Aujourd'hui,
URGENT
Paludisme: un vaccin expérimental testé au Malawi (France 24)
Burkina: le gouvernement octroie aux travailleurs des Finances des forfaits trimestriels allant de 400 000  à 900 000 FCFA
Burkina: les greffiers disent non aux "tripatouillages" des textes (AIB)
Burkina: les avocats en arrêt de travail de 96 heures pour dénoncer le dysfonctionnement de l'appareil judiciaire
Coopération: la Chancelière allemande Angela Merkel, effectue les 1er et 2 mai 2019 une visite d’amitié et de travail à Ouagadougou
Sri Lanka: l'État islamique (EI) a revendiqué, les attentats qui ont fait plus de 320 victimes le dimanche de Pâques
Soudan: le président égyptien, al-Sissi plaide pour un nouveau délai accordé aux militaires
Algérie: Issad Rebrab, l’homme le plus riche d'Algérie, derrière les barreaux (RFI)
Mali: Boubou Cissé nommé Premier ministre
Soudan: l'Union africaine donne un ultimatum de 15 jours à l'armée pour remettre le pouvoir aux civils, sans quoi le pays sera suspendu

POLITIQUE

Le successeur du défunt président de l’Assemblée nationale, Salifou Diallo, sera connu le vendredi 8 septembre 2017. C’est cette date qui a été choisie par la représentation nationale pour élire le nouveau président du parlement. Dans cette optique, le 1er vice-président, Me Bénéwendé Stanislas Sankara a procédé à l’ouverture, dans la matinée de ce jeudi 31 août 2017, de la troisième session extraordinaire de l’année 2017.

Mais bien avant cette date, le parlement a procédé ce jeudi au remplacement du siège laissé vacant suite au décès. Conformément à l’article 160 alinéa 2 du Code électoral, c’est Albert Bamogo, 2e suppléant dans la liste nationale du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) qui occupera le siège vacant. 

Présent à la plénière, son mandat a été validé par acclamation. A compter de cette date donc, il intègre l’Assemblée nationale et les 127 députés sont désormais au complet.

Cette étape passée, Me Bénéwendé Sankara a annoncé que l’élection du nouveau président se tiendra le vendredi 8 septembre à 10 heures en séance plénière. Avant de lever la séance, il a rappelé les dispositions portant élection du président de l’Assemblée nationale.

Selon l’article 15 du règlement intérieur de l’Assemblée nationale, le président est élu au scrutin secret à la tribune. Il doit être élu à la majorité absolue au premier tour et à la majorité simple au deuxième tour. Aussi, il a indiqué que les déclarations de candidatures doivent être déposées au secrétariat de l’Assemblée nationale au moins une heure avant l’ouverture de la séance appelant l’élection du Président et affichées sans délai.

A l’issue de la plénière, le nouveau député Albert Bamogo, par ailleurs maire de l'arrondissement 9 de Ouagadougou, a refusé de se prononcer devant la presse. 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La nomination de l'ancien Premier ministre Paul Kaba Thiéba comme directeur général de la Caisse des dépôts et de consignations du Burkina Faso (CDC-BF) est-elle, selon vous, un choix judicieux?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé