Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: la CS-MEF reconduit son mot d’ordre de grève du 25 au 29 juin 2018
Indonésie: le prédicateur extrémiste Aman Abdurrahman condamné à mort (RFI)
RDC: les Etats-Unis annoncent des sanctions contre des officiels congolais
Ouagadougou: plus de 200 blogueurs et web-activistes venus d’une quarantaine de pays sont actuellement en sommet du 22 au 23 juin
Burkina: le président du Faso a décidé d'institutionnaliser le Forum national des personnes vivant avec un handicap
Cameroun: 81 policiers et militaires tués dans la crise anglophone (RFI)
Ouagadougou: une Conférence internationale se tiendra les 9 et 10 juillet 2018 sur la mise en œuvre du PNDES 
Niger: la Cour constitutionnelle a déchu l‘opposant Hama Amadou de sa qualité de député (RFI)
Terrorisme: 146 individus activement recherchés par les forces de sécurité et de défense (officiel)
Mali: le ministre de la Défense confirme l'existence de fosses communes dans la région de Nantaka et Kobaka près de Mopti

POLITIQUE

En visite à Bobo Dioulasso en décembre 2017, le président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala  Sakandé, ému lors d’une visite dans un orphelinat, avait promis de céder mensuellement aux orphelinats du Burkina, 50% de son salaire de base.  Il a traduit sa promesse en acte ce jeudi 11 janvier 2018 par la signature d’un document faisant office  d’ordre de virement permanent. C’était en présence de la ministre en charge de la Solidarité nationale, Laure Zongo/Hien.

Par cet acte, le président de l’Assemblée nationale ordonne qu’on vire désormais 50% de son salaire de base, au profit des orphelinats du Burkina et ce durant le reste de son mandat.  « J’ai décidé de signer un ordre permanent. Dès que le salaire tombe dans les mains du banquier, il sera chargé de prélever systématiquement 50% avant que je ne touche  le restant. Donc la banque est tenue de réserver les 50% pour le ministère » a fait savoir Alassane Sakandé.

Par ailleurs, il compte améliorer sa contribution en 2019 en prenant un prêt adossé aux montants retenus mensuellement de sorte à mettre déjà en début d’année les fonds à la disposition des orphelinats ce qui leur permettra de planifier certaines actions. Pour lui, cela sera meilleur par rapport à l’argent mensuel.

La ministre Laure Zongo/Hien s’est réjoui de cette initiative du président de l’Assemblée nationale. Elle a promis que son ministère veillera à la bonne gestion de ces fonds pours qu’ils arrivent réellement aux bénéficiaires. « Nous allons faire régulièrement la situation des différents orphelinats. Ensuite, selon le répertoire à notre disposition  nous allons faire une clé de répartition en commençant par les structures qui sont vraiment dans le grand besoin » foi de la  responsable du département de la Solidarité nationale.

Notons que le salaire de base d’un député burkinabè est actuellement de  960.397 F CFA. Si  on fait un calcul rapide, le président de l’Assemblée nationale versera donc un peu plus de 480 000 FCFA mensuellement aux orphelinats du Burkina soit plus de 5,7 millions de francs par an.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir