Aujourd'hui,
URGENT
Filo 2017: la 14e édition placée sous le thème "livre et lecture dans le cadre familial"(23 au 26 novembre)
Zimbabwe: Le président Robert Mugabe a fait sa première apparition publique depuis le coup de force de l'armée
Burkina Faso: Blaise Compaoré sort de son silence et dément tout lien avec les terroristes basés au Sahel 
Soum: au moins 6 morts dans une nouvelle attaque ce vendredi 17 novembre
Filo 2017: rapprocher le livre du cadre familial
Léo: une personne tuée, 8 millions de FCFA et du matériel militaire emportés dans un braquage (AIB)  
UACO 2017: Les échanges porteront sur les médias sociaux et la formation des opinions en Afrique ( du 16 au 18 novembre)  
Zimbabwe: Morgan Tsvangirai, le chef de l’opposition politique appelle le président Mugabe à rendre le tablier
Etats généraux de la: 983 jeunes réfléchissent sur les freins à l’épanouissement de la jeunesse  
arrondissement 3:  Les militants de l’UPC s’indignent face à la « forfaiture » engagée pour la destitution de l’actuel maire

POLITIQUE

Une délégation de l’Union nationale des Chauffeurs routiers du Burkina, conduite par Monsieur Guy Olivier Ouédraogo, Secrétaire général de la Confédération syndicale burkinabè (CSB), a été reçue en audience ce vendredi 11 août 2017 par son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, Président du Faso.


Le Secrétaire général de la Confédération syndicale burkinabè, Monsieur Guy Olivier Ouédraogo s’est adressé aux médias à l’issue de l’audience. Il a indiqué que les discussions avec le chef de l’Etat ont porté sur la grève illimitée observée par les transporteurs depuis quelques jours. « Le Président nous a demandé de nous remettre au travail et qu’il nous a compris », a dit Monsieur Guy Olivier OUEDRAOGO. Il a souligné que leur « organisation syndicale est responsable et soucieuse du développement socio-économique de notre pays » et que le mot d’ordre de grève illimité a été lancé «à leur corps défendant».

Visiblement, la rencontre avec le chef de l’Etat a calmé les cœurs et les esprits, mettant les chauffeurs routiers dans de bonnes dispositions pour reprendre le volant. « Nous avons compris le message du Président du Faso », a conclu Monsieur Guy Olivier Ouédraogo. L’Union nationale des Chauffeurs routiers du Burkina (UNCRB) est une organisation syndicale affiliée à la CSB.

La Direction de la Communication de la Présidence du Faso

NB: après l'audience avec le chef de l'Etat, les routiers ont décidé de lever le mot d'ordre de grève illimitée qu'ils avaient lancé.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir