Aujourd'hui,
URGENT
SITHO 2017 : le Niger, pays invité d’honneur du Salon international du tourisme et de l’hôtellerie de Ouagadougou. 
SITHO 2017 : une centaine d'exposants, 25 tours opérateurs et de 50 000 visiteurs sont attendus au Salon du tourisme de Ouagadougou. 
Justice: le dossier du procès intenté par Aly Ouédraogo contre Safiatou Lopez renvoyé au rôle général pour reprogrammation.
ONU : le Burkina condamne les essais nucléaires conduits par la Corée du Nord (Roch Kaboré).
ONU : les essais nucléaires nord coréens, "une menace à la paix et à la sécurité de la péninsule coréenne et du monde" (Roch Kaboré).
Kenya: après l'invalidation des élections des juges "attaqués et menacés" selon David Maraga président de la cour suprême.
Parlement: Alassane Sakandé chez le Mogho Naaba pour «recueillir ses conseils et demander des bénédictions pour le succès de sa mission».
Burkina: «Tourisme interne: enjeux et défis», c’est le thème du 12e SITHO qui se tient du 28 septembre au 1er octobre.
Côte d’Ivoire: 15 ans après la rébellion, Soro dit ne ressentir aucune honte à demander pardon.
ONU: une cinquantaine de pays signent un traité interdisant symboliquement l’arme nucléaire.

Ce communiqué de l'Alliance pour la démocratie et la fédération - Rassemblement démocratique africain (ADF-RDA) est relatif aux conclusions de la réunion tenue pat le Secrétariat exécutif national le 29 juillet dernier.

Le ministre d'Etat, ministre de la Sécurité Simon Compaoré, préside la revue à mi-parcours du Cadre sectoriel de dialogue "Défense-Sécurité" (CSD-DS). Il a, à ses côtés son collègue de la Défense nationale et des Anciens combattants, Jean Claude Bouda, et celui de la Justice, des Droits humaines et de la Promotion civique, Garde des Sceaux,  René Bagoro.

Le nouveau président du Paren, Michel Béré

Tahirou Barry, ministre de la Culture des Arts et du Tourisme, et trois autres personnes, ont été exclus du Parti pour la renaissance nationale (Paren), ce dimanche 30 juillet 2017 à l’issue du 4e congrès ordinaire du parti. Les participants ont également mis en place un nouveau bureau exécutif de 33 membres avec Michel Béré à la présidence pour les cinq ans à venir.

Le Parti pour la Renaissance nationale (Paren), parti de la majorité présidentielle, tient du 28 au 30 juillet 2017 son 4e congrès ordinaire à Ouagadougou sous le thème : «La réconciliation, condition de la fraternité retrouvée pour l’unité d’action». L’ouverture des travaux est intervenue ce samedi 29 juillet 2017 sous la présidence du fondateur Laurent Bado. Tahirou Barry, le président actuel du parti, n’a pas fait le déplacement du congrès. Pour le fondateur donc, la page Tahirou Barry est tournée et le divorce est maintenant consommé.

L’Unité d’action syndicale (UAS) a organisé une marche de protestation dans la matinée de ce samedi 29 juillet 2017 à Ouagadougou. Elle voulait ainsi exprimer son désarroi face aux «licenciements abusifs» dans le monde du travail. Un message a été remis au directeur de cabinet du ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale.

Le Contingent de Police civile burkinabè, fort de trente (30) policiers et gendarmes en mission en République Démocratique du Congo (RDC) a remis la somme de plus de cinq millions (5 000 000) de F CFA au Ministère de la Sécurité pour la lutte contre le terrorisme. C’était le jeudi 27 juillet 2017, en présence du Ministre d’Etat, Ministre de la Sécurité, Simon Compaoré.

Le Syndicat autonome des agents du trésor du Burkina (Satb) et le syndicat national des agents des impôts et des domaines (Snaid) ont tenu conjointement ce jeudi 27 juillet 2017 à Ouagadougou une conférence de presse. Au menu de cette rencontre avec les hommes des médias : expliquer d’une part le processus ayant abouti à l’actuel blocage et d’autre part, clarifier une fois de plus leur position sur la clé de répartition du Fonds commun proposé par l’exécutif.

Le Syndicat autonome des contrôleurs et inspecteurs de travail (Synacit) a entamé, depuis hier mardi 25 juillet, un sit-in de 48 heures devant le ministère de la Fonction publique pour manifester leur mécontentement suite au traitement réservé à leur plateforme revendicative. Il demande aux autorités de se pencher sur leurs revendications afin d’éviter autres mouvements dans les prochains jours.

Les trois régions de gendarmerie du Burkina Faso ont de nouveaux commandants, selon ce communiqué de a direction de la communication de la gendarmerie nationale.

Le général de division Xavier de Woillemont, commandant sortant de la Force Barkhane, a affirmé mardi 25 juillet 2017 que l’armée française n’était pas en mesure de confirmer ni d’infirmer la mort de Ibrahim Malam Dicko, ce terroriste Burkinabè qui a revendiqué des attaques meurtrières au Burkina Faso.

C'est ce qu'affirme le Syndicat national des administrateurs civils, des secrétaires et adjoints administratifs du Burkina Faso (Synacsab), qui a organisé une conférence de presse ce mardi 25 juillet 2017 à Ouagadougou. Le syndicat assure que 70 des 76 préfets relevés par le conseil des ministres au lendemain du sit-in organisé le 28 juin avaient pris part au mouvement. Des sanctions qui ne semble pas impressionner le syndicat, puisqu'il appelle de nouveau ses militants à observer un sit-in du lundi 10 au vendredi 14 juillet pour exiger la satisfaction de sa plateforme revendicative.

Les parlementaires des Etats membres de la Cédéao, de la Mauritanie et du Tchad étaient en conclave à Ouagadougou du 20 au 22 juillet 2017. Durant les 48 heures, ces derniers ont réfléchi sur la problématique du « financement adéquat de la santé, le dividende démographique et les politiques de population et de développement ». Cette rencontre s’est soldée par la prise de 10 engagements dont la baisse à trois enfants au plus par femme d’ici 2030.