Aujourd'hui,
URGENT
Maouloud 2020: la journée du jeudi 29 octobre 2020 déclarée chômée et payée sau Burkina Faso.  
Justice: Jean Claude Bouda recouvre la liberté 5 mois après sa détention à la Maco. 
Burkina:  18 Burkinabè meurent dans un accident à l'entrée de Bouaké en Côte d'Ivoire (conseil des ministres).       
Mali: plus de 100 djihadistes libérés en vue d’un échange pour obtenir la libération de Soumaïla Cissé et Sophie Pétronin (AFP).
Togo: la BOAD injecte 20 milliards FCFA dans le projet cimentier du magnat Burkinabè Inoussa Kanazoé.
Présidentielle/2020: la jeunesse de l’Union pour le progrès et le changement collecte 26 millions de FCFA pour la caution de Zéphirin Diabré.
Sécurité: le Soudan détruit 300.000 armes à feu illégales dans le cadre du projet national de collecte d'armes
Santé: le Bénin lance la construction d'un Centre hospitalier et universitaire de référence dans la sous-région ouest-africaine.  
Présidentielle/2020 : le dossier du candidat Roch Marc Christian Kaboré déposé par Simon Compaoré, président du MPP, parti au pouvoir. 
Burkina: Mahamadi Kouanda démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir).

POLITIQUE

Secrétaire générale de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), Madame Michaëlle JEAN a été reçue en audience par le Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE le jeudi 21 septembre 2017 à New York. La patronne de l’OIF est venue aborder avec le chef de l’Etat, la question de la mobilisation des ressources pour l’opérationnalisation de la force conjointe du G5 Sahel.

Selon Madame Michaëlle JEAN qui s’exprimait à l’issue de son entretien, « la mobilisation en faveur de la force multinationale de lutte contre le terrorisme est au cœur des priorités de l’Organisation internationale de la francophonie ».

L’OIF veut s’assurer que la communauté internationale comprenne que l’enjeu de l’opérationnalisation de cette force n’est pas seulement pour « la sécurité des pays du G5 Sahel comme le Burkina Faso, ou encore d’une sous-région ou d’un continent, mais un enjeu de sécurité mondiale ».

« Avec les chefs d’Etat des pays du G5 Sahel dont l’OIF est partenaire, a-t-elle-poursuivi, nous avons convenu d’une stratégie pour convaincre, pour persuader, pour faire en sorte que très vite, les moyens techniques et financiers soient rassemblés pour que cette force puisse vraiment venir en renfort pour ce combat extrêmement important dans la lutte contre ces organisations criminelles et terroristes, contre la déstabilisation des pays de la région, pour permettre aux populations de s’engager sur la voie du développement en toute quiétude et avec une stabilité réelle qui permettra vraiment l’essor de ces pays ».

En terme d’appui à la force conjointe du G5 Sahel, Madame Michaëlle JEAN a dit que « l’OIF apporte tout un dispositif pour soutenir les centres d’éveil, les centres de collette des données, les centres d’analyse et de renseignement qui sont émergents dans les pays du G5 Sahel ».

La Direction de la Communication de la Présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir