Aujourd'hui,
URGENT
Chine: le Burkina inaugure officiellement  les locaux de son ambassade à Pékin
Mali: la première phase de l'opération de désarmement DDR terminée à Tombouctou
Diplomatie: le président du Faso en visite officielle à Paris a salué le respect des engagements pris à Ouagadougou par Emmanuel Macron
Politique: le groupe parlementaire dissident de l'UPC a changé de dénomination et s'appelle désormais Groupe parlementaire RD (UPC)
France: Chérif Chekatt, l'auteur de l'attentat contre le marché de Noël à Strasbourg qui a fait 3 morts, a été abattu par la police
Royaume-Uni: le Parlement votera sur le Brexit entre le 7 et le 21 janvier 2019
RDC: incendie dans un entrepôt de la Commission électorale à Kinshasa à 10 jours de la présidentielle, d'importants dégâts matériels
Mali: arrestation de Burkinabè soupçonnés de préparer des attentats à Ouaga, Bamako et Abidjan pendant les fêtes de fin d'année
Burkina: le flambeau du 11-décembre a été transmis à Tenkodogo, ville hôte de la célébration de l'indépendance en 2019
Centrafrique: arrestation en France de Patrice-Edouard Ngaïssona, ex-chef anti-balaka en RCA

La gouverneure générale du Canada effectue du 23 au 26 octobre 2018 une visite d’Etat au Burkina Faso. Au cours de son séjour, Julie Payette visitera, entre autres, le lycée scientifique de Ouagadougou, l’Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE) et une école primaire à Koubri. Avec le président du Faso, elle participera à l’ouverture officielle de la 15e édition du Siao prévue pour ce 26 octobre.

Diakité Diafodé Kaba Alexandre est le responsable du Collectif du mouvement le Balai citoyen de Bobo-Dioulasso. Dans cette interview, celui qui était membre du mouvement balai citoyen explique les raisons de la dissidence avec ses anciens amis. Pour ce dernier, cette fracture est intervenue suite à des querelles de leadership.

Dans ce communiqué de presse, le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) fait le point de sa session ordinaire du bureau politique national tenue le 20 octobre à Ouagadougou.  

1. L’ambassadeur Jacqueline Marie Zaba/Nikiéma (centre), Ali Barro (à droite), le secrétaire à l’information de l’association des Burkinabè de Grande Bretagne (BFCUK) représentant le président et le délégué CSBE pour les Pays-Bas, l’Irlande et le Royaume-Uni de Grande Bretagne et d’Irlande du Nord, M. Gaëtan Ouédraogo (gauche).

L’ambassadeur du Burkina Faso à Bruxelles a rencontré, samedi 20 octobre 2018, la communauté burkinabè vivant en Grande Bretagne, l’un des cinq pays que couvre sa juridiction basée à Bruxelles. 

Son Excellence Madame (SEMme) Jacqueline Marie Zaba/Nikiéma a présenté, jeudi 18 octobre 2018, à Buckingham Palace, ses lettres de créance à Sa Majesté la Reine Elisabeth II, comme ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Burkina Faso auprès du Royaume-Uni de Grande Bretagne et d’Irlande du Nord.

Le 28 novembre 2017, le président français Emmanuel Macron avait, dans son discours prononcé à l’Université de Ouagadougou, promis la construction d’une maison de la jeunesse africaine. Une année presque jour pour jour après sa visite, c’est chose faite. La jeunesse africaine à une maison d’innovation. La cérémonie officielle d’inauguration de cette maison, dénommée «la Ruche» a eu lieu ce vendredi 19 octobre 2018 à Ouagadougou. C’était en présence du ministre français des Affaires étrangères, Jean Yves Le Drian et de son homologue burkinabè, Alpha Barry.

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a reçu en audience dans la matinée, le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères de la France, Jean-Yves Le Drian. Au cœur des échanges, la coopération bilatérale, mais également la question sécuritaire.

Placée sous le thème « galvaniser les actions politiques pour accélérer l’élimination des mutilations génitales féminines en Afrique d’ici à 2030 », la conférence internationale sur l’élimination des mutilations génitales féminines organisée par l’Union africaine (UA)  se tiendra à Ouagadougou du 22 au 25 octobre 2018. Les grandes lignes de cette rencontre ont été exposées ce vendredi 19 octobre 2018 par Ursule Viviane Taro, représentant la  ministre burkinabè en charge de la Femme. 

Ceci est le message du ministre burkinabè en charge de la communication, Remis Fulgance Dandjinou à l’occasion de la célébration le 20 octobre de la journée nationale de la liberté de la presse. Cette année, elle est placée sous le thème : « Terrorisme et accès à l’information ».

 

Dans ce communiqué de presse, l’Union pour le progrès et le changement (UPC) estime que depuis la marche meeting du 29 septembre dernier organisé par l’opposition politique, le parti au pouvoir et ses alliés tentent de déstabiliser toutes les mairies gérées par l’opposition. 

Les ministres en charge des Affaires étrangères, de la Défense, et de la Sécurité du Bénin, du Niger, du Togo et du Burkina Faso ont été reçus en audience en fin d’après-midi par le président du Faso.

L’opposition politique burkinabè a tenu son point de presse hebdomadaire ce mardi 16 octobre 2018 à son siège. A l’ordre du jour, la crise à la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), la plate-forme d’enrôlement des électeurs et « les marches-meetings organisées par le MPP ».

FESPACO 2019

Sondage

La hausse de 75 FCFA du prix du litre d’essence et de gasoil au Burkina Faso est-elle, selon vous, justifiée?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé