Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: la CS-MEF reconduit son mot d’ordre de grève du 25 au 29 juin 2018
Indonésie: le prédicateur extrémiste Aman Abdurrahman condamné à mort (RFI)
RDC: les Etats-Unis annoncent des sanctions contre des officiels congolais
Ouagadougou: plus de 200 blogueurs et web-activistes venus d’une quarantaine de pays sont actuellement en sommet du 22 au 23 juin
Burkina: le président du Faso a décidé d'institutionnaliser le Forum national des personnes vivant avec un handicap
Cameroun: 81 policiers et militaires tués dans la crise anglophone (RFI)
Ouagadougou: une Conférence internationale se tiendra les 9 et 10 juillet 2018 sur la mise en œuvre du PNDES 
Niger: la Cour constitutionnelle a déchu l‘opposant Hama Amadou de sa qualité de député (RFI)
Terrorisme: 146 individus activement recherchés par les forces de sécurité et de défense (officiel)
Mali: le ministre de la Défense confirme l'existence de fosses communes dans la région de Nantaka et Kobaka près de Mopti

POLITIQUE

Arrivé à Ouagadougou ce mercredi 10 janvier dans le cadre d’une visite de travail et d’amitié de 72 heures, le Prince Albert II de Monaco a été reçu en audience ce jeudi 11 janvier 2018 au palais de Kosyam par le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré. L’entretien entre les deux chefs d’Etat ont  porté sur le renforcement de la coopération bilatérale entre le Burkina et la principauté de Monaco.

Le couple princier a été accueilli au palais présidentiel par le couple présidentiel Roch et Sika Kaboré. Après les salutations d’usages, le Prince Albert II de Monaco a reçu les honneurs militaires avant l’exécution des hymnes des deux pays. 

A l’issue de cet acte, les deux chefs d’Etat ont un tête-à-tête  au cours duquel rien n’a filtré. Selon certaines indiscrétions, les deux hommes ont échangé sur l’état de la coopération bilatérale  vielle de plus de 12 ans entre la Principauté et le Burkina Faso. Les domaines de coopération sont : la protection civile, l’éducation, la santé, et le soutien aux micro-entrepreneurs.

Après l’audience, les deux ministres des affaires étrangères ont procédé à l’ouverture des travaux de la 2e Session de la Commission bilatérale de coopération entre le Burkina Faso et la Principauté de Monaco. Cette réunion a eu pour objectif de faire le bilan de l'exécution des projets financés par Monaco à l’image du centre de formation polyvalente de Loumbila d’un coût de 3 milliards de F Cfa et d'examiner de nouveaux projets.

Ce jeudi 11 janvier, dans la soirée, il a effectué une visite à la première compagnie de la Brigade nationale des Sapeurs pompiers sis à Ouagadougou. Ce vendredi, dernier jour de sa visite, il inaugurera le centre de formation polyvalente de Loumbila.

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir