Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: la conférence internationale sur l’élimination des mutilations génitales féminines se tiendra à Ouagadougou du 22 au 25 octobre
Pays-Bas: la justice permet l’inscription «sexe neutre» sur une carte d’identité (RFI)
Djibo: plusieurs présumés terroristes s'évadent dans l'attaque de la brigade de gendarmerie de la ville ce 18 octobre dans la nuit
Coopération: Jean Yves le Drian  réaffirme le soutien de la France au Burkina dans la lutte contre le terrorisme  
Burkina: Aminata SANA/CONGO est nommée Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire  du Burkina en République Fédérative du Brésil
Afghanistan: le chef de la police de Kandahar tué à deux jours des élections
Russie: au moins 18 morts lors d'une attaque dans un collège technique en Crimée
Burkina: en 2018, les actions de soutien aux personnes vulnérables s’élèvent à 81 milliards FCFA (AIB)
Football: les Étalons font match nul 0-0 face au Botswana et perdent la première place du groupe I au profit de la Mauritanie
Burkina: l’arrimage du fichier électoral à la base de données de l’Oni inquiète toujours l’opposition politique

Une délégation de l’association le Tocsin a quitté Ouagadougou dans la matinée du 25 août 2018 pour la Côte d’Ivoire. Rencontre avec les autorités ivoiriennes, entretien avec les Burkinabè de la Côte d’Ivoire, séances de travail avec les associations de la société civile ivoirienne, constitueront les faits marquants de ce voyage de 10 jours à Abengourou, Agnibilékro et Abidjan.

Suite à la publication de la date du référendum constitutionnel par la Ceni, le ministère en charge de l’Administration territoriale a réagi via sa page Facebook. Pour le ministère la date du 24 mars 2019 avancée par la Ceni n’est pas officielle car « la convocation du corps électoral en vue du référendum constitutionnel est faite par décret pris en Conseil des Ministres sur proposition du ministre chargé de l'Administration du Territoire ». Ce qui n’est pas encore le cas, estime le ministère via ce communiqué.

L’adoption de la Constitution de la Ve République se fera finalement par voie référendaire. C’est ce qu’a annoncé la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) dans un tweet sur son compte hier 26 aout 2018. Selon cette information, le référendum se tiendra le 24 mars 2019.

Dans un entretien accordé à trois médias chinois, (le Quotidien du peuple, l’Agence Chine Nouvelle et la chaîne de télévision CGTN), le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, s’est prononcé sur le rétablissement de la coopération sino- burkinabè et ses attentes vis-à-vis de cette coopération, sur sa visite d’Etat en Chine du 31 août au 2 septembre 2018, et sur le forum sino-africain, auquel il prendra également part les 3 et 4 en septembre prochain. Pour lui, les relations entre Pékin et les pays africains doivent être des relations gagnant/gagnant. Voici le verbatim de l’entretien accordé par le Président du Faso.

Le président du Faso séjournera en République populaire de Chine du 29 août au 5 septembre 2018 pour une visite d’Etat à Pékin. A Pékin, le président Roch Marc Christian Kaboré prendra également part, aux côtés de ses pairs du continent africain, au 3ème Sommet du Forum sur la coopération sino-africaine.

Photo: présidence du Faso

Le nouveau président du Conseil supérieur de la Communication (CSC), Mathias Tankoano et les conseillers de l’institution, ont été reçus en audience ce jeudi 23 août 2018, à Kosyam. Ils sont venus présenter le nouveau bureau et solliciter l’accompagnement du président Roch Marc Christian Kaboré, dans l’accomplissement de leurs missions. 

Selon le site russe d’information en ligne, Sputnik, une délégation burkinabè avec à sa tête le ministre en charge de la Défense nationale, Jean Claude Bouda, séjourne à Moscou dans le cadre du forum armée 2018 qui se tient dans la capitale russe du 21 au 26 aout prochain. En marge de cette visite, les ministres de la défense du Burkina et de la Russie ont paraphé un accord de coopération.

«La patrie des Hommes intègres est toujours celle qui fait office de référence de bons nombres de demandes par rapport à la diffusion et d’échanges d’idées sur le combat pour la résistance africaine face aux différentes formes de colonialismes qui touchent nos populations». Tels sont les premiers propos de l’activiste Kemi Séba lors de sa conférence de presse ce mercredi 22 août 2018 au Centre de presse Norbert Zongo de Ouagadougou.

Le président de l’Urgences panafricanistes, Kemi Séba est à Ouagadougou depuis ce lundi 20 août. Le Panafricaniste Bénino-sénégalais est au pays des Hommes intègres dans le cadre d’une tournée africaine pour présenter son livre «L’Afrique libre ou la mort». Accueilli dans la soirée de ce lundi par Hervé Ouattara, président du mouvement Citoyens Africains pour la renaissance le (CAR), Kemi Séba estime que «le réveil du peuple est plus que jamais présent».

Le Conseil constitutionnel a déclaré, à sa séance du 17 aout 2018, le nouveau code électoral conforme à la Constitution. Par cette décision, les sages déboutent ainsi les 37 députés de l’opposition politique qui avaient saisi l’institution afin qu’elle déclare anticonstitutionnels les articles 52 et 72 du nouveau code électoral.

Les meilleurs élèves du Burkina Faso ont été distingués ce 18 août au palais de Kosyam, à la faveur de l'initiative dénommée « prix de l'excellence scolaire du président du Faso ». Leurs efforts déployés, durant lannée scolaire 2017/2018, pour être à la tête du peloton dans le classement national, ont été récompensés par des attestations, des kits scolaires et des sommes dargent. Empêché, le président du Faso a été représenté par le premier Ministre Paul Kaba Thiéba. 

Après la disparition de l’ancien secrétaire général de l’Onu, ce samedi 18 août 2018 à l’âge de 80 ans, les hommages et les réactions des personnalités du monde ne se sont pas fait attendre. Au Burkina, le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré et le chef de file de l’opposition politique, Zéphirin Diabré ont salué la grandeur de l’homme.

Des mots pour le dire...

Sondage

Pour enrayer la montée du terrorisme au Burkina, la France se dit disposée à lui apporter le même soutien militaire qu’au Mali. Selon cette aide est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé