Aujourd'hui,
URGENT
Italie: l'effondrement d'un viaduc à Gênes fait au moins 35 morts, selon un dernier bilan
Mali: Soumaïla Cissé rejette par avance les résultats de la présidentielle (RFI)
Burkina: Aïd El Kébir ou Tabaski sera célébrée le mardi 21 août 2018 sur toute l’étendue du territoire national (Faib)
Kongoussi: la dépouille d’une adolescente de 12 ans, recherchée depuis 5 jours, repêchée dimanche du Lac Bam, la tête amputée (AIB).
Cameroun: 7 soldats formellement identifiés dans la vidéo d’exécutions de deux femmes et leurs enfants arrêtés (RFI)
RCA:  trois groupes d’ex-Seleka annoncent une alliance au nom de la paix
Burkina: 4 gendarmes et un civil tués dans l'explosion d'une mine artisanale dans l'Est du pays (AIB)
Soudan du Sud: le président Salva Kiir amnistie Riek Machar et des groupes armés (RFI)
Diplomatie: la Colombie reconnaît officiellement l’Etat de Palestine
Burkina: les inondations ont causé 4922 sinistrés et 7 décès du 1er mai au 7 aout 2018 (Ministère de la Solidarité nationale)

POLITIQUE

La France a offert ce jeudi 12 octobre 2017, 15 boucliers balistiques à l'Unité spéciale d'intervention de la gendarmerie nationale (USIGN) et à l'Unité d'intervention polyvalente de la police nationale (UIPPN).

Selon l'Ambassadeur de France au Burkina Faso, ces boucliers ont un coût d'environ 23 millions de Francs CFA.

«Merci pour le geste. Ce matériel ne va pas dormir dans les magasins», a promis le ministre de la Sécurité,  Simon Compaoré. «Ce type de matériel, même si vous avez l’argent dans la poche, vous ne pouvez pas aller comme cela l’acheter. Ça ne se trouve pas dans les boutiques ici. On ne peut pas les acheter sans autorisation. Il faut suivre des procédures, aller jusqu’à Abuja pour obtenir les autorisations nécessaires. Cela prend du temps», a-t-il ensuite expliqué. Séance tenante, les services bénéficiaires ont procédé à l'enlèvement de leur matériel.

Le 13 août dernier, alors que l'Unité spéciale d'intervention de la gendarmerie nationale intervenait au café restaurant Aziz Istanbul pour mettre fin à une attaque terroriste, son bouclier avait cédé.  C’est avec celui de l'Unité d'intervention polyvalente de la police nationale que les gendarmes avaient dû finir le boulot.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir