Aujourd'hui,
URGENT
Soudan: l'Union africaine donne un ultimatum de 15 jours à l'armée pour remettre le pouvoir aux civils, sans quoi le pays sera suspendu
Burkina: le gouvernement dément la prétendue labellisation du Faso Dan Fani par une firme chinoise et annonce sa labellisation future
Irak: 900 présumés terroristes rapatriés de Syrie pour être jugés
France:  la cathédrale Notre-Dame de Paris ravagée par les flammes, l'édifice et les œuvres sauvées 
Burkina: l'ancien ministre de la Culture, Tahirou Barry accepte d'être le candidat du MCR à la présidentielle de 2020
Etats-Unis: le progressiste Pete Buttigieg candidat à l'investiture démocrate
Libye: le HCR s’inquiète du sort des migrants pris dans les combats
Soudan: le ministre soudanais de la défense, Mohamed Ahmed Ibn Aouf, renonce à diriger le Conseil militaire qui dirigera la transition
Burkina: le gouvernement lance une opération de contrôle de l’authenticité des diplômes des fonctionnaires en activité
Burkina: plus d'une centaine d'individus interpellés au cours de l'opération Otapuanu

POLITIQUE

Arrivé à Ouagadougou ce mercredi 10 janvier dans le cadre d’une visite de travail et d’amitié de 72 heures, le Prince Albert II de Monaco a été reçu en audience ce jeudi 11 janvier 2018 au palais de Kosyam par le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré. L’entretien entre les deux chefs d’Etat ont  porté sur le renforcement de la coopération bilatérale entre le Burkina et la principauté de Monaco.

Le couple princier a été accueilli au palais présidentiel par le couple présidentiel Roch et Sika Kaboré. Après les salutations d’usages, le Prince Albert II de Monaco a reçu les honneurs militaires avant l’exécution des hymnes des deux pays. 

A l’issue de cet acte, les deux chefs d’Etat ont un tête-à-tête  au cours duquel rien n’a filtré. Selon certaines indiscrétions, les deux hommes ont échangé sur l’état de la coopération bilatérale  vielle de plus de 12 ans entre la Principauté et le Burkina Faso. Les domaines de coopération sont : la protection civile, l’éducation, la santé, et le soutien aux micro-entrepreneurs.

Après l’audience, les deux ministres des affaires étrangères ont procédé à l’ouverture des travaux de la 2e Session de la Commission bilatérale de coopération entre le Burkina Faso et la Principauté de Monaco. Cette réunion a eu pour objectif de faire le bilan de l'exécution des projets financés par Monaco à l’image du centre de formation polyvalente de Loumbila d’un coût de 3 milliards de F Cfa et d'examiner de nouveaux projets.

Ce jeudi 11 janvier, dans la soirée, il a effectué une visite à la première compagnie de la Brigade nationale des Sapeurs pompiers sis à Ouagadougou. Ce vendredi, dernier jour de sa visite, il inaugurera le centre de formation polyvalente de Loumbila.

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La nomination de l'ancien Premier ministre Paul Kaba Thiéba comme directeur général de la Caisse des dépôts et de consignations du Burkina Faso (CDC-BF) est-elle, selon vous, un choix judicieux?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé