Aujourd'hui,
URGENT
France: explosion dans une rue piétonne à Lyon, six blessés, la piste du colis piégé privilégiée (parquet)
Chine-Burkina: «L’exportation des produits burkinabè vers  le marché chinois a augmenté de 300%» 
Royaume-Uni: la Première ministre Theresa May a annoncé ce vendredi 24 mai qu'elle quitterait ses fonctions le 7 juin prochain
Burkina: la société civile demande aux communes minières de suspendre toute collaboration avec les sociétés minières
Burkina: une performance globale de 63,3% enregistrée par les structures du Premier ministère en 2018
RCA: 34 personnes tuées dans des attaques du groupe armé 3R
Education: les syndicats de l’éducation lèvent leur mot d’ordre de boycott 
Justice: les greffiers burkinabè suspendent leur «mouvement d’humeur» enclenché depuis près d'un mois
RDC: Sylvestre Ilunga Ilunkamba nommé nouveau Premier ministre
Burkina: le barreau plaide pour une reprise des activités judiciaires

POLITIQUE

Le Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, a visité ce mercredi 27 décembre 2017, en milieu d’après-midi, le site de production des titres de transport (cartes grises, permis de conduire) basé au sein de la Direction générale des Transports Terrestres et Maritimes (DGTTM) à Ouagadougou.

Cette visite du centre de production s’est déroulée en présence du ministre d’Etat, ministre de la Sécurité, Monsieur Simon COMPAORE et du ministre des Transports, de la Mobilité urbaine et de la Sécurité routière, Monsieur Souleymane SOULAMA.

C’est un secret de polichinelle, la contrefaçon et la fraude des titres de transport (permis de conduire, cartes grises) du fait du développement des moyens informatiques ainsi que les délits de fuite en cas d’accident ou de non-respect du code de la route sont de plus en plus récurrents au Burkina Faso. 

C’est donc pour réduire ces actes d’incivisme que le gouvernement a décidé de changer les titres de transport et de ré-immatriculer les véhicules. Au total, ce sont environ 3 300 000 permis de conduire et de cartes grises qui sont concernés d’ici à 2021. 

«Cela est important pour tout le monde, aussi bien pour les individus que pour les services des douanes. C’est pourquoi je me réjouis aujourd’hui d’avoir été le premier à avoir mon permis sécurisé en espérant que dans les prochains jours, l’ensemble du peuple burkinabè, pour ceux qui ont des permis de conduire et des cartes grises, viendra s’enrôler et cela sur tout le territoire burkinabè puisque vous avez des sections mobiles qui vont sortir et qui vont permettre aux uns et aux autres de renouveler progressivement leurs différentes pièces de transport », a dit le chef de l’Etat burkinabè à l’issue de sa visite. 

Le Président Roch Marc Christian KABORE a saisi l’opportunité pour féliciter l’ensemble du personnel du ministère en charge des Transports et la société française Oberthur avec qui le gouvernement travaille dans le cadre du Partenariat Public-Privé (PPP) pour la réalisation de cet important projet d’un coût de 15 milliards 319 millions 133 mille 695 F CFA.

 

La Direction de la Communication de la Présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé