Aujourd'hui,
URGENT
Chine: le Burkina inaugure officiellement  les locaux de son ambassade à Pékin
Mali: la première phase de l'opération de désarmement DDR terminée à Tombouctou
Diplomatie: le président du Faso en visite officielle à Paris a salué le respect des engagements pris à Ouagadougou par Emmanuel Macron
Politique: le groupe parlementaire dissident de l'UPC a changé de dénomination et s'appelle désormais Groupe parlementaire RD (UPC)
France: Chérif Chekatt, l'auteur de l'attentat contre le marché de Noël à Strasbourg qui a fait 3 morts, a été abattu par la police
Royaume-Uni: le Parlement votera sur le Brexit entre le 7 et le 21 janvier 2019
RDC: incendie dans un entrepôt de la Commission électorale à Kinshasa à 10 jours de la présidentielle, d'importants dégâts matériels
Mali: arrestation de Burkinabè soupçonnés de préparer des attentats à Ouaga, Bamako et Abidjan pendant les fêtes de fin d'année
Burkina: le flambeau du 11-décembre a été transmis à Tenkodogo, ville hôte de la célébration de l'indépendance en 2019
Centrafrique: arrestation en France de Patrice-Edouard Ngaïssona, ex-chef anti-balaka en RCA

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a fait en fin de journée de ce jeudi 8 novembre 2018, le bilan de sa mission à Oslo en Norvège et à Bruxelles en Belgique. Il a dressé un bilan très satisfaisant de son séjour dans ces capitales où il a eu plusieurs rencontres. 

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a prononcé un discours dans l’après-midi au siège du parlement européen sur la question de la migration, devant des parlementaires et des représentants de jeunes africains. Invité par le Groupe de l’Alliance progressiste des Socialistes et Démocrates à la 3e édition de la Semaine de l’Afrique, le chef de l’Etat s’est prononcé sur la question, et ses implications pour l’Afrique et l’Europe. 

Les agents de la Garde de sécurité pénitentiaire (GSP)  observent depuis le 22 octobre dernier un débrayage sous la houlette de leur syndicat national pour réclamer une amélioration des conditions de vie et de travail. Dans ce communiqué de presse, la direction générale de la GSP regrette cette action du syndicat qui paralyse   les juridictions et les établissements pénitentiaires du Burkina Faso et condamnent la violation de domicile et le désarmement de la garde du ministre de la justice par des émissaires du Syndicat.

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a annoncé ce mardi 6 novembre 2018 que près de 700 000 femmes ont bénéficié de la gratuité des soins de santé pour les enfants de moins de cinq ans et les femmes enceintes. Aussi, plus de 10 millions de prestations ont été offertes aux enfants de moins de cinq ans dans le cadre de cette politique. Il s’exprimait à Oslo en Norvège au cours de la Conférence sur la reconstitution des ressources financières au profit du Mécanisme Global de Financement (GFF).

Ceci est un compte rendu d’une assemblée générale du groupe des conseillers municipaux de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) de la commune de Gorom-Gorom (Province de l’Oudalan). 

Il s’est ouvert ce lundi 5 novembre 2018, à Oslo, dans la matinée, la conférence sur le réapprovisionnement du financement mondial en faveur de la santé des enfants, des adolescents et des femmes. Cette conférence co-organisée par le Burkina Faso, la Norvège, la Banque mondiale et la Fondation Bill and Melinda Gates, va examiner les voies et moyens pour mobiliser et utiliser les ressources nationales pour la santé et le capital humain, dans l’optique de réaliser les ODD3.

Dans ce communiqué de presse, le ministre de la Sécurité félicite les forces de sécurité pour la couverture sécuritaire réussie du Siao, du Tour du Faso et des Récréatrales.

Ceci est un communiqué de presse de l’opposition politique faisant le point de la réunion ordinaire du cadre de concertation du Chef de file de l’opposition politique tenue le 31 octobre 2018.  

C’est sous le thème «Cohésion et solidarité nationale dans la lutte contre le terrorisme» que s’est tenue la cérémonie du 58 éme anniversaire des Forces armées nationales du Burkina  le 1er novembre 2018 à la place de la nation de Ouagadougou. Dans le cadre de cette célébration, une  cérémonie de prise d’armes suivie  de décorations ont marqué cet anniversaire sous la présidence de Roch Marc Christian Kaboré, président du Faso et  chef suprême des armées.

Depuis quelques jours, des informations font état de ce que l’ancien Premier ministre Yacouba Isaac Zida aurait envoyé un émissaire auprès du Mogho Naaba Baongo, empereur des Mosés pour demander pardon au président Roch Marc Christian Kaboré. Ce lundi 29 octobre 2018, au cours d'un point de presse, Hervé Ouattara, président du mouvement Citoyen africain pour la renaissance (CAR), est sorti de son silence pour indiquer qu’il en était rien.

Ce 31 octobre 2018 marque jour pour jour, le 4è anniversaire de l’insurrection populaire au Burkina. Laquelle insurrection sur fond de lutte pour la justice, la liberté et pour le bien-être social, a chassé l’ancien régime du pouvoir. En ce jour mémorable, une coalition de 18 Organisations de la société civile, sous la houlette du Mouvement burkinabè des droits humains et des peuples (MBDHP) a battu le macadam à travers les rues de Ouagadougou pour réclamer justice pour les martyrs de cette insurrection.

Le Burkina Faso commémore ce 31 octobre 2014, le 4e anniversaire de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014 qui a conduit à la chute de Blaise Compaoré. Le président du Faso a rendu un vibrant hommage aux martyrs par un dépôt de gerbe de fleurs sur le site du mémorial aux héros nationaux.

FESPACO 2019

Sondage

La hausse de 75 FCFA du prix du litre d’essence et de gasoil au Burkina Faso est-elle, selon vous, justifiée?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé