations de la société civile, sous la houlette du Mouvement burkinabè des droits humains et des peuples (MBDHP) est revenue sur la gouvernance actuelle du parti au pouvoir le MPP, et annonce une marche-meeting à cette occasion.

Placée sous le thème « quelles réponses face aux défis sécuritaires au Burkina Faso ? », la rentrée politique de l’Alliance pour la démocratie et la fédération /Rassemblement démocratique africain (ADF/RDA) s’est déroulée les 5 et  6 octobre 2018 à Ouahigouya, la cité de Naaba Kango. 

Le président Roch Marc Christian Kaboré a pris part au 10e anniversaire de la Société internationale islamique de financement du commerce (ITFC). Etaient présents le président ghanéen, Nana Dankwa Akufo-Addo, et le Premier ministre nigérien, représentant le président Mahamadou Issoufou. A cette occasion l’ITFC a décerné un prix au chef de l’Etat burkinabè pour son leadership et ses efforts pour assurer un milieu des affaires propice à l’investissement dans son pays.

Le 6e point de presse du gouvernement de l'année 2018 s’est tenu, ce jeudi 4 octobre 2018. Il a été animé essentiellement par les ministres en charge de l’Education nationale et de l’enseignement supérieur, Stanislas Ouoro et Alkassoum Maiga, accompagnés par le ministre porte parole du gouvernement, Remis Fulgance Dandjinou.

Une délégation de l’Assemblée nationale conduite par son président Alassane Bala Sakandé a remis ce matin, au président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, le rapport général de la commission ad’ hoc de l’Assemblée nationale sur la sécurité.

La justice française va rendre sa décision sur l’extradition ou non de François Compaoré le 5 décembre 2018. Alors que la décision de la chambre d’instruction de la Cour d’appel de Paris était attendue pour ce 3 octobre, le juge a décidé de renvoyer le délibéré pour le 5 décembre prochain, le temps d’examiner les preuves fournies par le Burkina Faso.

Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a reçu en audience en milieu de matinée, le nouveau commandant de la force conjointe du G5 Sahel, le général de division, Hanana Ould Sidi. 

Face aux remous dans l’administration et au sein de certaines organisations en charge de la gestion des élections (OGE) en Afrique, l’association des Compétences électorales africaines (CEA) est née de la volonté commune d’administrateurs experts électoraux de fédérer leurs expériences afin de travailler pour la réussite des processus  électoraux au niveau du continent. L’association a été présentée à la presse ce  mercredi 3 octobre 2018 à Ouagadougou.

Ceci est un communiqué de presse de la délégation de l’Union européenne au Burkina Faso portant sur la présentation de la plateforme de redevabilité « Présimètre » en marge de la 73e Assemblée général de l’Onu. Pour cette session spéciale, le Promoteur du Présimètre, Luther Yaméogo, a reçu la reconnaissance publique du représentant spécial de l'union européenne, Mr Stavros Lambrinidis et les ovations de l'assemblée présente à cette session spéciale. 

Ce mercredi 3 octobre 2018, la chambre de l’instruction de la Cour d’appel de Paris doit en principe dire si elle accepte la demande d'extradition formulée par le Burkina Faso à l’encontre de François Compaoré, le frère de l’ancien président burkinabè, arrêté à Paris en octobre suite à un mandat d’arrêt émis par le Burkina Faso.

A travers le point de presse hebdomadaire de l’opposition tenu ce mardi 2 octobre 2018, le comité d’organisation de la marche meeting des «forces vives de la Nation» a dressé le bilan. Un bilan jugé «très satisfaisant» sur tous les plans selon le comité.

L’Ambassadeur du Burkina Faso à Bruxelles,  Mme Jacqueline Marie Zaba/Nikiéma a installé, dimanche 30 septembre 2018, Nadège Ilboudo comme la nouvelle déléguée au Conseil supérieur des Burkinabè de l’étranger (CSBE) pour la Belgique et le Luxembourg.