Aujourd'hui,
URGENT
Soudan: l'Union africaine donne un ultimatum de 15 jours à l'armée pour remettre le pouvoir aux civils, sans quoi le pays sera suspendu
Burkina: le gouvernement dément la prétendue labellisation du Faso Dan Fani par une firme chinoise et annonce sa labellisation future
Irak: 900 présumés terroristes rapatriés de Syrie pour être jugés
France:  la cathédrale Notre-Dame de Paris ravagée par les flammes, l'édifice et les œuvres sauvées 
Burkina: l'ancien ministre de la Culture, Tahirou Barry accepte d'être le candidat du MCR à la présidentielle de 2020
Etats-Unis: le progressiste Pete Buttigieg candidat à l'investiture démocrate
Libye: le HCR s’inquiète du sort des migrants pris dans les combats
Soudan: le ministre soudanais de la défense, Mohamed Ahmed Ibn Aouf, renonce à diriger le Conseil militaire qui dirigera la transition
Burkina: le gouvernement lance une opération de contrôle de l’authenticité des diplômes des fonctionnaires en activité
Burkina: plus d'une centaine d'individus interpellés au cours de l'opération Otapuanu

POLITIQUE

Secrétaire générale de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), Madame Michaëlle JEAN a été reçue en audience par le Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE le jeudi 21 septembre 2017 à New York. La patronne de l’OIF est venue aborder avec le chef de l’Etat, la question de la mobilisation des ressources pour l’opérationnalisation de la force conjointe du G5 Sahel.

Selon Madame Michaëlle JEAN qui s’exprimait à l’issue de son entretien, « la mobilisation en faveur de la force multinationale de lutte contre le terrorisme est au cœur des priorités de l’Organisation internationale de la francophonie ».

L’OIF veut s’assurer que la communauté internationale comprenne que l’enjeu de l’opérationnalisation de cette force n’est pas seulement pour « la sécurité des pays du G5 Sahel comme le Burkina Faso, ou encore d’une sous-région ou d’un continent, mais un enjeu de sécurité mondiale ».

« Avec les chefs d’Etat des pays du G5 Sahel dont l’OIF est partenaire, a-t-elle-poursuivi, nous avons convenu d’une stratégie pour convaincre, pour persuader, pour faire en sorte que très vite, les moyens techniques et financiers soient rassemblés pour que cette force puisse vraiment venir en renfort pour ce combat extrêmement important dans la lutte contre ces organisations criminelles et terroristes, contre la déstabilisation des pays de la région, pour permettre aux populations de s’engager sur la voie du développement en toute quiétude et avec une stabilité réelle qui permettra vraiment l’essor de ces pays ».

En terme d’appui à la force conjointe du G5 Sahel, Madame Michaëlle JEAN a dit que « l’OIF apporte tout un dispositif pour soutenir les centres d’éveil, les centres de collette des données, les centres d’analyse et de renseignement qui sont émergents dans les pays du G5 Sahel ».

La Direction de la Communication de la Présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La nomination de l'ancien Premier ministre Paul Kaba Thiéba comme directeur général de la Caisse des dépôts et de consignations du Burkina Faso (CDC-BF) est-elle, selon vous, un choix judicieux?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé