Aujourd'hui,
URGENT
Education: le Burkina et la Coopération suisse signent ce 27 avril deux accords de financement d’un montant de 12 milliards de FCFA.
Banankeledaga : le bacillus anthracis responsable de la mort d’une soixantaine de bœufs le 18 avril dernier (MRAH).
Fonction publique : au total 22 755 postes à pourvoir dont 4 278 pour les concours professionnels.
Fonction publique: 11 096 postes à pourvoir pour les concours directs.
Fonction publique: 7 381 postes à pourvoir au titre des mesures nouvelles.
Fonction publique: 205 médecins, pharmaciens, chirurgien-dentistes seront recrutés cette année, contre 150 en 2016.
Centrafrique:  la Burkinabè Adelaïde Dembélé nommée juge d’instruction à la Cour Pénal Spéciale de la République Centrafricaine.
Police: le contrôleur général de police, Jean-Bosco Kienou, nommé directeur général de la police nationale.
Police: Le directeur général, Lazare Tarpaga, a rendu sa démission.
Justice: le procureur du Faso se défend d'avoir voulu humilier l'homme d'affaires Inoussa Kanazoé.

POLITIQUE

Ceci est un communiqué de presse sur l’audience accordée à la Coalition pour la démocratie et la réconciliation nationale (Coder) par l’ancien président burkinabè, Blaise Compaoré.



Le Président Blaise Compaoré a reçu à Abidjan, ce mardi 11 avril 2017 une délégation de la Coalition pour la Démocratie et la Réconciliation Nationale CODER conduite par son Président, Maître Gilbert Noel OUEDRAOGO. Dans son mot d’accueil, le Président Blaise Compaoré a remercié la délégation pour sa visite et souhaité tout le bonheur au peuple burkinabè, la paix, la stabilité et  la concorde nationale   au Burkina Faso. Il a notamment souligné que rien ne pouvait se construire avec une nation divisée d’où la nécessité de la réconciliation nationale. Dans cette perspective, le peuple doit se retrouver et repartir sur des bases saines.

Le Président de la CODER a remercié le Président Compaoré pour sa disponibilité et son intérêt pour la vie des burkinabè. Il a fait une présentation de l’historique de la CODER, de son fonctionnement, de son offre en quatre points, de ses activités en cours et à venir et des perspectives en vue de la réalisation de la réconciliation nationale.

La délégation de la CODER a informé le Président Compaoré qu’elle poursuivra ses rencontres avec les forces vives de la nation et que dans ce cadre, elle rencontrera dans les prochains jours les associations des victimes de l’insurrection populaire et du coup d’état du 16 septembre 2015 et d’autres personnalités.

Après des échanges riches et constructifs, le Président Compaoré a salué la démarche et la vision de la CODER et apporté son adhésion et son soutien au processus de la réalisation de la réconciliation nationale qui constitue une nécessité pour la relance de notre pays.

Cette rencontre, qui s’inscrit dans une démarche de réalisation du consensus national autour de la réconciliation nationale, a été aussi l’occasion pour la CODER de partager avec le Président Compaoré leurs analyses sur l’état de la Nation.

Au terme des échanges, le Président de la CODER a exprimé au Président Compaoré ses sincères remerciements pour son écoute et sa disponibilité à accompagner le processus initié par la CODER. le Président Compaoré a recommandé à la CODER de continuer à travailler dans la même dynamique de concertation en élargissant le consensus afin d'associer et de convaincre tous les acteurs de la vie nationale et partant toutes les populations, de la nécessité d’aller maintenant à la réconciliation nationale dans une démarche collective et inclusive à l’issu d’un processus consensuel, franc, sincère et sans esprit partisan.


Abidjan, le 11 avril 2017
Le Président de CODER
Me Gilbert Noël OUEDRAOGO



Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

Etes-vous d’accord avec le Premier ministre pour affirmer que «Burkina is back»?

Publicité

Rejoins-nous sur Facebook

Publicité

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé