Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: la CS-MEF reconduit son mot d’ordre de grève du 25 au 29 juin 2018
Indonésie: le prédicateur extrémiste Aman Abdurrahman condamné à mort (RFI)
RDC: les Etats-Unis annoncent des sanctions contre des officiels congolais
Ouagadougou: plus de 200 blogueurs et web-activistes venus d’une quarantaine de pays sont actuellement en sommet du 22 au 23 juin
Burkina: le président du Faso a décidé d'institutionnaliser le Forum national des personnes vivant avec un handicap
Cameroun: 81 policiers et militaires tués dans la crise anglophone (RFI)
Ouagadougou: une Conférence internationale se tiendra les 9 et 10 juillet 2018 sur la mise en œuvre du PNDES 
Niger: la Cour constitutionnelle a déchu l‘opposant Hama Amadou de sa qualité de député (RFI)
Terrorisme: 146 individus activement recherchés par les forces de sécurité et de défense (officiel)
Mali: le ministre de la Défense confirme l'existence de fosses communes dans la région de Nantaka et Kobaka près de Mopti

POLITIQUE

Après quatre semaines d’interruption, le Conseil des ministres s’est tenu ce mercredi 6 septembre 2017. Et face aux hommes de médias pour son compte-rendu, le ministre de la Communication et des relations avec le Parlement, Rémis Fulgance Dandjinou était accompagné de son collègue en charge de l’Eau, Niouga Ambroise Ouédraogo


Au nombre des dossiers qui ont marqué ces « retrouvailles », on peut noter qu’ :

- Au titre du ministère en charge de l’Economie, le Conseil a approuvé un accord de prêt conclu entre le Burkina Faso et l’Association internationale de développement, d’un prêt de 36 milliards de CFA et destiné principalement au secteur de l’élevage au Burkina Faso.

En outre, le Conseil a marqué son accord pour le payement en numéraire(en espèce) dans l’administration publique afin d’augmenter le taux de bancarisation au Burkina Faso et améliorer la gouvernance des finances publiques.

- Au département en charge de l’Education nationale, le Conseil a approuvé les résultats d’appels d’offre pour la construction de salles de classes dans les 13 régions du Burkina dont le montant est évalué à plus de 6 milliards de FCFA.

- A son tour, le ministre en charge de l’Eau a indiqué que le Conseil a marqué son accord pour l’achèvement des travaux du barrage de Samandéni dont le taux de réalisation du lot 1(barrage et centrale hydroélectrique) se situe, selon lui, à 98%.

Le Conseil a, par ailleurs, finaliser le projet de loi fixant les règles d’établissement et délivrance et de validité des permis de conduire au Burkina Faso aux d’adaptation des textes au contenu commentaire...

DCPM/MCRP

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir