Aujourd'hui,
URGENT
MPP: «L’effervescence des grèves freine sérieusement la mise en œuvre effective du programme présidentiel»
Burkina: la Fédération internationale des Journalistes appelle au retrait de la réforme du Code pénal
Burkina: des médecins expriment leur ras-le-bol avec un ‘’carton jaune’’ au ministère de la santé (AIB)
RDC: l'Eglise appelle Tshisekedi à rompre avec les méthodes du régime précédent
France: Lamine Diack, l'ex-patron de l'athlétisme mondial, bientôt jugé pour «corruption active et passive» et « abus de confiance »
Barsalogho: 15 personnes tuées dans la soirée du samedi 22 juin 2019 par des hommes armés non identifiés (ministère de la Défense). 
USA: une condamnation à mort annulée après 6 procès pour «biais racial» (RFI)
Burkina: le Code pénal révisé adopté malgré l’opposition des médias et des organisations de droits humains   
Burkina: 110 508 candidats à la conquête du BAC premier diplôme universitaire
Turquie: les militaires «meneurs» du putsch raté condamnés à la prison à vie

Dans ce communiqué, l’Union pour le progrès et le changement (UPC) condamne le meurtre des cinq enseignants à Comin-yanga le vendredi dernier et invite le gouvernement à mettre en place « un plan Marshall pour l’éducation, lequel plan devant être inscrit dans une stratégie globale et gagnante contre ceux qui nous ont déclaré la guerre ». 

A l’entame des échanges directs avec les producteurs, le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a rendu hommage aux cinq enseignants assassinés à Comi-Yanga, dans le Koulpelogo.

«L’assassinat de cinq enseignants hier à Comin-Yanga dans le Koulpelogo, traduit la volonté des forces obscures de nous plonger dans les ténèbres», a par ailleurs déclaré le chef de l’Etat sur sa page Facebook. 

Après avoir invité les producteurs et productrices à observer une minute de silence à la mémoire de l’ensemble des victimes des terroristes, Roch Marc Christian Kaboré a terminé son hommage en affirmant que «nous ne courberons pas l’échine, et resterons debout.»

Direction de la Communication de la présidence du Faso

 

Image d'illustration

L’opposition politique a dévoilé ce vendredi 26 avril 2019 la liste des thèmes sur les quels elle souhaite abordé au cours du dialogue politique initié par le président du Faso. 

Le dialogue politique national avec le chef de l’Etat, la révélation de négociation du président Kaboré avec les terroristes, la fronde sociale sont les sujets sur lesquels le Chef de file de l’opposition politique au Burkina Faso (CFOP-BF), Zéphirin Diabré et les hommes des médias ont échangé ce jeudi 25 avril 2019 au siège à Ouagadougou. 

Le gouvernement burkinabè a décidé d’octroyer aux travailleurs du ministère en charge de l’Economie et des Finances, des forfaits trimestriels allant de 400 000  à 900 000 FCFA en fonction de la catégorie en plus des 25% de leur prime de motivation. 

Image d'illustration

Le ministère burkinabè des Affaires étrangères a démenti ce mercredi 24 avril 2019 les informations faisant état d’une interdiction de visas américains aux citoyens burkinabè. Pour le département en charge de la diplomatie, « il n’a jamais été saisi officiellement d’une telle décision du Gouvernement américain ».

Photo: présidence du Faso/le président du Faso avec le prince héritier

Le séjour du président du Faso se poursuit à Abu Dhabi. Après avoir rencontré le Prince héritier, Sheikh Mohamed Bin Zayed Al Nahyan, commandant en chef adjoint des Forces armées, avec qui il a échangé sur le renforcement de la coopération entre les deux pays sur le domaine sécuritaire, la problématique du développement, notamment en matière de maîtrise de l’eau, de l’énergie et de développement des entreprises, il a eu, selon ce communiqué de la présidence du Faso des séances  de travail avec des partenaires au développement. Lesdits partenaires injecteront au Burkina plus de 10 milliards de F CFA dans les secteurs de l'emploi et de l'électrification.

Image d'illustration

Dans ce communiqué de presse,  l’Union pour le progrès et le changement (UPC), donne sa lecture sur la crise qui secoue actuellement le monde judiciaire avec les arrêts de travail à répétition des auxiliaires de justice. Le principal parti d’opposition invite le gouvernement à y apporter des solutions appropriées.

Photo: présidence du Faso

La Chancelière allemande Angela Merkel, effectue les 1er et 2 mai 2019 une visite d’amitié et de travail à Ouagadougou. 

Le président  de  l’Alliance des démocrates pour le développement (ADD) est décédé hier lundi 22 avril 2019 à Ouagadougou. Il a été, entre autres, directeur général du Salon international de Ouagadougou d’aout 2009 à décembre 2011. 

Sur invitation de l’Emir d’Abou Dabi, Cheikh Kalifa ben Zayed Al Nahyane, le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré effectuera du 23 au 25 avril 2019, une visite d’amitié et de travail aux Émirats arabes unis.

La Coordination nationale des syndicats de l’éducation (CNSE) a observé une grève de 24 heures sur l’ensemble du territoire national ce jeudi 18 avril 2019. L'objectif de ce débrayage était de réclamer la mise en œuvre du protocole d’accord signé entre le gouvernement et la coordination depuis le 27 janvier 2018.

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé