Aujourd'hui,
URGENT
Ouagadougou: des assaillants ont été neutralisés ce 22 mai 2018 par les forces de sécurité dans un quartier périphérique de la ville 
Burkina: la Coodination des syndicats du ministère de l'économie et des finances (CS-MEF) empêchée de tenir son piquet de grève (CGT-B)
Mali: au moins douze morts à Boulikessi, près du Burkina Faso (RFI)
Afrique: le Zimbabwe a postulé pour rejoindre le Commonwealth qu’il avait quitté au début des années 2000
Burkina: Human Rights Watch dénonce des meurtres commis par des terroristes et l’armée burkinabè(rapport)
Burkina: un soldat de la GSPR tue sa copine avant de se suicider, une enquête ouverte par la gendarmerie 
Basnéré (Soum) : un catéchiste et son épouse enlevés dimanche 20 mai 2018
Niger: 17 morts lors d’une attaque à Aghay, près de la frontière malienne (RFI)
Hadj 2018: le délai des inscriptions prolongé à la fin du Ramadan (communiqué)
Galian 2018:  Dabadi Zoumbara des Editions Le Pays «super» lauréat 

POLITIQUE

La France a offert ce jeudi 12 octobre 2017, 15 boucliers balistiques à l'Unité spéciale d'intervention de la gendarmerie nationale (USIGN) et à l'Unité d'intervention polyvalente de la police nationale (UIPPN).

Selon l'Ambassadeur de France au Burkina Faso, ces boucliers ont un coût d'environ 23 millions de Francs CFA.

«Merci pour le geste. Ce matériel ne va pas dormir dans les magasins», a promis le ministre de la Sécurité,  Simon Compaoré. «Ce type de matériel, même si vous avez l’argent dans la poche, vous ne pouvez pas aller comme cela l’acheter. Ça ne se trouve pas dans les boutiques ici. On ne peut pas les acheter sans autorisation. Il faut suivre des procédures, aller jusqu’à Abuja pour obtenir les autorisations nécessaires. Cela prend du temps», a-t-il ensuite expliqué. Séance tenante, les services bénéficiaires ont procédé à l'enlèvement de leur matériel.

Le 13 août dernier, alors que l'Unité spéciale d'intervention de la gendarmerie nationale intervenait au café restaurant Aziz Istanbul pour mettre fin à une attaque terroriste, son bouclier avait cédé.  C’est avec celui de l'Unité d'intervention polyvalente de la police nationale que les gendarmes avaient dû finir le boulot.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

Le gouvernement annonce la tenue régulière du conseil des ministres dans les différentes régions du Burkina. Selon vous, c'est une décision:

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé