Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le Premier ministre Christophe Dabiré obtient la confiance de l'Assemblée nationale avec 84 voix sur 127
RDC: Médecins sans frontières suspend ses activités dans la région de Masisi
Tapoa (Est): un commissariat et une école incendiés à Namounou, pas de perte en vie humaine (AIB)
CAN U20: les Aiglons du Mali sacrés vainqueurs après avoir disposé du Sénégal aux tirs au but (3-2) après un score d'un but partout
Mozambique: le fils de l’ex-président arrêté pour corruption
Burkina: 4 douaniers en service de contrôle routier à Nouhao à environ 10 km de Bittou et un civil tués au cours d'une attaque terroriste
Côte d'Ivoire: Guillaume Soro lance un «comité politique» après sa démission de l'Assemblée nationale
Etats-Unis: Donald Trump décrète l'«urgence nationale» pour construire son mur
Burkina: environ 55 milliards de FCFA à mobiliser pour la mise en oeuvre du plan d’urgence 2019
Djibo: 2 militaires tués et 6 autres blessés dans l’explosion d’un corps piégé

POLITIQUE

Le successeur du défunt président de l’Assemblée nationale, Salifou Diallo, sera connu le vendredi 8 septembre 2017. C’est cette date qui a été choisie par la représentation nationale pour élire le nouveau président du parlement. Dans cette optique, le 1er vice-président, Me Bénéwendé Stanislas Sankara a procédé à l’ouverture, dans la matinée de ce jeudi 31 août 2017, de la troisième session extraordinaire de l’année 2017.

Mais bien avant cette date, le parlement a procédé ce jeudi au remplacement du siège laissé vacant suite au décès. Conformément à l’article 160 alinéa 2 du Code électoral, c’est Albert Bamogo, 2e suppléant dans la liste nationale du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) qui occupera le siège vacant. 

Présent à la plénière, son mandat a été validé par acclamation. A compter de cette date donc, il intègre l’Assemblée nationale et les 127 députés sont désormais au complet.

Cette étape passée, Me Bénéwendé Sankara a annoncé que l’élection du nouveau président se tiendra le vendredi 8 septembre à 10 heures en séance plénière. Avant de lever la séance, il a rappelé les dispositions portant élection du président de l’Assemblée nationale.

Selon l’article 15 du règlement intérieur de l’Assemblée nationale, le président est élu au scrutin secret à la tribune. Il doit être élu à la majorité absolue au premier tour et à la majorité simple au deuxième tour. Aussi, il a indiqué que les déclarations de candidatures doivent être déposées au secrétariat de l’Assemblée nationale au moins une heure avant l’ouverture de la séance appelant l’élection du Président et affichées sans délai.

A l’issue de la plénière, le nouveau député Albert Bamogo, par ailleurs maire de l'arrondissement 9 de Ouagadougou, a refusé de se prononcer devant la presse. 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

FESPACO 2019

Sondage

Roch Kaboré a nommé un nouveau Premier ministre à un moment où le dialogue social, la relance économique et les défis sécuritaires s'imposent comme challenges. Christophe Dabiré sera-t-il l’homme de la situation?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé